Inde – Chine : Désengagement des troupes indiennes et chinoises autour du lac Pangong

Le désengagement partiel des troupes indiennes et chinoises autour du lac Pangong ne met pas fin à la crise opposant au Ladakh l’Inde à la Chine. Pour parer à toute avancée nouvelle de troupes chinoises, sur les rives du lac et plus au nord dans la plaine de Depsang, l’Inde devra maintenir des unités au contact.

FAITS 

11 février 2021 : le ministre indien de la Défense a annoncé que les troupes indiennes et chinoises se désengagent sur les rives nord et sud du lac Pangong, au Ladakh. Les Indiens et les Chinois s’abstiendront temporairement d’effectuer des patrouilles dans les zones contestées.

19 février 2021 : s’est déroulée au Ladakh la 10e réunion des chefs militaires locaux. La délégation indienne était conduite par le général commandant le corps d’armée de Leh et la délégation chinoise par le général commandant la région militaire du sud Xinjiang. […]

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 148/2021-03

abonnement en ligne