Indo-Pacifique : Initiative trilatérale de résilience de la chaîne d’approvisionnement

La pandémie comme les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis menaçant les chaînes d’approvisionnement ou entraînant de réels goulots d’étranglement, le Japon, l’Inde et l’Australie ont proposé une approche trilatérale du commerce : l’Initiative de résilience de la chaîne d’approvisionnement (SCRI).

Avec la covid-19 et les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis menacent les chaînes d’approvisionnement,

Début mars 2020, Shinzo Abe, alors Premier ministre du Japon, remarquant le déclin de la production de la Chine vers le Japon annonce son intention de relocaliser la production d’entreprises au Japon. Une enveloppe de 2 milliards d’euros est dégagée pour aider les marques japonaises à quitter la Chine.

En juillet 2020, le ministère japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie publie la liste des 87 premières entreprises que le gouvernement souhaite voir quitter la Chine. 57 rouvriront des usines au Japon, les autres déplaceront leurs usines vers des pays d’Asie du Sud-Est.  

N.B. On comptait 13 934 entreprises japonaises en Chine en août 2016 selon Teikoku Databank.

En août 2020, l’Inde, le Japon et l’Australie entament […]

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°143/2020-10

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne