Japon : D’un Premier ministre à l’autre, le changement dans la continuité

Après quelque huit années à la tête du gouvernement japonais, le Premier ministre Shinzo Abe a annoncé à la fin du mois d’août 2020 sa décision de démissionner pour raison de santé. C’est son homme lige Yoshihide Suga, secrétaire général du conseil des ministres et porte-parole du gouvernement, âgé de 71 ans, qui lui a succédé le 16 septembre par consensus selon l’usage nippon. Son mentor demeure son conseiller de l’ombre.

FAITS

Affecté par la pandémie du coronavirus, le Japon a vu son PIB diminuer cette année de 9,9 % et les investissements de 20 % au cours des derniers mois. Le pays compterait 2 millions de chômeurs. Disposant d’un système de sécurité sociale inférieur à celui de la Chine et de la Corée du Sud, le Japon, pays vieillissant, souffre davantage des effets de l’épidémie, même maîtrisée, en raison de l’insuffisance de structures médicales adéquates. […]

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°143/2020-10

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne