Lettre confidentielle Asie21-futuribles n°128 mai 2019 – sommaire

1 – ÉVÉNEMENTS MAJEURS DU MOIS ET ENJEUX DE DEMAIN 🐷 ASIE MÉDIANE Asie centrale ex-soviétique Une question de l’eau toujours menaçante, Patrick Dombrowsky, Asie21 EXTRÊME-ORIENT Chine  Made in china 2025 : un programme fragile, Edouard Valensi, auteur invité Asie21 Chine – Équateur  Flirter avec les limites, jusqu’à quand ? Jorge Lusaf, Asie21 Corée du Sud  … Lire la suiteLettre confidentielle Asie21-futuribles n°128 mai 2019 – sommaire

Vanuatu : Le retour de l’Australie

Dans un podcast diffusé en mars dernier par l’Australian Centre for China in the World, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et du Commerce du Vanuatu, Ralph Regenvanu, n’a pas hésité à faire part de ses griefs à l’encontre de la Chine, par ailleurs très présente et active dans son pays.

In a podcast aired last March by the Australian Center for China in the World, Vanuatu Minister of Foreign Affairs, International Cooperation and Trade Ralph Regenvanu did not hesitate to voice his grievances to the against China, which is also very active and active in its country.

Lire la suiteVanuatu : Le retour de l’Australie

Sri Lanka : Questions sur les attentats du jour de Pâques

Les attentats qui ont frappé trois églises à Colombo, Negombo et Batticaloa sur la côte est de l’île le 21 avril 2019, jour de Pâques, ainsi que trois hôtels de luxe dans la capitale ont fait 259 victimes. Les autorités du pays ont immédiatement accusé un groupuscule islamiste, le National Thowheed Jamath, d’avoir perpétré ces attaques et ont procédé à toute une série d’arrestations dans les rangs de cette organisation. La poursuite de l’enquête a par ailleurs prouvé que deux des terroristes ayant actionné une bombe dans les hôtels étaient les fils d’un des entrepreneurs musulmans les plus riches de Sri Lanka. Deux jours plus tard, les massacres ont été revendiqués par l’État islamique (EI).

The attacks that struck three churches in Colombo, Negombo and Batticaloa on the east coast of the island on April 21, 2019, Easter, as well as three luxury hotels in the capital killed 259 people. The country’s authorities immediately accused a small Islamist group, the National Thowheed Jamath, of carrying out the attacks and carried out a series of arrests in the organization’s ranks. Further investigation has also shown that two of the terrorists who bombed the hotels were the sons of one of Sri Lanka’s richest Muslim entrepreneurs. Two days later, the massacres were claimed by the Islamic State (IS).

Lire la suiteSri Lanka : Questions sur les attentats du jour de Pâques

Maldives : Confirmation du retour à la démocratie

Les élections législatives qui se sont tenues le 6 avril 2019 aux Maldives confirment le retour de l’archipel à la démocratie.

The parliamentary elections held on 6 April 2019 in the Maldives confirm the return of the archipelago to democracy.

Lire la suiteMaldives : Confirmation du retour à la démocratie

Kazakhstan : Détention d’un sinologue kazakhstanais d’origine russe

Les services de sécurité du Kazakhstan ont arrêté en février 2019 un éminent sinologue et politologue d’origine russe, Konstantin Syroïejkine, soupçonné, dit-on, d’espionnage et mis au secret.

In February 2019, Kazakhstan’s security services arrested a prominent Russian sinologist and political scientist, Konstantin Syroeyjkin, allegedly suspected of espionage and incommunicado.

Lire la suiteKazakhstan : Détention d’un sinologue kazakhstanais d’origine russe

Japon : L’Empereur n’est pas mort, vive l’Empereur !

Le 30 avril 2019, l’empereur Heisei (Akihito) a abdiqué, comme annoncé de longue date, pour raison de santé, laissant le trône à son fils Naruhito et ouvrant ainsi l’ère Reiwa 命和. Le choix de ce nom, fait par le gouvernement, a été longuement pesé.

On April 30th Emperor Heisei (Akihito), 85,  abdicated in favour of his son Naruhito,  thus opening the new Reiwa era. The choice of the two characters composing the name of the new era and sovereign was long weighed by the Government for their multiple possible meanings.

Lire la suiteJapon : L’Empereur n’est pas mort, vive l’Empereur !

Inde – Chine : Recherche de la maîtrise de l’amont des cours d’eau internationaux

L’Inde et la Chine partagent une volonté commune. Elles veulent maîtriser l’amont des cours d’eau internationaux. Aucun de ces deux pays n’a signé la Convention sur le droit relatif aux utilisations des cours d’eau internationaux à des fins autres que la navigation, adoptée par l’ONU le 21 mai 1997 et entrée en vigueur le 20 août 2014, après ratification par 35 pays. Ils ne sont donc pas tenus d’en respecter les clauses.

India and China share a common desire. They want to control the upstream of international watercourses. Neither country has signed the Convention on the Law of the Non-Navigational Uses of International Watercourses, adopted by the United Nations on 21 May 1997 and entered into force on 20 August 2014, after ratification by 35 countries. They are therefore not obliged to respect the clauses.

Lire la suiteInde – Chine : Recherche de la maîtrise de l’amont des cours d’eau internationaux

Inde – Chine : Les fabricants de smartphones chinois ont conquis plus de 60 % du marché indien

Les smartphones chinois représentaient plus de 60 % du marché indien au premier trimestre 2019.

Lire la suiteInde – Chine : Les fabricants de smartphones chinois ont conquis plus de 60 % du marché indien

ASIE Mondialisation : envois de fonds record

Malgré la réaction antimondialisation d’un nationalisme croissant et les guerres commerciales, les envois de fonds étrangers en Asie ont dépassé 300 milliards de dollars en 2018, un record.

Despite the anti-globalization reaction of growing nationalism and trade wars, foreign remittances to Asia exceeded $ 300 billion in 2018, a record.

Lire la suiteASIE Mondialisation : envois de fonds record

Chine – Russie : Les pétroliers en Sibérie

Les pétroliers chinois CNPC et CNOOC ont pris chacun 10 % d’un projet de gaz liquéfié du groupe privé russe Novatek à l’embouchure de l’Ob. […]  Jorge Lusaf, Asie21 Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°128 mai 2019 La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne

Grappillages Asie21 n°128

Chine – Guinée-Bissau L’abattage repart de plus belle.

Sous la pression de plusieurs organisations non gouvernementales de défense de l’environnement, le gouvernement de Guinée-Bissau avait interdit en 2015 l’abattage de bois de coupe sur tout le territoire national. La mesure touchait l’abattage illégal, le plus souvent aux mains de personnalités politiques et de militaires, mais aussi la dizaine de sociétés spécialisées. Quelques Chinois participaient directement à ces chantiers dont le produit final était quant à lui essentiellement destiné à leur pays. […]

Lire la suiteGrappillages Asie21 n°128

Océan Indien : L’insulaire stratégique

Si la base aéronavale de Diego Garcia devait, à terme, être fermée comme conséquence du retour de l’archipel des Chagos à la souveraineté de la république de Maurice, les États-Unis devraient rechercher une position leur permettant de rester présents dans l’océan Indien face aux visées chinoises. Différentes raisons s’opposent a priori à une installation de repli dans l’une des îles australiennes des Cocos (Keeling).

If the Naval Air Station of Diego Garcia were eventually to be closed as a result of the return of the Chagos Archipelago to the sovereignty of the Republic of Mauritius, the United States should seek a position to remain in the ocean Indian face Chinese targets. There are a number of reasons to oppose a fallback installation in one of the Australian islands of Cocos (Keeling).

Lire la suiteOcéan Indien : L’insulaire stratégique

Vietnam – Chine – mer de Chine du Sud : Effets pervers de l’irrédentisme chinois, les constructions illégales du Vietnam à Spratley

Bien que l’attention internationale se concentre sur les constructions de la Chine en mer de Chine du Sud, des images satellites ont montré, récemment, que le Vietnam poursuit la même stratégie de renforcement militaire de ses installations sur les Spratleys. À partir du moment où le tribunal de La Haye a déclaré en 2016 que la construction sur les récifs était contraire à l’obligation de protection naturelle du site, toute construction extensive est illégale – les prétentions historiques des uns et des autres, plus ou moins sujettes à caution ne peuvent justifier les dégradations environnementales.

Although the international attention has focused on the Chinese constructions in the South China Sea, recently, satellite images demonstrated that Vietnam developed the same strategy of military reinforcement of these installations. From the moment that the Hague Court ruled that building on the reefs was contrary to the obligation of natural protection of the site, any extensive construction is illegal – the historical claims of each other, more or less objective and historically-based, to cannot justify environmental damage.

Lire la suiteVietnam – Chine – mer de Chine du Sud : Effets pervers de l’irrédentisme chinois, les constructions illégales du Vietnam à Spratley

Mers de Chine : Moratoire chinois sur la pêche

Ce 2 mai 2019, la Chine a publié son moratoire annuel sur la pêche dans l’ensemble des mers chinoises ou considérées telles, la mer de Chine du Sud en particulier. Par-là, elle interdit d’autorité à ses pêcheurs ainsi qu’à ceux de tout pays de venir exercer leurs activités sur les différents bassins. Prise sans concertation avec les autres pays, la décision provoque de forts mécontentements parmi les usagers autres que chinois. Même si du point de vue écologique l’intention est louable, il n’en reste pas moins que, prise unilatéralement, elle est arbitraire et abusive puisqu’elle ne s’applique pas aux eaux strictement chinoises mais aussi à celles de ses voisins de la Chine.

On the 2nd of May 2019, China published its yearly moratorium on fishing activities over all the Chinese seas, or considered as such, particularly the South China Sea. That way Peking authoritatively forbids to its fishermen, and to those of other countries as well, to come and operate in the different determined areas. Taken without any consultation with anyone, the decision generates strong discontents among the users other than Chinese. Even if the basic purpose, observed through the lens of ecological considerations, can be highly commendable, it remains arbitrary and abusive since it does not apply to the very Chinese waters only but to all of the Chinese neighbors’ surrounding ones.

Lire la suiteMers de Chine : Moratoire chinois sur la pêche

Guerre commerciale sino-américaine : c’est reparti ! 新一波中美貿易戰再起

Le président américain Donald Trump. (Source : SCMP)
Le président américain Donald Trump. (Source : SCMP)
Les hostilités avaient débuté il y a un peu plus d’un an. Elles ont repris ce mois-ci, alors que le déficit commercial entre les États-Unis et la Chine avait légèrement fléchi – une première – et que les négociations semblaient sur le point d’aboutir.
中美貿易戰打了一年,美國與中國貿易逆差金額,首次出現縮減,雙方之間的 談判,似乎進入達成協定階段,孰料,就在此態勢下,突然又開始你來我往,再度掀起了新一波的関稅貿易攻防戰。

Commerce : Chine et États-Unis entrent en guerre de tranchées

le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump lors du dîner d'État au Grand Hall du Peuple à Pékin le 9 novembre 2017. (Source : SCMP)
le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump lors du dîner d’État au Grand Hall du Peuple à Pékin le 9 novembre 2017. (Source : SCMP)
À observer le bal des négociateurs, on pensait la Chine et les États-Unis tout près d’un accord. Mais en une semaine, la guerre commerciale a repris de plus belle. Donald Trump impose de nouveaux droits de douanes massifs aux importations chinoises. Pékin riposte et en réponse, Washington prépare une nouveau salve. Mais que s’est-il passé au juste ? Qui a le plus à perdre ? Pourquoi les Chinois choisissent-ils de « se battre jusqu’à la fin » ?

Lire la suiteCommerce : Chine et États-Unis entrent en guerre de tranchées

Indonésie  Élections d’avril 2019 : l’ancrage démocratique

Des élections, à la fois présidentielles, législatives et dans certains cas, locales, ont eu lieu en Indonésie le 17 avril 2019. Les débats apaisés, le bon taux de participation (192 millions d’électeurs) ou l’absence de violence constituent autant de signaux positifs et encourageants pour ce scrutin exceptionnel : 20 000 postes électifs à pourvoir, du Président aux parlementaires régionaux. Les sondages à la sortie des urnes ont immédiatement donné le président sortant, Joko Widodo et son colistier Maruf Amin, gagnants. Contestés par l’équipe adverse, composée par le général Prabowo et Sandiaga Uno, ces résultats ont finalement été acceptés quelques jours plus tard. Le décompte officiel prendra encore quelques semaines et les résultats définitifs seront annoncés le 22 mai. Si ce scrutin confirme l’ancrage démocratique du plus grand archipel au monde, les défis qui attendent la nouvelle équipe au pouvoir n’en sont pas moins préoccupants.

Presidential, legislative and, in some cases, local elections were held in Indonesia on 17 April 2019. The peaceful debate, the good turnout (192 million voters) or the absence of violence constitute as much positive and encouraging signals for this exceptional vote: 20,000 elective positions to be filled, from President to the regional parliamentarians. The exit polls immediately gave outgoing president, Joko Widodo and his running mate Maruf Amin, winners. Contested by the opposing team, composed of General Prabowo and Sandiaga Uno, these results were finally accepted a few days later. The official count will take a few more weeks and the final results will be announced on May 22nd. If this vote confirms the democratic anchoring of the largest archipelago in the world, the challenges awaiting the new team in power are nonetheless worrying.

Lire la suiteIndonésie  Élections d’avril 2019 : l’ancrage démocratique

Japon : Alliance Nissan-Renault, sort de Carlos Ghosn

Carlos Ghosn souhaitait une fusion de Renault et Nissan. Les Japonais s’y opposèrent. Carlos Ghosn fut éliminé. Le nouveau président de Renault recherche un mariage entre égaux. Au-delà du conflit en voie de solution, l’alliance Renault-Nissan sera probablement durable car économiquement justifiée.

Carlos Ghosn had planned a merger between Renault and Nissan. The Japanese opposed the deal. Carlos Ghosn was eliminated. The new president of Renault seeks a marriage between equals. Beyond conflict on the process of solution, the Renault-Nissan alliance will probably be sustainable because economically justified.

Lire la suiteJapon : Alliance Nissan-Renault, sort de Carlos Ghosn

Corée du Sud : Collapsus démographique 韓國人口萎縮的嚴重後果

L’effondrement de la natalité et le vieillissement représentent un défi considérable pour l’avenir économique et social de la Corée.

The birth rate collapse and the aging population pose a significant challenge to Korea’s economic and social future.

韓國出生率的驟跌及人口老化,已為該國未來的經濟及社會前景,帶來嚴重的挑戰。

Lire la suiteCorée du Sud : Collapsus démographique 韓國人口萎縮的嚴重後果

Chine – Équateur : Flirter avec les limites, jusqu’à quand ?

La Chine poursuit ses activités de pêche illégale près des Galapagos.

中国继续在加拉帕戈斯附近进行非法捕鱼活动.

China sigue pescando ilegalmente al limite de la ZEE del Ecuador.

A China continua a pesca ilegal nas águas equatorianas.

Chinese illegal fishing on the Galápagos.

 

Lire la suiteChine – Équateur : Flirter avec les limites, jusqu’à quand ?

Chine : Made in china 2025, un programme fragile

Lancé en 2015 par le président chinois, « Made in China 2025 » est un projet capital pour le pays. Il doit lui permettre d’égaler l’Allemagne et la France en 2035 et de rejoindre les États-Unis au premier rang mondial en 2050.  Pourtant, soudainement en 2019, les autorités gouvernementales chinoises cessent d’y faire allusion.  Est-ce, comme l’a écrit la presse pour ne pas inquiéter les États-Unis ? Ou, plus vraisemblablement, parce que ce plan est irréaliste et que le régime chinois a pris conscience de sa fragilité ?

Launched in 2015 by the Chinese President, “Made in China 2025” is of capital importance. It may allow China to match Germany and France in 2035, and to join the U.S. at the forefront as a global leader in 2050. Why is it then that the Government authorities ceased abruptly in 2019 to mention it? Is it, as the Press supposed, not to alarm the U.S.? Or, more likely, because the plan is unrealistic, and the Chinese regime realized its weakness.

Lire la suiteChine : Made in china 2025, un programme fragile

Asie centrale ex-soviétique : Une question de l’eau toujours menaçante

Annoncé à grand bruit, le sauvetage de la partie septentrionale de l’Aral ne doit pas faire croire que les tensions hydriques sont résolues dans le vaste espace centrasiatique. Les menaces demeurent.

Loudly trumpeted, the rescue of the northern part of the Aral should not make one believe that water tensions have now been resolved in the vast Central Asian space. The threats remain.

Lire la suiteAsie centrale ex-soviétique : Une question de l’eau toujours menaçante

Claude Cadart

Nous apprenons avec tristesse le décès de Claude Cadart (1927-2019), sinologue et homme de conviction. Il fut un membre de la première heure du groupe Asie21. Nous appréciions la subtilité de ses analyses qu’il développait avec une certaine truculence. Son image de la Chine comme cocotte-minute nous est restée longtemps en tête. Sa lucidité l’avait … Lire la suiteClaude Cadart

Nouvelles Routes de la soie : ralentissement ou second souffle ? 新絲綢之路:放緩還是再出發?

Le président chinois Xi Jinping lors de son discours de clôture du 2e Forum des nouvelles Routes de la soie à Pékin, le 27 avril 2019. (Source : Asia Times)
Le second sommet des nouvelles Routes de la soie marque un changement d’attitude des autorités chinoises sur ce programme pharaonique. Ce qui pourrait le ralentir.
Au premier trimestre 2019, la Chine a marqué des points en Europe.
  • L’Italie a adhéré à la Belt and Road Initiative (BRI), suivie plus discrètement du Luxembourg et de la Suisse.
  • La Grèce a adhéré à la plateforme « 16+1 » – l’organisation associant la Chine à 16 États européens de l’Est et du Sud qui a été rebaptisée le « 17+1 ».
Autant de bonnes nouvelles pour Pékin qui a organisé fin avril le second sommet de la BRI, car depuis le premier en 2017, les déconvenues se sont multipliées et la Chine a été accusée de surendetter les pays émergents. Pour autant, ces pays, y compris ceux qui ont dénoncé des projets chinois, ne se détournent pas des Chinois.

新絲綢之路:放緩還是再出發?

新絲綢之路第二次髙峯會,最大的特點,乃是中國當局對"一帶一路"的有関計劃,態度正在改變中,此即步調可能放緩。

根據評估,2014年及2015年,中國銀行給予"一帶一路"有関國家的貸款,年高達一千五百億美元,而2017年及2018年,則已低於一千億美元。美國的一家企業研究所则指出,從2013年"一帶一路"開始運作,直到2017年舉辦第一屆一帶一路國際合作高峰論壇,中國企業簽署的建造合約,金額逐年增加,從680億美元升高到9610億美元。但也從此時開始,合約金額已開始減少。

又據估計,這種放緩的趨勢,在2019年第一季度,更形加劇。由於中國經常帳盈餘遽減,連帶影響有関作業。也因此,2019年第二屆一帶一路高峰論壇的縂結公報中指出:"成立多邊開發融資合作中心"、"共同提高債務管理水平,促進可持續融資"。換言之,中國當局已呼籲該國金融機構,應加強與國際的合作,分散融資來源,以利各項計劃的順利實施。然而,為了吸引國際金融銀行的支援,中國本身就必須透明度,如此一來,在對外開放的國際合作下,"一帶一路"各類計劃的實施腳步自然會放緩,品質也會提高得以改善。值得注意的,前述與外國機構合作的宣言,正標示著,中國加入萬隆不結盟會議以來,不干涉內政的獨立自主外交政策,未來勢必發生轉變!

Lire la suiteNouvelles Routes de la soie : ralentissement ou second souffle ? 新絲綢之路:放緩還是再出發?

Incident franco-chinois dans le détroit de Taiwan : recadrage 釐清法國與中國的台海事件

Incident franco-chinois dans le détroit de Taiwan : recadrage

Par le général (2s) Daniel Schaeffer, membre du groupe Asie21-Futuribles, 30 avril 2019

(Tous droits de rediffusion accordés sans restriction à tout organe de presse intéressé)

Les comptes rendus grossis de l’incident

  • Le 6 avril 2019, la frégate de surveillance française Vendémiaire a été interpelée, et non pas interceptée, par les autorités navales de Chine populaire alors qu’elle franchissait le détroit de Taiwan.
  • Le 25 avril 2019, soit 19 jours après l’incident, révélé par l’agence Reuters sur déclaration de deux autorités militaires américaines qui ont requis l’anonymat, la presse internationale, qu’elle soit française ou anglo-saxonne, y va de ses couplets d’imprécisions.

釐清法國與中國的台海事件

2019年4月6日,法國護衞艦"葡月號"穿越台灣海峽時,遭到中國海軍查詢,而非攔截。19天後,也就是4月25日,路透社根據兩位匿名美國軍方的說法,透露了該事件。後來,不論法國或英國的媒體,都做了不甚精確的報導。部分法國媒體聲稱,我國軍艦被"攔截",這是不對的,這是語言的濫用。根據我們的瞭解,該艦並未遭到軍事逮捕丶停航丶檢查,也未遭到武力限制,或甚至被威脅用武力逐出臺灣海峽。該艦曾被要求回答某些指令,但絕未中途折返。該艦並未遭到侵犯,但一艘中國軍艦,卻如影隨行的一直跟到海峽的出口。不論如何,"葡月號"衹是根據國際海洋法,單純的穿越海峽,因此如被說成是被迫離開海峽,這就是胡扯,是為了嘩眾取寵的語言濫用!

Lire la suiteIncident franco-chinois dans le détroit de Taiwan : recadrage 釐清法國與中國的台海事件

Lettre confidentielle Asie21-futuribles n°127 avril 2019 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS DU MOIS ET ENJEUX DE DEMAIN  🐷

ASIE MÉDIANE

Kazakhstan  Chamboule-tout en trompe l’œil, Patrick Dombrowsky, Asie21

Lire la suiteLettre confidentielle Asie21-futuribles n°127 avril 2019 – sommaire

Népal – Chine : Les difficultés du projet de liaison ferroviaire

Le projet de construction d’une ligne de chemin de fer entre la ville de Kerung en Chine et la capitale du Népal rencontre ses premières difficultés.

Lire la suiteNépal – Chine : Les difficultés du projet de liaison ferroviaire

Chine – Népal : Les Chinois ne parlent pas népalais

La reconstruction des sites historiques de Katmandou, gravement endommagés par le tremblement de terre survenu en avril 2015, va bon train.

Reconstruction of Kathmandu’s historic sites, severely damaged by the April 2015 earthquake, is well underway

Lire la suiteChine – Népal : Les Chinois ne parlent pas népalais

Chine : La fin de l’excédent courant ?

En dix ans, l’excédent des paiements courants de la Chine a disparu et, si la tendance se poursuit, la Chine devra attirer des capitaux pour financer son déficit.  Cette transformation freinera ses ambitions internationales.

In ten years, China’s current account surplus has disappeared and in the coming years China will have to attract capital to finance its deficit. This transformation will slow down its international ambitions.

balance des paiements courants de la Chine
balance des paiements courants de la Chine

Lire la suiteChine : La fin de l’excédent courant ?

Mer de Chine du Sud : Crise aiguë potentielle autour de l’île de Thitu et engagement américain à l’épreuve

Quelque 275 bateaux des milices navales chinoises sont massés à proximité immédiate de l’île de Thitu, occupée par les Philippins, et font craindre, à un moment qui pourrait être plus proche que l’on pourrait le penser, une tentative de conquête chinoise par la force. À la suite de la récente visite de Mike Pompeo à Manille, le problème est posé aux Américains de savoir s’ils doivent anticiper la possible action chinoise et adopter une attitude préemptive. Celle-ci pourrait se traduire par le positionnement de moyens navals à proximité immédiate de Thitu pour dissuader les Chinois de toute intention de conquête.

Some 275 boats from the Chinese naval militias are massed in the immediate vicinity of Thitu island, occupied by the Philippines. Such a preoccupying situation may lead to consider the potentiality of a violent attack from the Chinese side, possibly at a closer time than one could think, against the island. After Mike Pompeo’s recent visit to Manila the Americans are, in such a present situation, facing the problem to decide or not to adopt a preemptive attitude by prepositioning some naval means in the immediate vicinity of Thitu in order to deter the Chinese side to act.

Lire la suiteMer de Chine du Sud : Crise aiguë potentielle autour de l’île de Thitu et engagement américain à l’épreuve

Grappillages Asie21 n°127

Chine

  • La croisière s’anime

Le Costa Venezia, baptisé il y a peu à Trieste, entrera en service à compter de mai 2019 depuis le port de Shanghai. Il sera le plus gros paquebot introduit par Costa sur le marché chinois.

Ce faisant, le premier acteur européen de la croisière – filiale du groupe américain Carnival – met à l’eau une unité flambant neuve, adaptée au seul marché chinois […]

Lire la suiteGrappillages Asie21 n°127

Maurice : La CIJ et Diego Garcia 毛里求斯一一國際法庭與迪戈加西亞

 Dans l’océan Indien, l’archipel des Chagos s’est trouvé exclu de la décolonisation entreprise par le Royaume-Uni en 1967. Des trois îles habitées sur la cinquantaine que compte cet archipel, seul l’atoll de Diego Garcia est occupé aujourd’hui. Porteur d’une base aéronavale de la Royal Navy cédée aux États-Unis, l’île est passée, le 25 février 2019, de la souveraineté britannique à celle de la République de Maurice. La clarification de son statut jusque-là incertain, modifiera-t-il l’équilibre stratégique de l’océan Indien ?

In the Indian Ocean, the Chagos archipelago was excluded from the decolonization undertaken by the United Kingdom in 1967. Of the three inhabited islands in the fifties that account this archipelago, only the atoll of Diego Garcia is busy today. Bearer of a naval air station of the Royal Navy yielded to the United States, the island passed, on February 25, 2019, of the British sovereignty to that of the Republic of Mauritius. Will the clarification of its hitherto uncertain status change the strategic balance of the Indian Ocean?

毛里求斯乃是印度洋中的島國,1968年獨立時,英國卻將具有戰略價值的查戈斯群島扣住不還,並早在1966年,與美國達成軍事協議,要把其中最主要的珊瑚礁一一迪戈加西亞,打造成海空軍基地。2019年2月25日,國際法庭裁定,英國應將其在殖民時代,非法侵佔的查戈斯群島還給毛里求斯。此種情勢的演變,難道會改變印度洋的戰略平衡嗎?

Lire la suiteMaurice : La CIJ et Diego Garcia 毛里求斯一一國際法庭與迪戈加西亞

Inde : Guerre de l’espace

Le 27 mars 2019, l’Inde a procédé à la destruction d’un de ses vieux satellites pour démontrer au monde mais plus particulièrement au Pakistan et à la Chine ses capacités spatiales. Ce faisant, le Premier ministre entendait aussi prouver à ses concitoyens que la sécurité de l’Inde constituait l’une de ses priorités.

On March 27, 2019, India carried out the destruction of one of its old satellites to demonstrate to the world but more particularly to Pakistan and China its space capabilities. In doing so, the Prime Minister also intended to prove to his fellow citizens that the security of India was one of his priorities.

Lire la suiteInde : Guerre de l’espace

Vietnam : La responsabilité américaine relancée pour les dégâts de l’agent orange

Un jury américain, en 2018, a indemnisé un homme devenu cancéreux, M. Dewayne Johnson  parce qu’il avait été en contact avec l’herbicide Round Up de Monsanto. Comme ce désherbant, appelé aussi agent orange avait été épandu sur le Vietnam pendant la guerre du Vietnam, le Vietnam tente d’obtenir une indemnisation des dégâts que cet agent orange avait causés, en se fondant sur la jurisprudence Dewayne Johnson, en vain jusqu’à présent.   

In 2018, Mr.Dewayne Johnson, a man who had developed cancer after being in contact with Monsanto’s weedkiller Round Up, received compensation by an American jury. As that weedkiller also known as Agent Orange had been spread over Vietnam during the Vietnam War, Vietnam is now seeking compensation for the damages caused by Agent Orange, basing itself on the Dewayne Johnson case, so far to no avail.

Lire la suiteVietnam : La responsabilité américaine relancée pour les dégâts de l’agent orange

Brunei : Quel avenir pour le petit sultanat ?

Brunei avait annoncé, en 2013, l’introduction progressive de la loi islamique. Ce qui a été fait par étapes. La dernière est entrée en vigueur le mercredi 3 avril avec la mise en application de l’intégralité du code pénal islamique. Brunei est désormais le premier pays d’Asie du Sud-Est à l’avoir fait, autorisant ainsi les châtiments corporels (le hudûd) pour les peines pénales. Dès l’annonce de 2013, la communauté internationale avait dénoncé ce que l’ONU qualifie de « pas en arrière ». Depuis, des personnalités en vue appellent au boycott des biens du sultan, notamment des neuf hôtels de luxe qu’il possède en raison du caractère rétrograde et inéquitable de la loi selon eux. Deux questions de fond se posent à ce stade : la capacité d’entraînement du petit sultanat sur les autres pays à majorité musulmane d’Asie du Sud-Est et celle de son avenir, riche en hydrocarbures mais qui n’a pas réussi à transformer son économie.

Brunei announced in 2013 the gradual introduction of Islamic law. That has been done in stages. The last came into effect on Wednesday, April 3 with the implementation of the integrity of the Islamic Penal Code. Brunei is now the first country in Southeast Asia to have done so, allowing corporal punishment (hudûd) for criminal offences. Since the announcement in 2013, the international community has denounced what the United Nations describes as  a « step backwards ». Since then, leading figures have been calling for a boycott of the Sultan’s property, including the nine luxury hotels he owns because of the retrograde and unfair nature of the law. Two fundamental questions arise at this stage: the leading capacity of the small Sultanate over the other Muslim-majority countries of South-East Asia and that of its future, rich in hydrocarbons, but which has failed to transform its economy.

Lire la suiteBrunei : Quel avenir pour le petit sultanat ?

L’Indonésie et l’après-Chine

Le prochain gouvernement saisira-t-il les opportunités créées par la guerre commerciale sino-américaine ?

Will Indonesia benefit by the US-China trade war ?

Lire la suiteL’Indonésie et l’après-Chine

Théâtre d’Extrême-Orient : Défis militaires

Au cours de mars 2019 et début avril 2018, en mers de Chine de l’Est et du Sud, autour de Taiwan aussi, un certain nombre d’activités militaires, américaines, chinoises, japonaises, taiwanaises, inquiètent en raison des caractères de vigoureux défis que les uns et les autres se lancent. Cependant, aussi préoccupantes que paraissent être les tensions générées, elles n’ont pas pour autant entraîné d’incidents armés. Même si chacun continue à se toiser, l’heure reste encore à la retenue.

During March and the beginning of April 2019, in the East and South China seas, around Taiwan, a certain number of American, Chinese, Japanese, Taiwanese military activities are raising concern because of the aspects of the vigorous challenges that the different parties are holding up towards each other. Yet, however preoccupying the tensions generated from such activities, they did not derive into any armed clashes. Even if each one continues to show defying attitudes, for the time being everyone seems to opt for restraint.

Lire la suiteThéâtre d’Extrême-Orient : Défis militaires

Taïwan – Chine – États-Unis : La petite relation triangulaire Tsai-Ke-Han face à la grande relation triangulaire Taïwan- États-Unis – Chine 蔡-柯-韓的小三角關係面對台灣-美國-中國的大三角関係

Le mois de mars 2019 a été celui de trois voyages concomitants de trois personnalités politiques de Taïwan dans trois directions. Quelles en sont les significations ?

In March 2019  three concomittant trips were made by three Taiwanese political figures in three directions. What was it for ?

2019年三月,台灣的三位政治人物,竟在同時期,朝着不同的三個方向出訪,這究竟代表什麼意義?

Lire la suiteTaïwan – Chine – États-Unis : La petite relation triangulaire Tsai-Ke-Han face à la grande relation triangulaire Taïwan- États-Unis – Chine 蔡-柯-韓的小三角關係面對台灣-美國-中國的大三角関係

Taïwan ou l’impossibilité d’une île : manipulations médiatiques à l’âge de la « sino-mondialisation »

Taïwan est le centre aujourd’hui des forces travaillant le monde chinois – que ce soit des forces de contestation comme les militants de Hong-Kong et du Tibet soit des forces de « soumission » comme certains groupes de presse taïwanais ou hongkongais dépendant des capitaux chinois. Croire que ce qui se passe à Taïwan relève de la politique locale et du débat entre DPP et KMT serait une erreur : il s’agit en réalité d’une répétition générale du processus de « sino-mondialisation » en face duquel chaque nation et chaque individu doit savoir se positionner.

Today Taïwan is the centre today of forces laboring into the Chinese world – either forces of contestation such as Hong-Kong and Tibet activists or forces of “submission” such as some mass-media companies in Taïwan or Hong-Kong. Believing that what is happening in Taïwan is a matter of local politics and the debate between DPP and KMT would be a mistake: it is actually a general rehearsal of the “Sino-Globalization” process in front of which every nation and individual should learn how to take position.

Lire la suiteTaïwan ou l’impossibilité d’une île : manipulations médiatiques à l’âge de la « sino-mondialisation »

Russie – Japon : Limites du dialogue russo-japonais

Le Japon paraît avoir tiré les conclusions des entretiens Abe-Poutine du mois de janvier 2019 1. La Russie a clairement signifié à ses dirigeants qu’il n’était pas question de leur céder des îlots du sud de l’archipel des Kouriles tant que leur pays serait lié aux États-Unis par un traité de sécurité. Le Premier ministre japonais a compris qu’un tel transfert n’aurait pas lieu du temps de son mandat qui expire en 2021.

Japan seems to have drawn the conclusions of the Abe-Putin talks of January 2019 1. Russia has clearly signaled to its leaders that there is no question of giving them islands in the south of the Kuril archipelago as long as their country would be bound to the United States by a security treaty. The Japanese Prime Minister understood that such a transfer would not take place during his term of office, which expires in 2021.

Lire la suiteRussie – Japon : Limites du dialogue russo-japonais

Chine – États-Unis – Canada : Affaire Huawei (suite 3)

L’affaire Huawei connaît des évolutions qui méritent d’être relevées.1 L’entreprise elle-même contre-attaque.

The Huawei case is undergoing changes that deserve to be noted. The company itself is counter-attacking.

Lire la suiteChine – États-Unis – Canada : Affaire Huawei (suite 3)

Chine : Bye bye le plastique pétrolier et vive le plastique écologique

Lors de l’une de ses interventions durant les deux sessions de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CPPCC), et du Congrès national du peuple (全国人民代表大), au début du mois de mars 2019, Xi Jinping a insisté sur l’importance d’un développement écologique pour la Chine avec, parmi les priorités, le contrôle de la pollution et de la gouvernance environnementale.

In one of his interventions during the two sessions of the Chinese People’s Political Consultative Conference (CPPCC), and the National People’s Congress (全国 人民 代表 ), in early March 2019, Xi Jinping emphasized the importance of ecological development for China with, among the priorities, the control of pollution and environmental governance.

Lire la suiteChine : Bye bye le plastique pétrolier et vive le plastique écologique

Kazakhstan : Chamboule-tout en trompe l’œil

Le Kazakhstan fait figure, dans l’ensemble de l’Asie médiane, de référence en matière de stabilité institutionnelle et politique. Le début de l’année 2019 a pourtant été marqué par d’importants changements. Ceux-ci, toutefois, pourraient bien en définitive aboutir au maintien au pouvoir du clan Nazarbaïev, qui dirige le pays depuis trois décennies.

Kazakhstan is the benchmark for institutional and political stability throughout Middle Asia. The beginning of 2019 has been marked by important changes. These, however, may ultimately result in the Nazarbayev clan, which has ruled the country for three decades, to remain in power.

Lire la suiteKazakhstan : Chamboule-tout en trompe l’œil

Mer de Chine du Sud : pourquoi l’attitude de Pékin est plus modérée qu’avant

Point stratégique pour Pékin, le récif de Scarborough près des Philippines, en mer de Chine du Sud. (Source : Next Big Future)

Point stratégique pour Pékin, le récif de Scarborough près des Philippines, en mer de Chine du Sud. (Source : Next Big Future)。

Les Américains ont beau changé de ton en mer de Chine du Sud, Pékin reste de marbre. Ce vendredi 29 mars 2019, Mike Pompeo affirmait haut et fort …

Les 31 mesures du Bureau des affaires taïwanaises du Conseil des Affaires d’État 國台辦31條惠台措施全文

Les 31 mesures préférentielles, en faveur de Taiwan, relèvent de l’ardeur déployée par la Chine pour attirer les talents taïwanais.

Le bureau chinois des affaires taïwanaises a annoncé le 28 février 2018 les 31 mesures incitatives reproduites ci-dessous.

Lire la suiteLes 31 mesures du Bureau des affaires taïwanaises du Conseil des Affaires d’État 國台辦31條惠台措施全文

Nouvelle-Calédonie : L’ombre de Pékin

Si Pékin n’a pas la main sur la Nouvelle-Calédonie, il est néanmoins certain qu’il garde sur ce territoire un œil grand ouvert, tout en y effectuant quelques percées.

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : L’ombre de Pékin

Un corps électoral « gelé » par l’accord de Nouméa

Le corps électoral, pour le premier référendum, a été arrêté à 175 000 électeurs.

Lire la suiteUn corps électoral « gelé » par l’accord de Nouméa

Nouvelle-Calédonie : Une population pluriethnique, une société clivée

La population de la Nouvelle-Calédonie est estimée à 269 000 habitants (ISEE-NC1 2014).

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : Une population pluriethnique, une société clivée

Nouvelle-Calédonie : Un territoire politiquement autonome mais pas encore viable économiquement

La Nouvelle-Calédonie est une collectivité française d’outre-mer sui generis régie par le titre XIII de la Constitution (art. 76 et 77). Elle figure toujours sur la liste, adoptée par l’ONU en 1946, des territoires non autonomes considérés, par elle, comme non décolonisés.

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : Un territoire politiquement autonome mais pas encore viable économiquement

Nouvelle-Calédonie : Le roi Nick

La Nouvelle-Calédonie détient 25 % des ressources planétaires de nickel et près de 8 % des réserves mondiales1 estimées (US Geological Survey). Ce qui la place, pour ces dernières, en 4e position après l’Australie (24 %), le Brésil (15 %) et la Russie (9 %). Les sites miniers calédoniens sont reconnus comme étant de qualité exceptionnelle et les plus prometteurs au monde.

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : Le roi Nick

Chine : Perception de la Chine, naguère et aujourd’hui

L’essor de la Chine commence vraiment en 1949 sous l’impulsion du Parti communiste. À la fin de la première guerre mondiale, elle intéressait peu et suscitait des jugements parfois teintés de condescendance paternaliste. Ce n’est plus le cas. Seconde puissance mondiale aujourd’hui, elle aspire au premier rang. Son économie planifiée à forte croissance et la volonté déterminée de ses dirigeants devraient lui permettre de réaliser ce « rêve chinois ».

Lire la suiteChine : Perception de la Chine, naguère et aujourd’hui

Tadjikistan – Chine : Base militaire

Les rumeurs rapportées dans le n° 121 d’Asie21 à propos de l’existence d’une base militaire chinoise au Tadjikistan se confirment. Non plus relayées par la presse régionale mais sous la foi d’un journaliste du Washington Post qui s’est rendu sur place.

Lire la suiteTadjikistan – Chine : Base militaire

Ouzbékistan : Grandeur et déchéance d’une « princesse » ouzbèke

L’incertitude régnait sur le sort de Gulnara Karimova, fille aînée âgée de 46 ans du président ouzbek Islam Karimov mort en 2016, mise en cause en Europe dans plusieurs procédures judiciaires depuis 2012.

Lire la suiteOuzbékistan : Grandeur et déchéance d’une « princesse » ouzbèke

Pakistan : Des Chinois de plus en plus nombreux

La communauté chinoise au Pakistan comprend environ 50 000 personnes dont 10 000 dans la capitale Islamabad où les restaurants chinois se multiplient. Ces Chinois expatriés possèdent des établissements, y compris des banques, qui leur sont exclusivement réservés.

Lire la suitePakistan : Des Chinois de plus en plus nombreux

Inde – OCS : Participation de l’Inde à une réunion de l’Organisation de coopération islamique

L’Inde a participé à la réunion de l’Organisation de la Coopération islamique (OCS) qui s’est tenue le 1er mars 2019 à Abu Dhabi.

Lire la suiteInde – OCS : Participation de l’Inde à une réunion de l’Organisation de coopération islamique

Chine – Argentine – Djibouti : La conduite délictueuse des chalutiers chinois

Certains pays sont périodiquement confrontés à des navires chinois se livrant à la pêche illégale dans leurs eaux. L’intervention se déroule selon un scénario répétitif.

Lire la suiteChine – Argentine – Djibouti : La conduite délictueuse des chalutiers chinois

Chine – Arabie saoudite – Iran : Équilibre nuancé 中國在沙特與伊朗之間的微妙平衡

L’ambition chinoise de constituer un bloc non aligné avec les États-Unis, de jouer un rôle croissant au Moyen-Orient et de préserver ses intérêts économiques impose à Pékin d’entretenir des relations de bon voisinage avec Riyad et de porter à un niveau plus élevé ses relations avec Téhéran.


中國的野心,乃是組建一個不與美國結盟的集團。為了在中東扮演更重要的角色,同時為了維護其経濟利益,因此北京正與利雅德發展睦隣関係,更與德黑蘭發展更高層的関係!

Lire la suiteChine – Arabie saoudite – Iran : Équilibre nuancé 中國在沙特與伊朗之間的微妙平衡