Inde – États-Unis – Russie – Chine : La réticence indienne à sanctionner la Russie pourrait-elle influer sur le Quad ? 

Depuis le 24 février 2022, date de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la majeure partie des pays du monde – dont les BRICS* – s’est abstenue de sanctionner Moscou. Parmi eux, pourtant membre de la stratégie américaine du containment* de la Chine dans la zone Indo-Pacifique, le Quad*, l’Inde refuse toujours d’appliquer les sanctions contre la Russie malgré les pressions des États-Unis. À la suite de l’analyse des aspects économique et militaire de ce refus dans la Lettre confidentielle du mois de mai1, Asie21 en examine aujourd’hui les enjeux stratégiques qui dépassent largement le cadre du conflit russo-ukrainien.

Lire la suite

Le Tehreek-e-Taliban Pakistan, le Pakistan et l’Afghanistan 

Hébergé en Afghanistan, le Tehreek-e-Taliban Pakistan1 (TTP) qui commettait des actes terroristes sur le territoire pakistanais, a accepté un cessez-le-feu à durée indéterminée. Mais ses revendications, notamment le rétablissement des zones tribales administrées par le pouvoir fédéral, sont inacceptables pour Islamabad.

Lire la suite

Asie du Sud : Quatre ports entre Inde et Chine 

Jusqu’à il y a peu, le programme des nouvelles Routes chinoises de la soie s’était honorablement déroulé au Pakistan et à Sri Lanka mais non sans accumuler les difficultés. La situation de crise larvée qui caractérise ces deux pays s’est subitement aggravée. Au Bangladesh et en Birmanie, la méfiance pour l’un et l’instabilité pour l’autre, empêchent la Chine d’y avoir les coudées franches. Dans l’océan Indien, la « stratégie du collier de perles » s’est ternie.

Lire la suite

Confidential letter Asie21-Futuribles n° 162/2022-06 summary

Knowing to understand,  understand to anticipate, anticipate to decide, decide to act

1 – RECENT MAJOR EVENTS AND FUTURE CHALLENGES

FAR EAST

China 2022: decisive year for Xi Jinping, Philippe Delalande, Asie21

China Space: Shenzhou-14, Philippe Coué, Asie21

China – United States Xi: “Joe, relax!”  Edouard Valensi, Asia21

Lire la suite

Taïwan – Chine – États-Unis Droit maritime : riposte du tac au tac

Le détroit de Taïwan mesure environ 70 milles marins à son point le plus étroit et 220 milles à son point le plus large. Des responsables militaires chinois affirment que le détroit de Taïwan, partie inaliénable du territoire chinois, ne fait pas partie des eaux internationales.

Lire la suite

Sri Lanka : Manger sain et produire vain, quand l’écologie fait crier famine

En mai 2020, le président du Sri Lanka, Nandasena Gotabaya Rajapaksa,  a interdit les engrais chimiques et les produits agrochimiques sous le slogan “agriculture biologique »  Aujourd’hui, c’est le pays crie famine. 

Lire la suite

Dialogue de Shangri-La : espoirs de stabilité et inquiétude d’instabilité dans le détroit de Taïwan et la région

中美防長在新加坡唇槍舌戰

Le Dialogue de Shangri-La a été une occasion de multiples rencontres bilatérales. La situation dans le détroit de Taïwan y a attiré l’attention internationale, plus que la situation en Ukraine : Taïwan a été davantage mentionné que les années précédentes par les États-Unis et la Chine mais aussi par l’Australie et le Japon. La confrontation sino-américaine s’est intensifiée avec leurs profondes divergences de visions et de valeurs régionales mais les deux parties cherchent à maintenir une relation stable pour éviter des conflits.

Lire la suite

Chine-États-Unis  Xi : “Joe, relax!”

L’exercice militaire qui a réuni du 2 au 4 juin 2022 des forces américaines et sud-coréennes et qui a vu le porte-avion nucléaire USS Ronald Reagan croiser au large de la Corée du Nord a eu pour conséquences un brusque regain des tensions. Il n’a pas seulement été suivi, à peine l’exercice terminé, par une très violente réaction de la Corée du Nord : le tir de huit missiles balistiques ayant valeur de semonce nucléaire, mais il a été jugé insupportable par la Chine qui s’est vue indirectement visée. Son ressenti a été tel que le Global Times a été jusqu’à écrire : « Tant que le continent nord-américain sera sûr, les États-Unis créeront de de l’instabilité dans le monde entier ». Pour l’heure, encore un avertissement sans frais.

Lire la suite