Chine – Australie : La guerre commerciale sino-australienne fait des heureux 

abonnement en ligne

La Chine était devenue jusqu’en 2020 le principal client de l’Australie. Les déclarations politiques en début 2020 de son Premier ministre Scott Morrison sur Huawei, suivies de celles sur l’origine de la covid-19 ont déclenché une guerre commerciale. Les conséquences sont dévastatrices pour les exportations australiennes agricoles et minières. 

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : La Chine et les États-Unis sur les rangs pour la présidentielle de 2024 à Taïwan 

abonnement en ligne

Lors des troubles de Hong Kong en 2019, la présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen avait repris le slogan du mouvement des Tournesols de 2014 : « Hong Kong aujourd’hui, demain Taïwan » (今日香港明日台灣). Dans une interview1, Su Chi2 explique que pour les Taïwanais, il s’agit de « l’Afghanisitan aujourd’hui, Taïwan demain ».

Lire la suite

Taïwan – Afghanistan : Taïwan n’est pas l’Afghanistan et le PCC n’est pas composé de talibans

abonnement en ligne

Avec les événements d’Afghanistan, l’engagement sécuritaire verbal du président Biden envers Taïwan est largement remis en question par les Taïwanais.

Lire la suite

Taïwan – États-Unis – Chine : Influences : programme Fulbright, Institut Confucius etc…

abonnement en ligne

On parle beaucoup de l’influence des instituts Confucius et des nouvelles Routes de la soie, moins du Fulbright Project, programme d’éducation et d’échanges culturels, qui fêtera son 75e anniversaire en novembre 2021. Il a été promu conjointement par le gouvernement des États-Unis et plus de 160 pays à travers le monde. L’Act signé par le président Truman, en 1946, promeut « la compréhension mutuelle entre les États-Unis et les peuples du monde entier ». Le programme Fulbright est hébergé par le Bureau de l’éducation et des affaires culturelles du Département d’État américain. 

Lire la suite

Asie centrale : Les États d’Asie centrale et le retour des talibans

abonnement en ligne

Le retour des talibans au pouvoir à Kaboul crée de nouveaux risques pour les pays voisins. Cependant, ceux-ci ont été habitués aux soubresauts d’un pays en proie au chaos depuis vingt ans. Le départ des Américains et la débandade de l’armée afghane ont créé soudain une situation nouvelle. Il faut en effet se rappeler qu’après le départ des troupes soviétiques d’Afghanistan, le régime de Najibullah avait tenu encore trois ans malgré l’abandon du soutien russe dû au changement de direction à Moscou.

Lire la suite

Grappillages ASie21 n° 153/2021-09

abonnement en ligne

Afghanistan – Angola  Fermeté  

Chine – Brésil

  • Où se niche la politique
  • Dissonance 
  • Changement de ligne ?
  • Vaches folles

Lire la suite

Pacifique Sud : Un réseau de coopération maritime français pour la surveillance  des ZEE* du Pacifique Sud

abonnement en ligne

À l’occasion du 5e sommet France-Océanie1, qui s’est tenu en distanciel le 19 juillet 2021, et de sa visite officielle en Polynésie française du 24 au 28 juillet 2021, Emmanuel Macron n’a pas manqué de rappeler que la France est une puissance du Pacifique : une zone « où se joue tant de défis de l’humanité », à commencer par celui géopolitique « avec la confrontation entre les deux grandes puissances mondiales ». À ce titre, elle y a non seulement des responsabilités mais également des ambitions.  

Lire la suite

L’Indopacifique entre en géostratégie

L’Indopacifique entre en géostratégie

Nous connaissions l’Asie de l’Est, celle du Sud, l’Asie centrale, l’Asie du Sud-Est, le Pacifique, à la façon dont avaient été découpée en deux moitiés l’Amérique du Nord et celle du Sud. Et voilà que l’on commence à parler de l’Asie indopacifique, voire de l’Indopacifique. Pourquoi ?

Article publié en décembre 2016.

Lire la suite

Australie : Nucléaire, au risque de tout perdre

abonnement en ligne

En engageant l’Australie dans le « schéma chinois » des États-Unis, le Premier ministre Scott Morrison vient de mettre son pays à mal. Les sous-marins nucléaires anglo-américains dont l’Australie doit être dotée ne seront pas en ligne avant dix à quinze ans, s’ils sont effectivement construits, ce dont on peut douter. En attendant l’Australie reste seule et nue soumise aux sanctions chinoises : elle perd ce marché et ses échanges extérieurs sont désorganisés ; le pays est ouvertement menacé par la Chine de frappes conventionnelles et à terme nucléaires. Car voici, non sans raisons l’Australie dénoncée comme une puissance nucléaire virtuelle. Cela, en échange d’une protection illusoire car l’Australie ne sera pas défendue en cas de crise. Au total, une mauvaise affaire et une grave crise politique prévisible en Australie.

By committing Australia to the « Chinese scheme » of the United States, Prime Minister Scott Morrison has just undermined his own country. The Anglo-American nuclear submarines, which Australia is to be equipped with, will not be operational for ten to fifteen years, if they are built, which is doubtful. In the meantime, Australia remains alone and nude, subject to Chinese sanctions: it is losing this market and its foreign trade is disorganized; the country is openly threatened by China with conventional and eventually nuclear strikes. For here, not without reason, Australia is denounced as a virtual nuclear power. And this in exchange of an illusory protection, because Australia will not be defended in case of crisis. All in all, a bad deal and in the long run, a serious political crisis predictable in Australia.

Lire la suite

Afghanistan – Pakistan – Iran – Chine – Turkménistan – Ouzbékistan – Tadjikistan : Conséquences de l’arrivée au pouvoir des talibans en Afghanistan

abonnement en ligne

L’arrivée au pouvoir des talibans en Afghanistan bouleverse les données géopolitiques de l’Asie du Sud, des pays voisins et même du reste du monde. Les conséquences se feront sentir de nombreuses années. La stabilité de l’Asie du Sud n’est nullement garantie, des désordres pouvant se produire non seulement en Afghanistan mais aussi au Pakistan, en Ouzbékistan, au Turkménistan et au Tadjikistan. 

Lire la suite

Afghanistan – Pakistan – États-Unis : Causes de l’arrivée au pouvoir des talibans en Afghanistan

abonnement en ligne

L’arrivée au pouvoir des talibans en Afghanistan sans presque coup férir s’explique par diverses raisons : corruption à tous les niveaux, démoralisation de l’armée, accords secrets entre chefs militaires et talibans pour ne pas combattre… 

Lire la suite

Singapour – Vietnam – Chine – États-Unis : Quand les États-Unis veulent estomper le doute

Du 22 au 26 août 2021, Kamala Harris, vice-présidente des États-Unis a effectué une visite à Singapour et au Vietnam. Les objectifs essentiels étaient de resserrer davantage les liens entre Washington et ces deux pays et globalement, malgré le piteux repli d’Afghanistan, de rassurer l’ASEAN sur l’engagement américain en Asie du Sud-Est afin de contrer l’hégémonie chinoise en mer de Chine du Sud.

From 22 to 26 of August 2021, Kamala Harris, vice president of the Unites States, paid a visit to Singapore and Vietnam. The main aims of the visits were to enhance the links between Washington and these two countries and as a whole, despite the pitiful withdrawal from Afghanistan, to reassure ASEAN on a sustainable American commitment in South East Asia in order to put in check the Chinese hegemony in the South China Sea.

Lire la suite

Indo-Pacifique : Un choix existentiel

abonnement en ligne

En deux décennies, le concept académique d’indo-pacifique a nourri à des degrés divers et à différents niveaux la revitalisation d’organisations existantes ou l’éclosion d’initiatives géopolitiques nouvelles. Cette dynamique nouvelle est porteuse de réorganisation et de réorientations. Dans le portrait encore flou qui émerge, certains traits structurants commencent à apparaître. Si le souci de se soustraire aux influences exclusives de la Chine et des États-Unis en constitue le trait le plus net, il est escorté d’autres attributs aujourd’hui moins marqués. Il sera intéressant d’observer l’évolution de l’ensemble au cours de la prochaine décennie. 

Lire la suite

La stratégie de l’UE pour la coopération dans l’Indo-Pacifique. Notre Stratégie n’est pas une stratégie de confrontation. C’est une Stratégie de coopération

COMMISSION EUROPÉENNE

 

HAUT REPRÉSENTANT DE L’UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ

Bruxelles, 16/09/2021

JOIN (2021) 24 final

COMMUNICATION CONJOINTE AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage/104126/joint-communication-indo-pacific_en

La stratégie de l’UE pour la coopération dans l’Indo-Pacifique

« Notre Stratégie n’est pas une stratégie de confrontation. C’est une Stratégie de coopération. » (Josep Borrell) 

 

(Avertissement : les notes « bas de page » sont dans le corps du texte, en rouge)

 

INTRODUCTION

L’Indo-Pacifique – une vaste région s’étendant de la côte est de l’Afrique aux États insulaires du Pacifique – revêt une importance stratégique croissante pour l’Europe. Le poids économique, démographique et politique croissant de la région en fait un acteur clé pour façonner l’ordre international et relever les défis mondiaux. L’UE a l’intention d’intensifier son engagement dans la région pour établir des partenariats qui renforcent l’ordre international fondé sur des règles, relèvent les défis mondiaux et jettent les bases d’une reprise économique rapide, juste et durable qui crée une prospérité à long terme. Cet engagement sera basé sur la promotion de la démocratie, de l’état de droit, des droits de l’homme et d’engagements universellement acceptés tels que le Programme 2030 et ses objectifs de développement durable, et l’Accord de Paris sur le changement climatique.

Lire la suite

Taïwan – Lituanie – États-Unis : Ouverture d’un bureau de représentation de Taïwan en Lituanie. Le jeu politique continue

abonnement en ligne

Le premier bureau de représentation de Taipei, sous le nom de Taïwan et non Taipei, dans un pays européen s’est installé en Lituanie. Et inversement, la ministre lituanienne de l’Économie Ausrine Armonaite a déclaré que son pays ouvrirait un bureau à Taïwan à l’automne 2021.

Lire la suite

Taïwan : Chang Ya-chung, candidat à la présidence du KMT, brise un tabou

abonnement en ligne

L’élection du prochain président du parti nationaliste historique de Taiwan, le Kuomintang1 (KMT), aura lieu le 25 septembre 2021. Ce parti, battu par le Parti démocratique progressiste (DPP) en 2016, est depuis dans l’opposition. Et si les deux partis se sont placés sous l’aile américaine, le DPP au pouvoir n’a eu de cesse de vouloir rendre Taiwan indépendant de la Chine. Côté KMT, une personnalité se dégage du lot, Chang Ya-chung (張亞中) : il ose, dans son programme, rompre un tabou et proposer un traité de paix avec Pékin.

Lire la suite

Corée du Sud – Corée du Nord. En chemin vers la paix

abonnement en ligne

Rapprocher les deux Corées dans une péninsule enfin en paix, c’est le processus initié par le Président Moon-Jae qui en a fait le but ultime de son mandat, et sans doute de sa vie. A ses côtés, le « Ministère de la réunification » examine précisément comment y parvenir, et la majorité du pays le soutient. À cette entreprise, Kim Jong-un a déjà donné des gages. Mais tout reste à faire. Il faut noter que dans cette aventure la Corée du Nord sera reconnue comme puissance nucléaire à la barbe des États-Unis   et de l’ONU. Aussi les deux Corées sont en attente de soutiens, la France pourrait être concernée.

Bringing the two Koreas together in a peninsula at last at peace is the process initiated by President Moon-Jae, who has made it the achievement of his mandate and probably of his life. At his side, the « Ministry of Reunification » is examining precisely how to achieve this, and the majority of the country supports the project. Kim Jong-in has already pledged his support for this undertaking. But everything remains to be done. It noticeable that in the adventure North Korea will be recognized as a nuclear power, in the face of the United States and the UN. Both Koreas are waiting for support, France could be concerned.

Lire la suite

Chine : Semi-conducteurs, la Chine poursuit ses efforts

abonnement en ligne

La société chinoise SMIC, le plus grand fabricant de puces en Chine, lance un nouvel investissement de la production de puces électroniques.

The Chinese company SMIC, the largest chip maker in China, is launching a new investment in the production of electronic chips.

Lire la suite

Chine : La peste porcine sous contrôle. Analyse d’un succès 

abonnement en ligne

La peste porcine (ASF) a ravagé l’élevage de porcs en Chine. La crise fut terrible et les conséquences impressionnantes. On a sacrifié l’animal emblématique de la Chine pour recréer en 3 ans un appareil de production que d’aucuns estimaient immuable. Les lois du marché – prix du porc, investissements agro-industriels – avec des innovations techniques appliquées par des acteurs ruraux et urbains inventifs, entreprenants, au goût du risque prononcé, ont permis au plus grand producteur mondial de porc de se moderniser grâce à la crise. Tout est allé très vite, trop vite peut être. C’est un succès technique exceptionnel, mais nous vivons monde où ceux qui ont les montres ne gèrent pas toujours parfaitement ni le temps qui passe ni le temps qui vient. Le gigantisme en agriculture, science de la terre, n’est jamais LA solution. La vieille sagesse chinoise sera toujours là pour ramener l’homme sur la terre.

Lire la suite

Afghanistan – Asie centrale : Peuvent-ils vivre ensemble ?

abonnement en ligne

Les républiques centrasiatiques issues de l’Union soviétique regardent avec circonspection le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan. Mais leur prudence n’est pas incompatible avec leur volonté de stabilité régionale, qui passera peut-être par une certaine forme de coexistence.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 153/2021-09 sommaire

abonnement en ligne

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

ASIE MÉDIANE

Afghanistan – Asie centrale  Peuvent-ils vivre ensemble ?  Patrick Dombrowsky, Asie21

EXTRÊME-ORIENT 

Chine La peste porcine sous contrôle. Analyse d’un succès, Maurice Rossin, Asie21

Lire la suite

Les stratégies indo-pacifiques formalisées

(par ordre alphabétique)

Allemagne. Ministère des Affaires étrangères, 2020.

Leitlinien zum Indo-Pazifik / Lignes directrices dans l’Indo-Pacifique 

Référence : https://www.auswaertiges-amt.de/blob/2380500/33f978a9d4f511942c241eb4602086c1/200901-indo-pazifik-leitlinien-1-data.pdf

Ce document-cadre exprime le souhait du gouvernement allemand d’intensifier son engagement dans la région indo-pacifique en tant que partenaire et acteur déterminant. Il détaille la doctrine et les lignes directrices de l’action de l’Allemagne dans cette région, Chine comprise. Y sont définis intérêts, principes et initiatives destinés à présenter les orientations de la politique du gouvernement fédéral dans l’ensemble des domaines de l’action internationale, bref, un guide stratégique tourné vers l’avenir. L’ambition de l’Allemagne est d’inspirer une politique européenne et de participer activement à l’organisation de l’ordre international dans l’Indo-Pacifique.

Lire la suite

Pour aveugler les tigres. Stratégie nucléaire de la Chine. Armes et doctrine, d’Édouard Valensi, L’Harmattan, 2021

« La bombe atomique, disait Mao Zedong, est un tigre en papier dont les réactionnaires américains se servent pour effrayer les gens… »

Le 6 août 2020, l’Armée populaire lançait en direction de deux porte-avions américains procédant à un exercice en mer de Chine méridionale le missile chinois DF-26. Le défi que se jettent depuis plusieurs années les États-Unis et la Chine dans ce point chaud du monde prenait réalité. L’ouvrage d’Édouard Valensi apporte un rappel des étapes de la mise en place du dispositif nucléaire chinois et des éléments de réponse à la question : « Et après ? »

Lire la suite

Chroniques des mers du Sud et autres contes, Michel Humbert, éditions Pacifica, 2021

Voici un livre délicieux à lire, écrit avec talent, tout en poésie et délicatesse,  et comme un peintre, on imagine l’auteur avec ses pinceaux, structurant ses toiles.

Lire la suite

LES PACHTOUNS un grand peuple sans pays

Alain lamballe, VA éditions , mars 2018.

Cet ouvrage, le premier et le seul à traiter du sujet, offre au lecteur une étude complète sur les Pachtouns, leur histoire, leur espace géographique, leur société et leurs aspirations politiques. Il présente plusieurs scénarios possibles sur l’avenir de la région qu’ils occupent en Afghanistan et au Pakistan.

Les Pachtouns défraient la chronique parce qu’ils constituent le noyau dur de l’insurrection pachtoune qui secoue l’Afghanistan et le Pakistan. Chez les Pachtouns, l’idéologie prime sur le sentiment nationaliste. Celui-ci est en berne mais pourrait renaître.

Lire la suite

Afghanistan : vers une nouvelle crise migratoire en Europe ?

Afghanistan : vers une nouvelle crise migratoire en Europe ? Afghanistan : vers une nouvelle crise migratoire en Europe ? Depuis l’annonce par le président Joe Biden, le 1er mai dernier, du retrait des troupes américaines d’Afghanistan, les talibans ont repris possession d’une majeure partie du pays et poursuivent leur offensive vers la capitale. De … Lire la suite

TOUTES LES NOTES DE LECTURE (liste)

A history of the Pakistani army. Wars and insurrections, 1998 Années fastes (Les), Chan Koochung, Bernard Grasset & Fasquelle, 2012  Arctique : la géopolitique est de retour, Thierry Garcin, 2021 Asie retrouvée (L’), David Camroux et J.L. Domenach, 1997 Autre regard sur l’Inde (Un), François Gautier, édition du Tricorne, Genève, 1999 Aux portes du ciel, la statuaire taoïste du … Lire la suite

Union économique eurasiatique : Avancées, y compris vers l’Indonésie

La Russie, assez isolée sur la scène internationale, cherche à nouer des partenariats afin de redynamiser son économie. Dans cette perspective, elle utilise l’Union économique eurasiatique dont elle est le membre dominant. 

Russia, quite isolated on the international scene, is seeking to forge partnerships in order to revitalize its economy. In this perspective, it uses the Eurasian Economic Union of which it is the dominant member.

Lire la suite

Pas de répit pour la Chine

Il nous faut constater que les déclarations sur la Chine de Joe Biden et de son administration s’inscrivent dans la continuité de celles de Donald Trump, tout aussi véhémentes. Rien n’est changé. De par ses menées économiques déloyales, la Chine est le premier adversaire des États-Unis. Et lorsque ceux-ci dénoncent la tyrannie du Parti communiste chinois à l’encontre des Ouïghours, c’est au final pour justifier des sanctions économiques.

Lire la suite

Syngenta en passe de lancer les blés hybrides. La Chine répétera-t-elle avec le blé son succès du riz ? 

Le 2 juillet 2021, la revue World-grain  annonce : « enfin un futur pour le blé hybride ». Deux sociétés sont leaders dans cette technique semencière : Syngenta annonce en mai 2021 lancer des essais en grandes parcelles avec 4 variétés de semences hybrides sous le nom de X-Terra et, un mois plus tard, BASF, en association avec la société française RAGT,  fait de même avec Ideltis.  

Lire la suite

Birmanie : Porte d’entrée stratégique pour la Russie

La Russie souhaite développer sa présence en Asie du Sud-Est (Vietnam, Laos, Malaisie, Indonésie…). La vente d’armement et la formation des cadres militaires en constituent la modalité privilégiée, notamment en Birmanie.

Lire la suite

Russie – Chine : Renouvellement du traité d’amitié russo-chinois

À l’occasion d’un entretien en visioconférence, le 28 juin 2021, les présidents chinois et russe ont prolongé pour cinq ans le Traité de bon voisinage,  d’amitié et de coopération conclu le 18 juillet 2001.  Ils ont apposé leur signature à une déclaration conjointe dans laquelle sont exposés les différents aspects des rapports entre les deux pays et les domaines de leur coopération. La prolongation prendra date à partir de février 2022, afin de marquer le vingtième anniversaire de la ratification du traité par les parlements des deux pays.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 152/2021-07 & 08

Asean  Divergences  Chine – Afrique Angola : comment s’en éloigner ?  Mozambique : le BTP à la manœuvre  Mozambique : les grands du BTP   Mozambique : investissement dans l’électricité   Nigéria : dangereux golfe de Guinée    Chine – Brésil   Le poids de Huawei   Corée du Nord  Piratage informatique   Inde – Brésil  Vaccin … Lire la suite

Australie – Nouvelle-Zélande : Un front uni face à la Chine, sous surveillance …

Pour leur première rencontre depuis le début de la pandémie, la Chine n’a pas manqué de s’inviter. Jacinda Ardern et Scott Morrison ont ainsi saisi l’occasion de leurs retrouvailles pour s’expliquer quant à leurs positions respectives sur l’influence croissante de Pékin dans la région ainsi que sur la menace de coercition économique qu’il exerce d’ores et déjà sur l’Australie et qui pourrait s’étendre. Suspectée de mollesse au nom d’un certain pragmatisme commercial, Jacinda Ardern a tenu à rassurer son allié quant à la solidité de leur relation et à ses perspectives. 

Lire la suite

Le Pakistan reste sur la liste grise du Groupe d’action financière -2 

La décision du Groupe d’action financière de maintenir le Pakistan sur sa liste grise de pays ne luttant pas suffisamment contre le financement des groupes terroristes et donc à surveiller a déçu Islamabad qui devra faire preuve de vigilance pour l’obtention d’aides à son économie défaillante.

Lire la suite

Thaïlande : Le mouvement démocratique, mort, vacillant ou résistant ?

Après plusieurs mois d’arrêt, dû aux restrictions sanitaires et à la chasse systématique aux opposants, le mouvement démocratique s’est réveillé en Thaïlande. En juin 2021, les manifestations ont repris dans les rues pour demander la démission du Premier ministre Prayuth Chan-o-cha et la rédaction d’une nouvelle constitution. S’agit-il d’un ultime bras de fer ou d’un combat qui reprend de nouveau pour exercer une pression sur le gouvernement et montrer que les revendications démocratiques ne baissent pas les bras ?

Lire la suite

Indonésie – États-Unis : Batam,  création en coopération d’un centre de formation de police maritime 

Le 25 juin 2021, les États-Unis et l’Indonésie, ont posé la première pierre d’un deuxième centre de formation de la police maritime indonésienne. À son achèvement, en 2022, il renforcera encore davantage les relations sécuritaires entre les deux États et la capacité indonésienne de lutte en mer contre la criminalité autant nationale que transnationale.

On June 25, 2021 the United States and Indonesia laid the first stone of a second center to train the Indonesian maritime police. After its completion in 2022 the center shall contribute to the enhancement of the security relations between the two States and to the Indonesian capacity to fight domestic and transnational criminality at sea.

Lire la suite

Taïwan – Japon – États-Unis – Chine : Jeux politiques. L’indépendance de Taïwan sous contrôle américain 政治賭注:美國管控下的台獨

Kurt Campbell* a récemment indiqué clairement, lors d’un discours informel dans un groupe de réflexion1 américain, que les États-Unis ne soutiendraient pas l’indépendance de Taïwan mais étaient disposés à renforcer les échanges non officiels avec l’île. Pourquoi une telle annonce dans l’environnement actuel extrêmement tendu ?

美國主管印太事務官員坎貝爾,最近在一項智庫座談會中宣稱,美國不支持台獨,但是會加強與台灣的非官方交流。在目前國際環境極度緊繃的情況下,為什麼坎貝爾要這麼説?

Lire la suite

Corée du Sud – Australie : Rapprochement en matière de défense

Bien qu’elle ne fasse pas partie du Dialogue quadrilatéral pour la sécurité (QUAD), regroupant les États-Unis, l’Australie, l’Inde et le Japon, la Corée du Sud manifeste toutefois une volonté croissante de rapprochement en matière de sécurité et de défense avec l’Australie.

Lire la suite

Chine – Inde – Népal – Bhoutan : Renforcement du potentiel militaire chinois sur les frontières indienne, népalaise et bhoutanaise 

La Chine renforce son potentiel militaire dans l’Himalaya, au Xinjiang et au Tibet, face à l’Inde, au Népal et au Bhoutan, montrant ainsi sa ferme intention de consolider ses positions dans les zones frontalières et éventuellement de procéder à des ajustements en sa faveur en profitant de la faiblesse de ses voisins méridionaux.

Lire la suite

Chine – États-Unis : Blue Dot vs Routes de la soie

En juin 2021, Biden ranime l’initiative des « Points bleus » de son prédécesseur pour reprendre la main sur le pactole de la construction des infrastructures dans le monde, mouvement lancé par la Chine en 2013 avec les nouvelles Routes de la soie (BRI*). Le camp occidental ne peut laisser à la puissance chinoise l’exclusivité de l’exploitation de la « connectivité », magnifiée comme l’un des moteurs du développement économique universel et facteur d’influence politique. Il veut se distinguer de son « compétiteur systémique » en mettant l’accent sur le respect des normes environnementales et de l’équilibre financier des pays bénéficiaires.

In June 2021, Biden revived the “Blue Points” initiative of his predecessor to regain control of the jackpot for building infrastructure around the world, a movement launched by China in 2013 with the new Silk Roads (Belt and Road Initiative, BRI). The Western camp cannot leave to the Chinese power the exclusive right to exploit « connectivity », magnified as one of the engines of universal economic development and a factor of political influence. It wants to distinguish itself from its « systemic competitor » by emphasizing compliance with environmental standards and the financial balance of recipient countries.

Lire la suite

Afghanistan : Faut-il vraiment redouter le pire ?

Au fur et à mesure que s’achève le retrait américain en Afghanistan, le gouvernement du pays semble de moins en moins maître de la situation sur place. Mais le retour au pouvoir du régime qui a dirigé l’Afghanistan entre 1996 et 2001 n’est pas pour autant inéluctable. On le craignait : cela semble se concrétiser. La situation en Afghanistan a un étrange goût de déjà vu et inquiète de plus en plus.

Lire la suite

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 152/2021-07 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

ASIE MÉDIANE

Afghanistan  Faut-il vraiment redouter le pire ? Patrick Dombrowsky, Asie21

EXTRÊME-ORIENT 

Asie -Pacifique  Hong-Kong, un 16e partenaire pour le RCEP ?  Patrick Hébert, Asie 21

Chine  Début d’exploitation de la station spatiale chinoise, Philippe Coué, Asie21

Chine – États-Unis  Blue Dot vs Routes de la soie, Rémi Perelman, Asie21

Lire la suite

Asie -Pacifique : Hong-Kong, un 16e partenaire pour le RCEP ?

Hong Kong souhaite adhérer au RCEP *.  

Hong Kong wishes to join RCEP.  

Lire la suite

Pourquoi il ne faut pas sous-estimer les armes nucléaires chinoises

LETTRE DES ARMÉES. La Chine, qui montre ses muscles à Taïwan et en mer de Chine méridionale, modernise ses armes nucléaires. Jusqu’où, et dans quel but ?

Sous-marin de type 094 de l'armee chinoise, en avril 2019.
Sous-marin de type 094 de l’armée chinoise, en avril 2019.  © MARK SCHIEFELBEIN / POOL / AFP

Par Jean Guisnel. Publié le 06/07/2021 LE POINT

Lire la suite

Centenaire du PCC (ASPI) et Texte intégral du discours de Xi Jinping à l’occasion du 100e anniversaire du PCC

Centenaire du PCC

Le « grand, glorieux et correct Parti !

Par Peter Jennings

Directeur exécutif de l’Institut australien de stratégie politique (Australian Strategic Policy Institute, ASPI) et ancien secrétaire adjoint pour la stratégie au ministère de la Défense d’Australie.

3 juillet 2021

La traduction officielle en anglais (voir ci-après en version française) du discours du 1er juillet de Xi Jinping marquant le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois mérite une lecture attentive pour ses indications sur l’avenir. Avec environ 5 200 mots, le discours a pris à Xi une heure pour le prononcer. Compte tenu de l’importance attribuée au centenaire du PCC, il se veut une expression substantielle de la place de la Chine dans le monde, de la place du parti en Chine et de la place de Xi dans le parti. Voici mon top 10 des plats à emporter.

Lire la suite

Discours de Xi Jinping à l’occasion du 100e anniversaire du PCC. Résumé à l’usage des enfants des écoles élémentaires de la R. P. de Chine

Le jeudi 1 juillet 2021, place Tian’anmen à Pékin

 Résumé à l’usage des enfants des écoles élémentaires de la R. P. de Chine

« Les Trois Époques »

Lire la suite

Vient de paraître : Le sel de Cosprons, Patrick Dombrowsky, 2021

Il s’agit du cinquième roman de l’auteur, membre d’Asie21 : Le sel de Cosprons Il s’agit toujours d’une enquête de Jaume Ribera, médecin dans le Roussillon des années 1660. Elle vous entraînera sur les pentes arides de la Côte vermeille, là où les Pyrénées hésitent une dernière fois avant de se jeter dans la Méditerranée. … Lire la suite

Taïwan – États-Unis : Des troupes américaines sur le sol taïwanais – 2

Le 16 mai 2021, le journal taïwanais Lianhebao1 révèle la présence de troupes américaines du Corps des Marines sur le sol taïwanais, après avoir repéré des messages postés sur Facebook d’un soldat taïwanais se plaignant d’une différence de traitement parce que les Américains peuvent boire du lait en bouteille alors que lui n’a droit qu’à du lait en poudre. 

Lire la suite

Pacifique : Les Kiribati, nouvelles Spratleys ?

L’annonce d’un projet de réhabilitation par la Chine d’une piste d’aérodrome sur une île des Kiribati a relancé la suspicion autour des visées militaro-stratégiques de Pékin dans la région. D’aucuns imaginent déjà l’implantation « d’îles fortifiées » (Chuuk, Espiritu Santo) qui seront autant de points d’appui pour surveiller l’activité américaine dans la région.  Et de faire alors le parallèle avec les îles Spratleys en mer de Chine méridionale. Mais il pourrait bien s’agir, ici, d’un raccourci un peu rapide compte tenu d’un environnement plus contraint et complexe pour Pékin. Quoi qu’il en soit, son activisme aux portes des États-Unis interpelle et alerte le carré des fidèles de Washington. 

Lire la suite

Chine – Taïwan – Corée du Sud – États-Unis : l’autosuffisance en puces en 2025, mission impossible pour la Chine

Le Conseil d’État chinois vise un taux d’autosuffisance de l’industrie des semi-conducteurs à 70 % d’ici 2025. En 2019, il n’était que de 30 %, ce qui signifie que la Chine doublerait son taux d’autosuffisance en six ans. Mais ce taux pourrait chuter à 20 % en 2025. 

Lire la suite

Chine – Taïwan : La 3e voie du Continent pour l’unification

Dans l’affrontement que se livrent la Chine et les États-Unis, Taïwan n’est plus seulement une question de réunification par la Chine, mais est devenu une pièce maîtresse. Selon le Forum du détroit de Taïwan (台海论坛) et le think tank Kunlunce, une autre manière de réunifier Taïwan pourrait être la réunification forcée avec un appel au changement de papiers, une monnaie convertie, des titres de propriété sécurisés, soit une manière douce de réunifier.

Lire la suite