Mer Noire : Le monde n’est qu’une branloire pérenne

Black Sea : The world is only a perennial wobble

Les opérations militaires menées par la Russie en Ukraine perturbent les échanges internationaux des huiles et des céréales, des énergies et de leurs dérivés (engrais). Les effets se feront sentir dans la durée. 2022 sera compliqué, 2023 le sera plus encore, surtout si les irrégularités climatiques persistent. Les 8 milliards d’habitants vont être confrontés au défi de la faim pour 1/4 d’entre eux, en Afrique comme en Asie. Le blé sera-t-il, selon son habitude, un nouveau « faiseur de révolutions » ? C’est possible. Contredisant une écologie utopique donc généreuse, migrations et révoltes vont nous ramener à la réalité des inégalités terrestres.  Le temps des incertitudes de Galbraith continue,  Montaigne n’écrivait-il pas il y a 450 ans : « Le monde n’est qu’une branloire pérenne. Toutes choses y branlent sans cesse : la terre, les rochers du Caucase…». La course aux sanctions risque de le faire branler fort. 

Russia’s military operations in Ukraine are disrupting international trade in oil and grain, energy and their derivatives (fertilizers). The effects will be felt over time. 2022 will be complicated, 2023 even more so, especially if climatic irregularities persist. The 8 billion inhabitants will be confronted with the challenge of hunger for 1/4 of them, in Africa as in Asia. Will wheat be, as usual, a new “revolution maker”? It is possible. Contradicting a utopian and therefore generous ecology, migrations and revolts will bring us back to the reality of earthly inequalities.  The time of Galbraith’s uncertainties continues. Didn’t Montaigne write 450 years ago: “The world is but a perennial wobble. All things in it wobble ceaselessly: the earth, the rocks of the Caucasus…”. The race for sanctions is likely to make it wobble a lot. 

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 159

Chine – Afrique Médiation dans la Corne ? Angola – États-Unis : cuivre Mali – Corée du Sud : blindés à tout va Madagascar : avancées Sao Tomé-et-Principe : mandarin et pingpong, armes non létales Du boeuf au poulet Chine – Brésil  Mode Chine – Russie – Ukraine Blé Une aubaine Inde – Mozambique  Rapts Japon – Madagascar  Chacun … Lire la suite

Chine – États-Unis : Le farmer américain ne nourrira pas demain le citoyen chinois 

La Chine n’a pas rempli toutes ses obligations d’achats prévues dans l’accord commercial Chine États-Unis de 2020 même si, pour la partie agricole, les importations américains sont en augmentation. Malgré une bonne reprise en novembre, les  57,4 milliards de dollars de produits agricoles achetés par la Chine de 2020 à novembre 2021 sont bien loin … Lire la suite

Chine – Monde : Le ventre chinois frissonne et le commerce mondial des denrées agricoles s’enfièvre

Les cours mondiaux des céréales et du soja se sont envolés à la suite des importations massives de la Chine du second semestre 2020. Les problèmes climatiques des derniers mois combinés aux incertitudes politiques des dernières semaines dans le monde et en Chine en sont la raison. Nourrir 1,4 milliard de Chinois est un vaste défi. L’agroalimentaire, talon d’Achille du leader économique mondial post-covid – la Chine-, est sa faiblesse qui, combinée avec l’économie verte, pourrait devenir sa force et guider l’évolution, à la chinoise, de son agriculture.

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 142/2020-09

Bangladesh – Mozambique   Un groupe influent

Lire la suite