Taïwan – Chine : Un nouveau livre blanc de Chine continentale plus austère avec Taïwan. La question de Taïwan et l’unification de la Chine dans la nouvelle ère

La Chine publie un nouveau livre blanc juste après la visite de Nancy Pelosi à Taïwan. Si les relations entre les deux rives étaient évoquées d’égal à égal, elles ont maintenant un rapport de maître à subordonné. Avant, ” Pékin laissait les Taïwanais s’exprimer”. Mais sa nouvelle attitude est bien moins souple et Pékin insiste sur la sécurité, la souveraineté, la paix et le développement. Elle nommera et enverra des militaires et des fonctionnaires prendre les postes de commandement.

Lire la suite

Mongolie : Brèves leçons de la guerre en Ukraine

Les pays choisissent leurs amis mais pas leurs voisins. La guerre a rappelé aux Mongols qu’ils n’ont plus d’autre choix que de se préparer à toutes les éventualités, car aucun autre pays ne viendra les aider (Tuvshinzaya Gantulga1, The Diplomat, 09-08-2022).

Countries choose their friends but not their neighbours. The war has reminded the Mongols that they have no choice but to prepare for all eventualities, because no other country will come to help them (Tuvshinzaya Gantulga*, The Diplomat, 09-08-2022).

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 164/2022-09

Chine  Une certaine AMDT

Chine – Afrique 

  • Concurrence
  • Angola : corruption
  • Angola : Inquiétudes
  • Angola : terrorisme
  • Sao Tomé-et-Principe – États-Unis : efforts
  • Guinée équatoriale : raffinerie
  • Madagascar : pas à pas 
  • Zimbabwé – Inde : granit noir

Lire la suite

La Russie, pays du Soleil-Levant – Страна восходящего солнца — это Россия 

Il n’y a pas de divorce heureux et avec l’adieu de la Russie à l’Europe, c’est une page d’histoire commencée il y a 1000 ans qui se tourne. La Russie s’est libérée et se tourne résolument vers l’Asie.  Et Poutine de déclarer le 5 septembre 2022 à Petropavlovsk-Kamtchatski : « le pays du   Soleil-Levant, c’est la Russie » . Plus tard, à Vladivostok, il ouvre le FEE* qui a pour thème « vers un monde multipolaire »  Il y définit les grands axes de développement de la Russie dans un monde perturbé par  les vagues des sanctions de l’Occident, tout en omettant de parler de l’Ukraine, symbole du passé. Il trace l’avenir avec ses partenaires de demain. Il continuera à la mi-septembre à Samarcande, la capitale de Tamerlan,  pour une réunion de l’OSC où une rencontre avec Xi est attendue. « Isoler la Russie est impossible, il suffit de regarder une carte », isolation d’autant plus impossible qu’elle est excédentaire en énergie, minerai, eau, terres et forêts. Un monde nouveau se dessine. L’Europe est absente, elle attend l’hiver et tergiverse sur les sanctions contre la Russie et sur la fixation des prix du gaz.

Lire la suite

Menace chinoise sur Taïwan : aucune solution de continuité en perspective

carte des 9 impacts, tels que répertoriés par le ministère de la défense japonaise

Par le général (2s) Daniel Schaeffer,  membre du groupe de réflexion Asie21-futuribles

(www.asie21.com)     1er septembre 2022

Reproduction autorisée par tout média intéressé ; prière de mentionner la source.

(4 cartes)

Dès lors que la Russie eût agressé l’Ukraine, les regards internationaux se tournèrent automatiquement vers la Chine et Taïwan en lançant des quasi-paris sur un passage chinois à l’acte de reconquête de la grande île par la force. Et voici que Nancy Pelosi, présidente de la chambre américaine des représentants, accompagnée de cinq membres démocrates de cette même Chambre vient souffler sur les braises le 3 août 2022 en entreprenant une visite à Taipei.

Lire la suite

Chine – États-Unis   Le G7 et les Nouvelles routes de la soie : 600 milliards de dollars US pour le financement d’infrastructures destinées à contrer les initiatives chinoises des routes de la soie   

Le 26 juin 2022, lors du sommet du G7 à Elmau, en Allemagne, le président Joe Biden a annoncé que les États-Unis et leurs partenaires du G7 prévoient de mobiliser 600 milliards USD destinés à des financements d’infrastructures pour aider les pays qui en ont besoin, comme l’Afrique, et en même temps, pour contrer les initiatives de la Chine dans les financements de ses Nouvelles routes de la soie. 

La Chine n’a pas manqué de réagir. 

Lire la suite

Grappillages Asie21 n° 163/2022-07&08

BRICS – Argentine  Des BRICS au BRICSA ?

Chine  Fujian

Chine – Afrique

  • Fouet
  • Honni soit…
  • Angola : Luanda nationalise le diamant

Lire la suite

Australie – Chine : Les tensions sino-australiennes, le défi de l’ALP (Australian Labor Party)

Alors qu’ils ont quitté le pouvoir à l’apogée des relations entre Canberra et Pékin en 2013, les travaillistes de l’ALP* – vainqueurs des élections fédérales de mai 2022 – héritent aujourd’hui de profondes tensions sino-australiennes qu’ils attribuent au moins en partie au « manque de sophistication » de l’opposition, la coalition libérale-nationale (LNP). Après un gel de deux ans des relations diplomatiques entre l’Australie et la Chine, Xiao Qian – ambassadeur de la RPC – a récemment offert une reprise du dialogue à Canberra. Face aux défis économique et stratégique, le positionnement du nouveau Premier ministre travailliste, Anthony Albanese, sera donc déterminant au moment où l’Australie et la Chine célèbrent le 50e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques sur fond de duel sino-américain.

Lire la suite

Timor joue Australie et Chine

Le 20 mai 2022, Timor-Est ou Timor-Leste, célébrait simultanément le vingtième anniversaire de son indépendance, de sa Constitution et, pour la seconde fois, la prise de fonction de José Ramos-Horta à la présidence du pays à laquelle il a été élu (soutenu par le Congrès national de reconstruction timoraise, CNRT, contre le FRETILIN) avec 62 % des voix. Un président qui, tout en entendant maintenir des relations équilibrées avec l’Australie, paraît peu susceptible de rebuter Pékin dans ses avances.

On May 20, 2022, East Timor – Timor Leste – simultaneously celebrated the twentieth anniversary of its independence, its Constitution and, for the second time, the assumption of office of José Ramos-Horta as President of the country to which he was elected (supported by the National Timorese Reconstruction Congress, NTRC, against FRETILIN)) with 62% of the vote. A president who, while intending to maintain balanced relations with Australia, seems unlikely to repel Beijing in its advances.

Lire la suite

Japon – Ukraine : Le syndrome ukrainien

Les Japonais craignent que l’invasion russe en Ukraine n’incite les Chinois à procéder à la conquête de Taïwan par la force et que, par effet d’entraînement, d’en subir les conséquences collatérales. Au nord, elles pourraient même se traduire par des confrontations armées, à divers degrés, avec les forces russes. C’est pourquoi le gouvernement Kishida* est activement à la recherche d’appuis extérieurs et planifie l’augmentation de son budget de la défense.

Lire la suite