Birmanie : Malgré le coup d’État, l’intérêt international pour le marché birman reste intact

Depuis le 1er février 2021 et le coup d’État orchestré par le général Min Aung Hlaing, chef de la Tatmadaw, la Birmanie est redevenue un État paria. Néanmoins, depuis la fin de l’année 2021, nombreux sont les projets infrastructurels qui redémarrent. C’est en particulier le cas de ceux financés sur fonds publics par des partenaires asiatiques de la Birmanie, en particulier le Japon et la Corée du Sud.

Lire la suite

Bangladesh : Chittagong et la question du développement économique national

Afin de rester l’un des marchés émergents les plus prometteurs d’Asie, le Bangladesh poursuit un ambitieux plan de modernisation de ses infrastructures.

Lire la suite