Inde – Indonésie : L’écharpe maritime indo-indonésienne s’étend au Pacifique

Après les zones littorales de la grande région indo-pacifique (baie du Bengale, mers d’Arabie et de Chine méridionale), avec l’Indonésie comme appui, la réflexion stratégique maritime de l’Inde commence à se porter sur le Pacifique Sud, avec la douzaine d’États-insulaires dont les Fidji et, en outre, le Chili. On observera avec une attention égale l’expansion maritime de l’Inde et de la Chine dans le Pacifique Sud en général et dans les îles du Pacifique en particulier. L’alignement de l’Inde avec l’Australie dans l’Indo-Pacifique traduit un engagement politique fort pour soutenir un cadre de sécurité coopératif dans son voisinage maritime proche et au-delà.

After the coastal areas of the greater Indo-Pacific region (Bay of Bengal, Seas of Arabia and South China), with Indonesia as support, the strategic maritime thinking of India begins to be focused on the South Pacific, with dozens of island states including Fiji and, in addition, Chile. The maritime expansion of India and China in the South Pacific in general and in the Pacific Islands in particular will receive equal attention. India’s alignment with Australia in the Indo-Pacific reflects a strong political commitment to support a cooperative security framework in its near maritime neighborhood and beyond.

Lire la suiteInde – Indonésie : L’écharpe maritime indo-indonésienne s’étend au Pacifique

ASEAN – Australie : Bilan du sommet spécial tenu du 16 au 18 mars 2018 à Sydney

Le sommet spécial ASEAN – Australie, qui a eu lieu à Sidney du 16 au 18 mars 2018, s’est achevé sur une note très consensuelle traduite dans une déclaration dite de Sidney. Si une multitude de sujets d’intérêt commun ont été discutés pendant les trois jours de rencontre, ce sont avant tout les problèmes de sécurité régionale sur lesquels l’accent a été mis.

Lire la suiteASEAN – Australie : Bilan du sommet spécial tenu du 16 au 18 mars 2018 à Sydney

AUSTRALIE  Un délicat tournant stratégique

Le Livre blanc sur la politique étrangère de l’Australie de novembre 2017 (Opportunity Security Strength) a été le premier depuis 1951 dans lequel Canberra n’a pu tenir pour acquis la solidité de l’alliance forgée avec Washington, s’obligeant à réinventer, tâche délicate, une stratégie plus autonome. Dès lors, le choix de ses alliances (ASEAN, Quad…) va dessiner la menace qu’elle perçoit dans la région en provenance de la Chine, de la Corée du Nord et du terrorisme islamique. À l’intérieur, la Coalition au pouvoir sera vraisemblablement contrainte d’aller dans le sens que prône l’opposition travailliste, favorable à une intégration plus poussée dans l’environnement géopolitique de l’Australie, tout en s’en démarquant, un exercice délicat. Les prochaines élections générales sont prévues en 2019.

Lire la suiteAUSTRALIE  Un délicat tournant stratégique

La Chine, stabilisateur hégémonique de l’ASEAN

La Chine a un rôle hégémonique en Asie qui lui permet d’assurer une paix régionale. Les pays de l’ASEAN sont, de fait, ouverts à cette présence stabilisatrice de la Chine. Celle-ci en tire évidemment profit. 

Lire la suiteLa Chine, stabilisateur hégémonique de l’ASEAN

Le débat stratégique australien

Le débat stratégique australien Éléments documentaires Rémi Perelman, Asie21, mars 2018 PLAN Avant-propos Chapitre I – Le cadre du débat stratégique australien      1) Un débat sur la stratégie australienne pour les vingt ans à venir      2) Des positions partisanes différentes Chapitre II – Les sujets du débat stratégique australien     … Lire la suiteLe débat stratégique australien

INDE-ASEAN Des relations modestes qui peinent à se développer

FAITS

Les dirigeants des dix pays de l’ASEAN ont été invités par le Premier ministre indien à assister aux cérémonies de la fête de la République du 26 février 2018. Le jour précédent, Narendra Modi avait convié ses hôtes à un sommet Inde-ASEAN commémorant le 25e anniversaire du dialogue.

Lire la suiteINDE-ASEAN Des relations modestes qui peinent à se développer

Chine – Australie : L’Australie malvenue en mer de Chine du Sud

Canberra récuse la stratégie d’assimilation territoriale que Pékin pratique en mer de Chine du Sud. Et la Chine n’accepte pas, de son côté, une telle insoumission de la part de l’Australie.

Lire la suiteChine – Australie : L’Australie malvenue en mer de Chine du Sud

Océans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Le 12 novembre 2017, en aparté à Manille, États-Unis, Japon, Australie, Inde ont revivifié le dialogue quadrilatéral de sécurité en région indo-pacifique. Ce qui inquiète la Chine qui y voit là l’émergence d’une coalition susceptible de nuire à ses intérêts dans les deux bassins des océans Indien et Pacifique.

Lire la suiteOcéans Indien et Pacifique : dialogue quadrilatéral de sécurité

Timor oriental : grandes lignes politiques

Lors de son intervention à l’ONU fin octobre 2017, la représentante de Timor oriental a rappelé que la priorité de son pays en matière de politique étrangère était son adhésion à l’ASEAN puis le renforcement des liens avec les voisins de la région, Indonésie et Australie au premier chef.

Lire la suiteTimor oriental : grandes lignes politiques

Le président Trump en Asie du Sud-Est : réaffirmer le partenariat américain

Le président Trump sera bientôt en Asie du Sud-Est (Vietnam, Philippines) pendant une tournée asiatique. Après avoir, dans un premier temps, envoyé des signaux contradictoires qui ont profondément perturbé ses partenaires, l’administration Trump a réagi et s’est engagée à réactiver les partenariats en cours avec les États d’Asie du Sud-Est et l’ASEAN. Ses engagements et gestes de bonne volonté seront-ils suffisants pour permettre aux États-Unis de revenir dans un espace régional de plus en plus irrigué par les dynamiques chinoises ?

Lire la suiteLe président Trump en Asie du Sud-Est : réaffirmer le partenariat américain

Chine – Singapour – ASEAN : la prochaine présidence singapourienne de l’ASEAN tracasse Pékin

Réduites depuis au moins deux ans, les relations entre Singapour et Pékin se réchauffent sous l’impulsion du gouvernement Xi Jinping qui voit arriver avec inquiétude la cité-Etat à la présidence de l’ASEAN le 1er janvier 2018. Cette inquiétude est essentiellement fondée sur le fait que Singapour ne voudra pas tergiverser à propos de la problématique de la mer de Chine du Sud, et voudra refaire l’unité de l’ASEAN sans pour autant que soient trop endommagées les relations entre l’Association et Pékin.

Lire la suiteChine – Singapour – ASEAN : la prochaine présidence singapourienne de l’ASEAN tracasse Pékin

Chine – Japon – États-Unis : le Pacifique en eaux troubles 

 Le Pacifique est aujourd’hui le lieu où se concentrent un ensemble record de tensions dont l’équilibre pacifique devient de plus en plus précaire : programme balistique et nucléaire de la Corée du Nord, constructions chinoises sur les rochers des Spratleys,  multiplication des incidents entre forces aériennes et navales américaines et chinoises, chinoises et japonaises dans la région, ravivage des démons de la nation américaine par le président Donald Trump qui ne semble pas avoir encore de politique asiatique claire. Avis de fort coup de vent sur le Pacifique.   

Lire la suiteChine – Japon – États-Unis : le Pacifique en eaux troubles 

The Code of Conduct of the Parties in the South China Sea: a tremendous mistake

On the 5th of August 2017, the ministers of foreign affairs of the Association of South-East Nations (ASEAN), in the frame of the first of their yearly meetings, gathered in Manila, Manila holding the presidency of the Association this year. One of the main purpose, among other important ones, of the meeting was to elaborate the project of a framework for the future consultations, before negotiations, for a code of conduct (COC) of the parties in the South China Sea (SCS). The project was to be discussed the following day with Wang Yi, the Chinese minister of foreign affairs. After strong discussions the two parties reached an agreement on a framework from which the consultations for a COC shall start in November, at Clark, Pampanga province, in the Philippines. It will happen on the occasion of the second ASEAN and China foreign affairs ministers’ meeting of year 2017.

Lire la suiteThe Code of Conduct of the Parties in the South China Sea: a tremendous mistake

ASEAN – Chine – Mer de Chine du Sud : Code de conduite, avancement des travaux

La 14e réunion des hauts fonctionnaires chinois et sud-est asiatiques en charge de l’élaboration d’un futur code de conduite des parties en mer de Chine du Sud (Code of conduct / COC) a abouti, le 18 mai 2017, à un accord de projet-cadre qui doit être présenté, au mois d’août, aux ministres des Affaires étrangères de Chine et de l’ASEAN, à l’occasion de leur réunion à Manille. L’on est donc encore loin d’aboutir rapidement à un texte déjà bien élaboré comme les membres de l’ASEAN en avaient exprimé l’espoir à l’issue de leur sommet d’avril.

Lire la suiteASEAN – Chine – Mer de Chine du Sud : Code de conduite, avancement des travaux

Japon – Mer de Chine du Sud : une impressionnante entrée japonaise

Trois mois en mer, avec escales, essentiellement en mer de Chine du Sud, pour le groupe naval JS Izumo et JS Sazanami, pour aguerrissement, mais aussi et surtout pour marquer, aux côtés des États-Unis, l’implication japonaise dans la volonté commune de maintenir, face à la Chine, l’inaliénable droit de la navigation internationale en haute mer.

Lire la suiteJapon – Mer de Chine du Sud : une impressionnante entrée japonaise

ASEAN/Sommet – Mer de Chine du Sud : Une déclaration finale de soumission à Pékin

Après avoir subi en coulisse les pressions de la diplomatie chinoise avant le 30e sommet de l’ASEAN, qui s’est tenu à Manille du 28 au 29 avril 2017, l’Association, sous la présidence actuelle du président Duterte, a produit le 30 avril 2017 une déclaration complètement asexuée sur la question de la mer de Chine du … Lire la suiteASEAN/Sommet – Mer de Chine du Sud : Une déclaration finale de soumission à Pékin

Asie du Sud-Est : Changement climatique et désastres écologiques, le coût des dégâts 

Après 2014 et 2015, 2016 a été la pire année en ce qui concerne les effets du changement climatique en Asie du Sud-Est : les catastrophes naturelles augmentent en fréquence, en durée et en violence. La région est très exposée aux conséquences induites qui touchent à la fois les plus vulnérables, les activités économiques le long des côtes (plusieurs capitales sont touchées par les problèmes causés par la montée des eaux) et une pollution qui s’amplifie. Depuis 1990, les 10 pays de l’ASEAN ont vu leur part dans les émissions mondiales de de gaz à effet de serre (GES) croître très significativement de 4,5 % en 1990, à 5,8 % en 2000 pour atteindre 9 % des émissions en 2015. Le lien de causalité entre changement climatique, dégâts écologiques, pauvreté et développement économique était une fois de plus démontré par les enchaînements sur place. Alors que les Accords de Paris COP 21 insistaient sur la nécessité de réduire les émissions de GES, l’inquiétude grandit. L’Asie du Sud-Est, un des pôles économiques mondiaux mais aussi une des régions phares de la biodiversité, pourrait montrer l’exemple dans le combat contre le réchauffement climatique non seulement en s’attaquant sérieusement au problème mais en proposant des solutions véritablement innovantes. On en est loin.

Lire la suiteAsie du Sud-Est : Changement climatique et désastres écologiques, le coût des dégâts 

Asie-Pacifique : Le partenariat transpacifique (TPP) est-il vraiment mort ?

Après le retrait des États-Unis de l’accord de partenariat transpacifique (TPP), les onze autres pays qui avaient signé cet accord le 4 février 2016, se sont réunis les 14 et 15 mars 2017 au Chili pour essayer d’en sauver au moins le principe.   

Lire la suiteAsie-Pacifique : Le partenariat transpacifique (TPP) est-il vraiment mort ?

Japon, Australie et ASEAN : Un pôle sécuritaire en formation

Japon, Australie et l’ASEAN

Un pôle sécuritaire en formation, Rémi Perelman, Asie21, janvier 2017

Visites. Du 12 au 17 janvier 2017, Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, s’est rendu successivement aux Philippines, en Australie, en Indonésie et au Vietnam alors que les États-Unis de Trump annoncent leur volonté de se désengager de l’Asie. Ces visites successives avaient deux objectifs : d’abord resserrer les liens du Japon avec ces pays en matière de sécurité et de développement économique. Le renforcement du partenariat nippo-australien, deux alliés historiques de Washington, comprends l’intensification de la coopération militaire, notamment navale, avec les pays de l’ASEAN et sans doute avec l’Inde.

Lire la suiteJapon, Australie et ASEAN : Un pôle sécuritaire en formation

Chine – Philippines – États-Unis : La phagocytose chinoise des Philippines

À la faveur du durcissement des relations américano-philippines, Pékin renforce l’emprise de son influence sur Manille.

Lire la suiteChine – Philippines – États-Unis : La phagocytose chinoise des Philippines

Chine populaire – Taïwan : L’honorable Mr. Ma au WCES

Pékin ne supporte pas la moindre mention de la république de Chine, même à l’étranger. Le World Chinese Economic Summit (WCES) est un événement annuel majeur destiné à promouvoir le resserrement des relations entre la communauté économique mondiale d’une part, la Chine, l’Asie du Sud-Est et l’ensemble de la diaspora chinoise de l’autre. Lieu de … Lire la suiteChine populaire – Taïwan : L’honorable Mr. Ma au WCES

Birmanie : Aung San Suu Kyi peut-elle décevoir ?

En novembre 2015, le parti d’Aung San Suu Kyi (ASSK) arrivait largement en tête des élections. En avril 2016, la secrétaire générale du Parti, prix Nobel de la paix, devenait conseillère spéciale de l’État, porte-parole de la présidence et ministre des Affaires étrangères. Cette accumulation de fonctions, et sa proximité avec le président Htin Kyaw, devaient lui donner suffisamment de marge de manœuvre pour contrôler la transition politique. Sa responsabilité est donc directement engagée pour approfondir le processus démocratique : le niveau d’attente, à la fois en Birmanie mais aussi parmi les partenaires occidentaux de la « Dame de Rangoon » reste élevé.

Gérer et approfondir ce processus n’est pas un objectif facile tant les dossiers comme les obstacles sont nombreux et périlleux. De la consolidation économique à l’unité nationale, les défis ne se régleront pas par quelques décisions. Il s’agit donc d’analyser un faisceau d’indices pour tenter de dégager un premier bilan de l’action de la LND sur la transformation du pays, et à travers ce bilan, répondre à la question taboue de la réussite ou pas d’Aung San Suu Kyi. Après la découverte d’images satellites montrant des villages brûlés et le témoignage horrifié des réfugiés, l’icône de la démocratie mérite-t-elle encore son titre ?

Lire la suiteBirmanie : Aung San Suu Kyi peut-elle décevoir ?

Malaisie – Chine – Vietnam : entre Chine et Vietnam, équilibrisme militaire malaisien

 FAITS Le ministre malaisien de la Défense, Datuk Seri Hishamuddin Hussein, en fonction depuis le mois de mai 2013, a effectué une visite en Chine du 28 au 30 octobre 2013, puis au Vietnam du 1er au 3 novembre. Sans entrer dans le détail des programmes des rencontres effectuées, retenons, à la suite de ses … Lire la suiteMalaisie – Chine – Vietnam : entre Chine et Vietnam, équilibrisme militaire malaisien

Une « 3e force » apparaît entre la Chine et les États-Unis : Russie – Inde – Vietnam – (Japon)

Éléments documentaires réunis par Rémi Perelman (novembre 2013)   L’activité diplomatique russe en novembre 2013   Les rencontres au sommet ont été nombreuses entre fin octobre et novembre 2013. Qu’on en juge (sans prétendre à l’exhaustivité) : Le 14e sommet annuel indo-russe s’est tenu à Moscou, les 20 et 21 octobre, à la suite des deux … Lire la suiteUne « 3e force » apparaît entre la Chine et les États-Unis : Russie – Inde – Vietnam – (Japon)

Asie du Sud-Est : élections majeures à venir

Asie du Sud-Est : le contexte des élections 2014, 2014 et 2016 Éléments documentaires, Rémi Perelman, Asie21   NB. Ces éléments documentaires sont datés de l’été 2013. Rappel : les élections dans l’ASEAN au cours des prochaines années : 2013 Cambodge élections législatives juillet 2014 Indonésie élections législatives, élection présidentielle avril juillet 2015 Birmanie Thaïlande élections … Lire la suiteAsie du Sud-Est : élections majeures à venir

La Communauté économique de l’ASEAN en 2015

La Communauté économique de l’ASEAN en 2015 Éléments documentaires  Rémi Perelman, Asie21 (cf. Lette confidentielle Asie21-Futuribles n° 66, septembre 2013) Introduction, contexte La Communauté économique de l’ASEAN est la seconde de trois étapes marquant l’approfondissement, l’intégration et l’élargissement de la coopération économique en Asie du Sud-Est et de ses partenaires traités selon une géométrie variable. … Lire la suiteLa Communauté économique de l’ASEAN en 2015

Politique de la Chine en Asie du Sud-Est : du passé au présent (La)

La politique de la Chine en Asie du Sud-Est : du passé au présent,

de Mosyakov Dmitrij Valentinovitch, Moscou, Institut d’orientalisme, 2012 (220 p.),
Politika Kitaja v Jugo-Vostočnoj Azii : ot prošlogo k nastojaščemu.

L’auteur, professeur à l’Institut d’Orientalisme de Moscou, est un des principaux spécialistes russes de l’Asie du Sud-Est. Il s’est particulièrement intéressé àl’histoire du Cambodge et a tenté d’analyser l’idéologie khmère rouge à travers les quelques textes existants.

Dans l’ouvrage cité en référence, il estime que voisins de la Chine, les pays de l’Asie du Sud-Est et la Russie se trouvent dans « le même bateau ». Il analyse dans une perspective historique les rapports entre la Chine et ces pays et ses efforts pour réaliser ses objectifs géostratégiques. Aujourd’hui, la Chine a regagné le statut de puissance dominante qu’elle avait à l’époque impériale. Elle entend jouer un rôle de premier plan sur la scène mondiale, mais elle peine à se départir vis-à-vis de ses voisins d’une vision sinocentrique des choses.

Lire la suitePolitique de la Chine en Asie du Sud-Est : du passé au présent (La)

Mutations d’une violence sans visage – L’instabilité dans les provinces du sud profond de la Thaïlande (Les)

Les mutations d’une violence sans visage – L’instabilité dans les provinces du sud profond de la Thaïlande,  Laurent Amelot, éditions de l’EMS, collection des chercheurs militaires, Paris, octobre 2011 La Thaïlande est confrontée à une instabilité structurelle très localisée mais largement méconnue : une violence séparatiste dans ses provinces du sud profond, majoritairement peuplées de … Lire la suiteMutations d’une violence sans visage – L’instabilité dans les provinces du sud profond de la Thaïlande (Les)

La CAP, une communauté Asie-Pacifique 2020 forgée par l’Australie ?

FAITS En janvier 2009, l’ASEAN, par la voix du Centre des études de l’ASEAN de l’Institut des études d’Asie du Sud-Est à Singapour, dénonce le projet australien d’une Communauté Asie-Pacifique, CAP, qui, à l’horizon 2020, associerait les États-Unis, la Chine, le Japon, l’Inde, l’Indonésie et l’Australie. Cette initiative, due au retour au pouvoir des travaillistes, … Lire la suiteLa CAP, une communauté Asie-Pacifique 2020 forgée par l’Australie ?

Quelle place dans les relations géopolitiques interrégionales ?

FAITS  L’émergence en 1995-1996 d’un concept nouveau en géopolitique, celui de « concurrences interrégionales », expliquerait le fonctionnement des relations entre les États asiatiques, y compris les nouveaux venus issus de la fragmentation du bloc soviétique. Il dérive des dynamiques régionales à la fin de la guerre froide. On peut lui attribuer l’apparition : du … Lire la suiteQuelle place dans les relations géopolitiques interrégionales ?