Quand l’histoire bégaie : le Japon en Afrique au début du XXe siècle

L’ASIE EN AFRIQUE
L'empereur éthiopien Haile Sélassié rencontre l'empereur japonais Hirohito lors de sa visite à Tokyo, le 19 novembre 1956. (Source : Wikimedia Commons)
L’empereur éthiopien Haile Sélassié rencontre l’empereur japonais Hirohito lors de sa visite à Tokyo, le 19 novembre 1956. (Source : Wikimedia Commons)
La Chine fait aujourd’hui partie du paysage africain. Les réactions à son irruption dès les années 1950 rappellent celles qu’avait suscitées la percée du Japon sur le continent noir un siècle auparavant.

Lire la suiteQuand l’histoire bégaie : le Japon en Afrique au début du XXe siècle

Coronavirus : comment la Corée du Sud a endigué l’épidémie sans imiter la Chine

(Source : pri.org) Des Sud-Coréens se protègent du Covid-19 avec des masques.
Alors que elle était l’un des premiers pays touchés, la Corée du Sud enregistre depuis quelques jours de moins en moins de personnes contaminées au nouveau coronavirus Covid-19 sur son territoire. Pourtant, Séoul n’a pas adopté des mesures drastiques de confinement comme la Chine, et maintenant l’Italie, la France et l’Espagne. Comment expliquer le succès de sa stratégie ?
Ce lundi 16 mars 2020, la Corée du Sud faisait état de 74 nouveaux cas de Covid-19 sur son territoire. Ce nombre, inférieur à 100, est aussi plus bas que le nombre de patients guéris. Le nombre de morts, lui, reste à 75. Dans le même temps, le nombre de patients atteints du nouveau coronavirus en France ne cesse d’augmenter. Il s’établissait à 9 134 cas confirmés mardi 17 mars, soit 1 404 de plus que la veille, et à 264 décès.

Lire la suiteCoronavirus : comment la Corée du Sud a endigué l’épidémie sans imiter la Chine

Inde – Bangladesh : Le plus performant n’est pas celui qu’on croit

Le secrétaire d’État indien à l’Intérieur, G. Kishan Reddy, a récemment déclaré que « si l’Inde leur promettait la citoyenneté, la moitié des Bangladais traverseraient la frontière ». Or rien n’est moins sûr.

Lire la suiteInde – Bangladesh : Le plus performant n’est pas celui qu’on croit

Chine : 1346  la peste noire en route pour l’Europe

Quand Djanibeg, khan de la Horde d’Or descendant direct de Genghis khan, décide de corriger un marchand vénitien qui a insulté un prince mongol en 1342 à Tana, petit port sur le Don, personne ne peut imaginer alors que, 4 ans plus tard, cet incident changera la face du monde, entrainant la diffusion de la peste qui tuera 4 Européens sur 10 en 1 000 jours.

Lire la suiteChine : 1346  la peste noire en route pour l’Europe

Grappillages Asie21 n° 137 / 2020-03

Chine  : Covid-19 et démons Chine Afrique Du modèle angolais au modèle ghanéen  Sao Tomé-et-Principe : l’aéroport sera agrandi Sénégal : les risques de l’export Chine Union européenne Afrique  : réaction Chine – Monde  : le cuivre face au Covid-19 Inde – CPLP : intérêt bien compris et partagé Japon Toilettes pour tous Timor oriental … Lire la suite Grappillages Asie21 n° 137 / 2020-03

La Nouvelle-Zélande réinitialise sa diplomatie

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a effectué du 24 au 27 février 2020 une visite d’État aux Fidji ; la première depuis celle, en 2016, de son prédécesseur John Key, qui confirma le « retour en grâce » du « turbulent » Premier ministre fidjien, Franck Bainimarama, auteur d’un coup d’État militaire en 2006. L’Australie et la Nouvelle-Zélande avaient alors imposé un sévère régime de sanctions jusqu’au retour de la démocratie dans l’archipel1. Pour l’heure, les relations entre Wellington et Suva sont au beau fixe, chacun entendant bien en tirer le plus grand bénéfice.

Lire la suiteLa Nouvelle-Zélande réinitialise sa diplomatie

Pakistan : Maintien du Pakistan sur la liste grise du Groupe d’action financière

Le Groupe d’action financière réuni à Paris du 17 au 21 février 2020 a décidé de maintenir le Pakistan sur la liste grise. Il estime que ce pays a certes fait des efforts pour lutter contre le financement des mouvements terroristes mais que ceux-ci restent insuffisants.

Lire la suitePakistan : Maintien du Pakistan sur la liste grise du Groupe d’action financière

L’Indo-Pacifique ausculté par la Chine

« En s’en tenant formellement à la recherche scientifique dans le respect du droit de la mer », la Chine parcourt l’Indo-Pacifique en surface et dans les grands fonds, en s’attachant particulièrement aux secteurs maritimes sensibles. Elle surveille ainsi les routes du trafic de ses navires marchands tout en jalonnant le futur théâtre de ses activités navales.

Lire la suiteL’Indo-Pacifique ausculté par la Chine

Inde : Violentes confrontations entre hindous et musulmans à Delhi

La nouvelle loi sur la citoyenneté ainsi que la création d’un registre national sur les citoyens et d’un registre national de la population suscitent des manifestations dans plusieurs villes du pays. La capitale a récemment été le théâtre d’affrontements sanglants entre hindous et musulmans.

Lire la suiteInde : Violentes confrontations entre hindous et musulmans à Delhi

Bangladesh : Chittagong et la question du développement économique national

Afin de rester l’un des marchés émergents les plus prometteurs d’Asie, le Bangladesh poursuit un ambitieux plan de modernisation de ses infrastructures.

Lire la suiteBangladesh : Chittagong et la question du développement économique national

Vietnam – Union européenne : Le Parlement européen approuve l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam

Le Parlement européen a approuvé le 12 février 2020, l’accord de libre-échange et de protection des investissements entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam.

Lire la suiteVietnam – Union européenne : Le Parlement européen approuve l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam

Thaïlande : L’impossible transition politique ?

L’avenir de la transition politique en Thaïlande, et a fortiori de la démocratie, s’annonce sombre, chaotique et incertain. Le royaume ne parvient pas à sortir de ses schémas de domination traditionnels et à mettre en place les cadres législatifs, politiques et sociaux d’une démocratie plus équitable. Cette transition qui n’en finit pas met à risque le développement économique et social mais aussi l’avenir de la monarchie. Elle entraîne aussi le royaume dans des circuits de dépendance risqués.

Lire la suiteThaïlande : L’impossible transition politique ?

Mer de Chine du Sud – Malaisie – Chine – Vietnam : Quand la Malaisie outrepasse ses droits

Au nord-ouest des États de Sarawak et de Sabah, la Malaisie exploite deux sites pétroliers et procède à des explorations sismiques sur trois autres, dont deux situés au-delà de sa zone économique exclusive (ZEE). De ce fait, elle outrepasse dans ce secteur ses droits légitimes en même temps qu’elle y néglige l’accord passé en 2009 avec le Vietnam sur cette partie de haute mer. La Chine, de son côté, toujours dans son concept de refus aux autres États riverains de la mer de Chine du Sud d’exploiter pleinement leurs ZEE, se livre à des actions de harcèlement paranaval sur ces cinq sites contre les compagnies pétrolières.

Lire la suiteMer de Chine du Sud – Malaisie – Chine – Vietnam : Quand la Malaisie outrepasse ses droits

Cambodge : L’union européenne sanctionne Hun Sen qui dirige le pays en dictateur depuis 35 ans

L’Union européenne, au nom de ses principes, annule les préférences tarifaires qu’elle consentait au Cambodge parce que ce pays est une dictature depuis 35 ans. Elle s’en aperçoit un peu tard ! La Chine a saisi cette opportunité pour renforcer à son grand profit sa collaboration avec le Cambodge. L’Europe semble un peu naïve, voire hypocrite. Elle se contente de sanctionner.

Lire la suiteCambodge : L’union européenne sanctionne Hun Sen qui dirige le pays en dictateur depuis 35 ans

Chine – Monde : L’internationalisation du Covid-19, impact sur la Chine et le monde

La crise du Covid-19 est devenue globale. Si la contagion marque le pas en Chine, sa propagation dans le reste du monde freinera la reprise de l’économie chinoise.

Lire la suiteChine – Monde : L’internationalisation du Covid-19, impact sur la Chine et le monde

Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°137/2020-03 – sommaire

1ÉVÉNEMENTS MAJEURS RÉCENTS ET ENJEUX DE DEMAIN

EXTRÊME-ORIENT

Chine Coronavirus et propagande virale : l’Empire-Parti chinois contre-attaque, Jean-Yves Heurtebise, Asie21

Chine – Monde  L’internationalisation du Covid-19, impact sur la Chine et le monde, Jean Raphaël Chaponnière, Asie21

Taïwan – États-Unis – Chine  Les États-Unis tissent leur toile  pour un découplage total, Catherine Bouchet-Orphelin, Asie21

Lire la suiteLettre confidentielle Asie21-Futuribles n°137/2020-03 – sommaire

Léopard de Kubilaï Khan (Le). Une histoire mondiale de la Chine (XIIIe-XXIe siècle), Timothy Brook, 2019

1346: la peste noire en route pour l’Europe

selon Le léopard de Kubilaï Khan de Timothy Brook.

Quand Djanibeg, khan de la Horde d’Or descendant direct de Genghis khan, décide de corriger un marchand vénitien qui a insulté un prince mongol en 1342 à Tana, petit port sur le Don, personne ne peut imaginer alors que, 4 ans plus tard, cet incident changera la face du monde, entrainant la diffusion de la peste qui tuera 4 Européens sur 10 en 1.000 jours.  Quand environ 7 siècles plus tard, la Chine, l’atelier du monde tousse et se met en arrêt, à cause du coronavirus inconnu il y a encore 2 mois, la santé de l’économie mondiale est atteinte d’une fièvre aux conséquences imprévisibles. La finance déteste les incertitudes et les affaires du monde sont fragiles: célérité rime avec dangerosité.

Lire la suiteLéopard de Kubilaï Khan (Le). Une histoire mondiale de la Chine (XIIIe-XXIe siècle), Timothy Brook, 2019

Asie21 Hors-Série n°3/2020-03 Spécial Indo-Pacifique : Les grands acteurs

L'Indo-Pacifique, centre de la compétition géopolitique américano-chinoise, Rémi Perelman, Asie21

 

L’Indo-Pacifique (IP), un nouveau monde tiraillé entre Washington et Pékin

Cinq grands acteurs dans un théâtre pour trois stratégies

Rémi Perelman, Asie21

NB : Ce qui suit développe le sujet d’un court exposé présenté par Rémi Perelman lors du colloque organisé le 25 février 2020 par la Fondation Gabriel Péri et l’INALCO sur le thème « Mer de Chine méridionale et Indo-Pacifique : comment garantir une sécurité commune ?« 

L’Indo-Pacifique est désormais le centre de la compétition géopolitique sino-américaine. On pourrait imaginer, et cela a été dit, être revenu à l’affrontement bipolaire qui a marqué la Guerre Froide avec, pour Washington, un simple changement de sparring partner. Mais l’effacement – tout relatif – des États-Unis trumpiens donnent de l’espace à des puissances moyennes. Trois d’entre elles, chacune à sa manière, pourrait trouver l’instant favorable pour affirmer ses ambitions régionales, l’Inde, l’Indonésie et l’Australie, une situation susceptible de conduire à la multipolarité.

Lire la suiteAsie21 Hors-Série n°3/2020-03 Spécial Indo-Pacifique : Les grands acteurs

Taïwan – États-Unis – Chine : Les États-Unis tissent leur toile pour un découplage total 在美國天羅地網籠罩下的台灣

Depuis la victoire de Tsai Ing-wen aux élections présidentielles le 11 janvier 2020, une nouvelle page s’écrit dans l’histoire de Taïwan dont le rôle sera crucial dans la prochaine phase de la guerre technologique américano-chinoise : Taïwan s’est spécialisé dans les semi-conducteurs depuis plus de 30 ans, créant ainsi une puissance industrielle dans ce domaine. Aujourd’hui, avec cette guerre de la 5G et de l’intelligence artificielle entre les deux grands, Taïwan va être obligé de choisir son camp.

Lire la suiteTaïwan – États-Unis – Chine : Les États-Unis tissent leur toile pour un découplage total 在美國天羅地網籠罩下的台灣

Chine : Coronavirus et propagande virale, l’empire-Parti chinois contre-attaque

La nouvelle maladie à Coronavirus appelée désormais COVID-19 (après avoir été appelée « Pneumonie de Wuhan » et SARS-CoV-2 a touché plus de 100 000 personnes dans plus de 100 pays dans le monde et entraîné la mort de plus de 3000 personnes. Dépassé au départ par les critiques internes des habitants du pays, le Parti communiste chinois a décidé de contre-attaquer en ciblant son meilleur ennemi et son bouc-émissaire multi-fonction : l’Occident à la fois accusé d’avoir créé le virus et moqué pour son incapacité à y faire face.   

Lire la suiteChine : Coronavirus et propagande virale, l’empire-Parti chinois contre-attaque

Coronavirus : vers un acte 1 de la démondialisation de l’économie ?

La crise du coronavirus révèle un "risque Chine" qui pourrait convaincre les entreprises de réorganiser leurs chaînes de production. (Source : National Interest)

La crise du coronavirus révèle un « risque Chine » qui pourrait convaincre les entreprises de réorganiser leurs chaînes de production. (Source : National Interest).
Par Jean-Raphaël Chaponnière, Asie21
La « mondialisation » de la crise du nouveau coronavirus menace celle de l’économie. Dans l’industrie, les secteurs high-tech sont les plus vulnérables à court terme, devant la pharmacie et l’automobile. Si la crise persiste, elle pourrait conduire les entreprises à repenser leurs stratégies de production, et notamment leur dépendance à l’égard de la Chine.
En mars 2011, l’industrie mondiale était secouée par l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima. Cet épisode avait révélé la situation de quasi-monopole de petites entreprises japonaises dans la fabrication de composants essentiels à plusieurs secteurs. La catastrophe de Fukushima avait entraîné la désorganisation de plusieurs filières de production dans toute l’Asie et au-delà. Les indices de production industrielle avaient chuté à Singapour, en Malaisie et en Thaïlande. Cette « synchronisation » avait déjà été une spécificité de la crise mondiale de 2009. Elle est la conséquence de la fragmentation des processus de production, de la gestion en flux adoptée par les Japonais dans la construction automobile (le Kanban) qui s’est généralisée, et du « modèle Dell » qui s’est diffusé dans l’industrie électronique. Quelques mois plus tard, les inondations de Bangkok avaient aussi eu des répercussions sur l’industrie informatique du monde entier : 40 % de l’assemblage de disques durs se réalisaient dans des usines situées à Bangkok.

Lire la suiteCoronavirus : vers un acte 1 de la démondialisation de l’économie ?