Taïwan – États-Unis – Chine : Les États-Unis tissent leur toile pour un découplage total 在美國天羅地網籠罩下的台灣

Depuis la victoire de Tsai Ing-wen aux élections présidentielles le 11 janvier 2020, une nouvelle page s’écrit dans l’histoire de Taïwan dont le rôle sera crucial dans la prochaine phase de la guerre technologique américano-chinoise : Taïwan s’est spécialisé dans les semi-conducteurs depuis plus de 30 ans, créant ainsi une puissance industrielle dans ce domaine. Aujourd’hui, avec cette guerre de la 5G et de l’intelligence artificielle entre les deux grands, Taïwan va être obligé de choisir son camp.

 FAITS

Les événements les plus importants pour comprendre l’après-élection ont eu lieu en 2019.

  • Le 26 mai, la nomination de Lee Chin-yung (李進勇) à la présidence de la commission électorale a été à l’origine de la dernière bagarre à l’Assemblée nationale entre le KMT et le DPP, lutte entre les bleus et les verts. Normalement, le Yuan exécutif* propose un candidat neutre politiquement. Or, Lee Chin-yung est un proche de Mme Tsai. ( encadré 1).
  • Du 09 au 14 juin, pour la toute première fois, Taïwan a été un lieu officiel de rassemblement de fonctionnaires américains avec l’Association nationale des anciens élèves du FBI de la région Asie-Pacifique, pour un séminaire dont le thème était « une région indo-pacifique libre et ouverte »1. Ces relations ont toujours existé mais elles étaient, jusqu’à présent, discrètes.
  • Le 29 octobre, la « Loi de Taipei 2019», Initiative de protection et de renforcement international des alliés de Taïwan, est votée par le Congrès américain «  pour aider Taïwan à maintenir ses relations diplomatiques mondiales ».
  • le 4 novembre, des exercices de cybersécurité (CODE*) ont été coorganisés par l’AIT* et Taïwan ( encadré 2).
  • le 10 décembre avait lieu le Taïwan-US Digital Economy Forum (DEF*). ( encadré 3).
  • le 26 décembre, le 2e porte-avions (PA) chinois, le Shandong (山東號), traverse le détroit de Taïwan et se fait suivre par le PA américain Abraham Lincoln US CYN72. ( encadré 4).
  • le 31 décembre, l’Assemblée nationale vote :
    • une loi sur le secret des affaires (protections commerciale, intellectuelle, des données),
    • une loi anti-infiltration.

Citons un autre fait important en tout début d’année 2020 :

  • le 2 janvier, le chef d’état-major de l’armée taïwanaise (CEMA), le général Shen Yi-ming (沈一鳴), meurt dans un accident d’hélicoptère. […]

🕸            

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°137/2020-03

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne ou par mail

在美國天羅地網籠罩下的台灣

自從蔡英文於2020年1月11日再度贏得縂統大選後,台灣的歷史又將展開新的一頁,特別是在下一階段的中美科技大戰中,台灣將扮演關鍵性的角色。這是因為過去三十多年以來,台灣專精於半導體,並在該工業領域,享有聲名。今天,由於中美兩強在5G及人工智慧開打,因此台灣被迫必須選邊站!

對美國而言,如要繼續維持全球的超級霸權,那麼在面對中國的挑戰時,為了保住其在科技、晶片、商業及政治的領導地位,美國勢必完全掌控台灣。在前述情況下,對台灣而言,將來就可能演變成美國的殖民地。對中國而言,這將是丟掉一塊戰略領土!

美國國會通過的"2019台北法案",乃是一項國內法,看來並不是完全符合台灣的利益,因為華府當局仍以自身利益為重,絕不會承認台灣是一個獨立的國家。而台灣付出的保護費,卻相當高昂。該法也是"仇中"的產物,任何人祇要敢主張統一,就將被視為叛徒。這也是美國與中國"脫鈎"大戲中的另一面!

由於台灣擁有與中國同樣的語言與文字,因此在面對北京時,華府可透過台灣,更容易的布署"網路安全"。也因此,為了美國本身的安全,如何使台灣與中國完全"脫鈎",就変的非常重要了!如今在美國的操控下,以防火牆為名,在"臉書"及"谷歌"這些社交網站的合作下,在競選期間,許多個人帳戶因被冠上"紅媒",而被註銷。

晶片下一階段的發展,將集中在人工智慧與5G通訊,而這也是中美科技戰的核心。台灣目前雖然外交孤立,祗有十五個邦交國,但是在這方面的科技,全球獨步,也因此北京與華盛頓都對此相當垂涎!華府相當瞭解,在提供如此高端產品方面,台灣扮演了極重要的角色,而這對美國的安全也非同小可。也因此,【。。。】

A propos de l'auteur :