Cambodge : les ambitions décomplexées de Hun Sen

Depuis plusieurs mois, le Premier ministre du Cambodge Hun Sen procède à un resserrement des jeux politiques afin de ne laisser aucune possibilité à l’opposition de gagner les élections législatives de juillet 2018. Derniers événements en date : l’arrestation du dirigeant du PSNC (Parti du Sauvetage national), Kem Sokha, le 3 septembre 2017 et la fermeture d’un des derniers journaux d’opposition, le Cambodia Daily, le 4 septembre. En même temps que la mise en place d’une « démocrature », Hun Sen revendique l’échec de la transition démocratique. L’exportation du modèle chinois se consolide.

Lire la suiteCambodge : les ambitions décomplexées de Hun Sen

Cambodge : des élections municipales encourageantes pour l’opposition

Le 4 juin 2017, les 8 millions d’électeurs cambodgiens étaient appelés aux urnes pour élire leurs maires. Ce scrutin avait valeur de test avant les élections législatives de 2018, autrement plus importantes pour le pouvoir en place. Hun Sen, Premier ministre depuis 31 ans, ne se voit toujours pas passer le relais, et encore moins à un représentant de l’opposition. L’année à venir va donc être particulièrement intéressante à observer aussi bien pour les manipulations auxquelles le régime va probablement avoir recours, que pour l’ingéniosité dont devra faire preuve l’opposition. Mais l’avenir de la transition démocratique est clairement au bout du processus.

Lire la suiteCambodge : des élections municipales encourageantes pour l’opposition

Cambodge Hun Sen : dérives autoritaires risquées ?

La nouvelle condamnation par contumace de Sam Rainsy illustre un raidissement supplémentaire du pouvoir à Phnom Penh. Dans la perspective des élections de 2017 (municipales) et 2018 (législatives), le Parti du peuple cambodgien (PPC) du Premier ministre Hun Sen, affaibli après les élections de 2013, intensifie son contrôle sur la société et cherche à neutraliser l’opposition. Sommé par la communauté internationale de respecter le jeu démocratique (ie électoral), le pouvoir en place multiplie les intimidations afin de limiter les risques. Au point peut-être de générer une réaction incontrôlée ?

Lire la suiteCambodge Hun Sen : dérives autoritaires risquées ?