Taïwan : Destitution de Han Kuo-yu, rivalité sino-américaine pour le port de Kaohsiung ?

Taïwan est un cimetière d’étoiles politiques montantes. Après sa victoire à sa réélection à la présidence de la république le 11 janvier 2020, Tsai Ing-wen avait décidé de procéder à la destitution du maire de Kaohsiung, son adversaire aux présidentielles, Han Kuo-yu (KMT), grâce à une procédure prévue dans la constitution taïwanaise. C’est la première fois qu’une telle procédure aboutit. Sa destitution confirme-t-elle un rejet de la Chine par les habitants de Kaohsiung ou une manœuvre politique des adversaires de Han au pouvoir ?

中美悪鬥下的罷韓鬧劇。

台灣是政治人物的墳場!2020年1月11日蔡英文甫獲勝連任縂統,就已下決心,要把競爭對手-高雄市長韓國瑜-趕下台。這在台灣歷史上還是首次。韓國瑜的被罷免,難道是証明高雄市民排斥中國?還是執意要把韓國瑜拉下來,有着不可告人的祕密?

Lire la suiteTaïwan : Destitution de Han Kuo-yu, rivalité sino-américaine pour le port de Kaohsiung ?

Chine : Préparatifs de lancements pour le « e-yuan », la monnaie virtuelle chinoise

La Banque populaire de Chine a lancé la phase expérimentale du « e-yuan », la cryptomonnaie chinoise avec pour objectif, son déploiement progressif sur tout le territoire à partir de 2022.   

The People’s Bank of China launched the experimental phase of the « e-yuan », the Chinese cryptocurrency with the objective of its progressive deployment throughout the country as from 2022.

Lire la suiteChine : Préparatifs de lancements pour le « e-yuan », la monnaie virtuelle chinoise

Grappillages Asie21 n° 139/2020-05

Chine  : avidité Chine – Afrique Angola : l’après Covid-19 Angola – Monde : le concours Huawei en suspend Bénin : flamboyant QG racisme Chine – France – Taïwan  Grains de sable Macao   Espoirs Timor oriental Temps mort   Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°139/2020-05 La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement … Lire la suite Grappillages Asie21 n° 139/2020-05

Taïwan – Chine – États-Unis : La petite relation triangulaire Tsai-Ke-Han face à la grande relation triangulaire Taïwan- États-Unis – Chine 蔡-柯-韓的小三角關係面對台灣-美國-中國的大三角関係

Le mois de mars 2019 a été celui de trois voyages concomitants de trois personnalités politiques de Taïwan dans trois directions. Quelles en sont les significations ?

In March 2019  three concomittant trips were made by three Taiwanese political figures in three directions. What was it for ?

2019年三月,台灣的三位政治人物,竟在同時期,朝着不同的三個方向出訪,這究竟代表什麼意義?

Lire la suiteTaïwan – Chine – États-Unis : La petite relation triangulaire Tsai-Ke-Han face à la grande relation triangulaire Taïwan- États-Unis – Chine 蔡-柯-韓的小三角關係面對台灣-美國-中國的大三角関係

Chine – États-Unis – Canada : Affaire Huawei (suite 3)

L’affaire Huawei connaît des évolutions qui méritent d’être relevées.1 L’entreprise elle-même contre-attaque.

The Huawei case is undergoing changes that deserve to be noted. The company itself is counter-attacking.

Lire la suiteChine – États-Unis – Canada : Affaire Huawei (suite 3)

Grappillages Asie21 n° 125

Asie  Règne du conteneur

Lire la suiteGrappillages Asie21 n° 125

Chine – BRI : deux cours et un comité consultatif pour les litiges entre la Chine et les pays concernés

La Chine a désigné deux cours de justice à Shenzhen et Xian pour juger les litiges liés aux projets des nouvelles Route de la soie et a fait appel à une trentaine d’experts chinois et internationaux, pour la conseiller sur les différents aspects de ces litiges.      

Lire la suiteChine – BRI : deux cours et un comité consultatif pour les litiges entre la Chine et les pays concernés

Inde – Chine – Pakistan – Népal – Bhoutan : bataille d’influence dans l’Himalaya

L’Himalaya sépare deux géants, l’Inde et la Chine, les deux pays les plus peuplés du monde. L’Inde cherche à maintenir son influence au Népal et au Bhoutan mais la Chine s’implante de plus en plus au Népal tout en déployant des efforts pour développer ses liens avec le Bhoutan. Les excellentes relations qu’elle entretient avec le Pakistan, hostile à l’Inde, lui permettent d’être très présente dans la partie ouest de l’Himalaya.

Lire la suiteInde – Chine – Pakistan – Népal – Bhoutan : bataille d’influence dans l’Himalaya

Chine : Création de  deux cours de justice internationales pour les nouvelles Routes de la soie

Après avoir créé la Banque asiatique d’investissement en infrastructure (BAII), la Chine poursuit le développement d’organisations internationales promues selon ses standards. La création de deux cours de justice internationales dédiées à l’arbitrage de conflits concernant les projets terrestres et maritimes de la Belt & Road Initiative (BRI) constitue une évolution importante en la matière.

After the Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB), China continues to develop international organizations developed according to its standards. The creation of two International Courts for Conflict Arbitration for Land and Maritime Projects of the Belt & Road Initiative (BRI) is an important development in this area.

Lire la suiteChine : Création de  deux cours de justice internationales pour les nouvelles Routes de la soie

CHINE La pente régalienne des Routes de la soie 

La création de tribunaux de commerce consacrés à la résolution des litiges suscités à l’étranger par l’initiative des Nouvelles Routes de la soie est à la fois une bonne nouvelle et une menace. Une bonne, pour les entreprises et États concernés, car elle devrait en principe simplifier les procédures actuelles en les alignant sur celles d’instances reconnues et appréciées, celles de Singapour et de Dubaï. Une menace, dans la mesure où elle pourrait annoncer l’avancée, hors des frontières chinoises, d’un système judiciaire, voire juridique, aux caractéristiques chinoises (cf. l’exterritorialité du droit américain).

Lire la suiteCHINE La pente régalienne des Routes de la soie 

Chine-Angleterre ___ Universités : Oxford se met à la Chine 

Chine Oxford, Rémi Perelman, Asie21

En janvier 2016, un fonds d’investissement chinois s’installait à Londres pour susciter les start-up technologiques nécessaires aux besoins d’innovation de la nouvelle économie chinoise. Pour leur part, les universités chinoises sont priées d’essaimer à l’étranger pour former l’expertise qui leur sera indispensable. Après une implantation en Malaisie (université de Xiamen), le département de gestion de l’université de Pékin, la HSBC Shenzhen Business School, va ouvrir en 2018 un enseignement de 3e cycle en finance, gestion et économie dans un manoir proche d’Oxford.

Lire la suiteChine-Angleterre ___ Universités : Oxford se met à la Chine