Le coronavirus rebat les cartes entre les États-Unis et la Chine

Deux effigies de Donald Trump et de Xi Jinping, masquées, dans une rue de Moscou en mars 2020. Crédit : REUTERS / Evgenia Novozhenina via RFI.
Deux effigies de Donald Trump et de Xi Jinping, masquées, dans une rue de Moscou en mars 2020. (Source : RFI)
Que se passerait-il si la Terre était envahie par des extraterrestres ? Ronald Reagan, qui avait posé la question dans un discours prononcé aux Nations Unies en 1987, avait répondu que les humains s’uniraient pour faire front. Il faisait preuve d’un grand optimisme. Aujourd’hui menacés par un ennemi commun aux origines bien terrestres, le coronavirus, les États-Unis et la Chine sont encore loin de se réconcilier. Pire : le conflit sino-américain s’aggrave. Débuté sur le front commercial, il s’est prolongé sur le front technologique et se joue désormais sur le terrain de l’idéologie.

Lire la suiteLe coronavirus rebat les cartes entre les États-Unis et la Chine

Grappillages Asie21 n°124

Cambodge – Mozambique   Trafics Chine – Afrique Angola : litige Cap Vert : prospection Mozambique : affaires Chine – Kazakhstan – Ouzbékistan  Concurrence Chine – Syrie  Intérêt croissant Chine – Vénézuéla  Enjeu Corée du Nord   Faits saillants Russie – France  Terrorisme tchétchène   Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°124 janvier 2019 Acheter l’article abonnement en ligne

Chine-Amérique : les trois fronts de la guerre économique voulue par Trump

La guerre économique qui vient de commencer entre les États-Unis et la Chine sur le front commercial, est déjà en cours sur le front industriel où elle pourrait s’aggraver. Il est peu probable qu’elle déborde au front financier. Mais Si la situation s’envemine, cette guerre économique pourrait avoir un impact analogue à celui de la crise de 2008. Il pourrait coûter 4 points de PIB aux deux principaux protagonistes, un peu plus pour l’Union européenne et sans doute pour le reste de l’Asie où ce conflit saperait le fonctionnement des chaînes globales de valeur.

Lire la suiteChine-Amérique : les trois fronts de la guerre économique voulue par Trump

Asie – États-Unis – Mexique : Les constructeurs d’automobiles visés par Donald Trump

La menace de Donald Trump d’imposer à 35 % les véhicules importés du Mexique où ils sont fabriqués sème le trouble chez les constructeurs dont la majorité sont asiatiques. Cette décision de celui qui, jusqu’au 20 janvier 2017, n’est pas encore le chef de l’État a néanmoins déjà connu un premier effet puisque, sous sa … Lire la suite Asie – États-Unis – Mexique : Les constructeurs d’automobiles visés par Donald Trump