Nouvelle-Calédonie : Un groupe australien en pole position pour la reprise de l’usine du Sud

Le groupe australien New Century Resources a signé un accord de négociation exclusive, sur deux mois (jusqu’à fin juillet 2020), avec le Brésilien Vale qui souhaite se séparer de son usine située dans le sud de la Nouvelle-Calédonie.

New Century Resources (MCR*), une « junior » créée en 2010, basée à Melbourne (Victoria), est un producteur de zinc qui cherche à se diversifier, notamment dans le nickel. Serait également associé à l’opération IGO, un producteur de cobalt et de nickel destinés aux batteries de véhicules électriques dont le siège est à Perth (Western Australia).

IGO a récemment pris une participation de 18,4 % au capital de New Century Resources. La banque, elle aussi australienne, Macquarie, spécialisée dans les matières premières, viendrait en appui et pilote le tour de table en cours pour une reprise estimée entre trois et quatre milliards de dollars. Des discussions ont, d’ores et déjà, démarré avec l’État français, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, la province Sud et la Société de participation minière du sud calédonien qui possède 5 % du capital de l’usine du Sud. De son côté Vale, pour « rendre la mariée plus belle », conduirait des négociations commerciales, relativement bien engagées, avec […]

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°140/2020-06

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne ou par mail

 

Lire également :  Asie21 n°135/2020-01 Nouvelle-Calédonie : Vale jette l’éponge