Inde : Une surveillance de l’océan Indien renforcée

4,50

La surveillance de ses 7500 kilomètres de côtes, archipels compris, et de l’océan Indien pose de sérieux problèmes à l’Inde. Elle développe ses infrastructures côtières et obtient la coopération de certains pays voisins, inquiets eux-aussi de la présence grandissante des bâtiments de la marine chinoise.

UGS : Asie21-Futuribles 132-9 Catégories : , Étiquettes : , , , , , , , , ,

Description

FAITS

Un centre de surveillance de l’océan Indien a été inauguré en décembre 2018 à Gurugram, dans la banlieue de Delhi. Il porte le nom de Information Fusion Centre-Indian Ocean Region (IFC-IOR). Désormais opérationnel, il reçoit toutes les informations captées par la chaîne de radars côtiers qui s’étale sur 7 500 km. Il coopère étroitement avec des centres étrangers répartis sur 18 pays.

Ce centre enregistre les mouvements de navires dans l’océan Indien. […]

Alain Lamballe, Asie21

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°132 octobre 2019

abonnement en ligne