Ouzbékistan : Grandeur et déchéance d’une « princesse » ouzbèke

Ouzbékistan : Grandeur et déchéance d’une « princesse » ouzbèke

3,50

L’incertitude régnait sur le sort de Gulnara Karimova, fille aînée âgée de 46 ans du président ouzbek Islam Karimov mort en 2016, mise en cause en Europe dans plusieurs procédures judiciaires depuis 2012.

UGS : Asie21-Futuribles 126-17 Catégories : , Étiquettes : , , , , ,

Description

Le procureur général d’Ouzbékistan a annoncé, le 10 mars 2019, l’envoi de Gulnara Karimova dans une « colonie à régime général », c’est-à-dire en prison, pour avoir enfreint les règles de la détention à domicile et interdiction d’usage d’Internet pendant cinq ans à laquelle elle était astreinte depuis juillet 2018. Elle avait déjà été condamnée une première fois en 2017 à dix ans d’emprisonnement pour détournement de fonds. Du vivant de son père, elle avait été condamnée en 2015 à cinq ans de privation de liberté et en septembre 2016 elle n’était pas présente à ses obsèques nationales à Samarcande.

Largement détestée dans son pays, elle a défrayé pendant plusieurs années la chronique par ses extravagances, alors qu’elle occupait des fonctions diplomatiques à […]

Jean Perrin, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°126 mars 2019

abonnement en ligne