Chine – Russie : Et si l’Amour devenait chinois ?

La moitié du bassin du Heilongjiang 黑龙江 constitue l’un des greniers de la Chine, les campagnes de la moitié russe de l’Amour sont désertées. La géopolitique mondiale impose sa totale mise en valeur. Et si le cosaque orthodoxe et le paysan confucéen mariaient leurs qualités pour suivre la voie pour cette terre, héritage de Genghis Khan ? L’Histoire est riche et aide à définir le demain. 

Lire la suiteChine – Russie : Et si l’Amour devenait chinois ?

Et si l’Amour devenait chinois ? Annexes

Russie – Chine : Et si l’Amour devenait chinois ? Asie1 n° 143/2020-10 Annexes 1 Carte de la région 2. Les traités inégaux carte 3. L’exemple d’une zone cultivée et abandonnée: vallée de la Zeya. 4 Climat: 5.Terres exploitables, terres exploitées 5.1: Bassin de l’Amour, russe, chinois, mongol: en 2005 5.2: Les terres:  5.3 Production … Lire la suite Et si l’Amour devenait chinois ? Annexes

La Chine dans la géographie de l’Arctique – China in the geography of the Arctic

Infographie La Chine dans la géographie de l’Arctique China in the geography of the Arctic Infographie : Rémi Perelman, Asie21     Voir aussi : La politique arctique de la Chine (China’s Arctic Policy) L’étonnante présentation au Groenland de la future station de réception au sol de Beidou-3, système dual de télédétection spatiale

L’Extrême-Orient russe, un enjeu asiatique

Lorsqu’il est midi à Moscou, il fait nuit à Vladivostok où l’horloge de la gare – comme dans toutes les gares russes – indique midi. Ce centralisme prend un relief tout particulier dans cette ville de l’Extrême-orient Russe (EOR). Situé aux confins de la Sibérie, l’EOR rassemble neuf oblast peuplés de 6 millions d’habitants sur douze fois la superficie de la France. Son sous-sol recèle l’essentiel des réserves russes de diamant, d’étain et une part importante de son tungstène, d’argent et d’or.

Lire la suiteL’Extrême-Orient russe, un enjeu asiatique