La république de Chine – Histoire générale de la Chine (1912-1949) 中華民國

Xavier Paulès, Les Belles Lettres,  novembre 2019

Les 37 ans qui séparent la chute de l’empire des Qing (1912) de la proclamation  de la république populaire de Chine (1949) sont la période dite républicaine (民國時代). Cette période met un terme à la trame de l’histoire chinoise des successions dynastiques sur plus de 2000 ans.  Ce livre s’efforce de montrer que la victoire du Parti communiste chinois (PCC) en 1949 résulte d’une conjonction de facteurs heureux dont le parti a su tirer profit mais qui ne sont pas de son fait. Ainsi, il n’est plus légitime de lire toute la période à la lumière de la victoire finale du PCC. C’est un choix contestable et difficile, explique l’auteur, mais nécessaire pour faire émerger une interprétation de la période plus équilibrée et redonner toute leur importance aux différents acteurs comme les seigneurs de la guerre ou les technocrates du Kuomintang. De plus, en l’absence d’un pouvoir central fort, le pays enregistre quand même des avancées significatives dans la construction de l’État, du développement économique, de l’éducation et de la vie intellectuelle.

Lire la suiteLa république de Chine – Histoire générale de la Chine (1912-1949) 中華民國

Sun Yat-sen, Marie-Claire Bergère, Fayard, 1994 – 孫中山

Même publié en 1994, ce livre d’histoire est intéressant à lire ou relire, au regard de l’actualité.

La conception politicienne de l’histoire en Chine a permis, explique Marie-Claire Bergère, de remplacer le 10 octobre 1979 le portrait de Mao place Tian’anmen par celui de Sun Yat-sen (aux côtés de Marx, Engels et Lénine) annonçant le début des réformes (4 modernisations).

中國歷史中,有些政治家的理念,往往被後代的當權者加以推行,賦予新意,而北京政府就於1979年10月10日,在宣佈推行四個現代化的同時,將天安門廣場的毛澤東像,換成孫中山像,而與馬克斯丶恩格思及列寧並列。如此一來,共産黨和國民黨一樣,都把孫中山視為實現革命運動的化身…

Lire la suiteSun Yat-sen, Marie-Claire Bergère, Fayard, 1994 – 孫中山