Nouvelle-Calédonie : L’ombre de Pékin

Si Pékin n’a pas la main sur la Nouvelle-Calédonie, il est néanmoins certain qu’il garde sur ce territoire un œil grand ouvert, tout en y effectuant quelques percées.

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : L’ombre de Pékin

Un corps électoral « gelé » par l’accord de Nouméa

Le corps électoral, pour le premier référendum, a été arrêté à 175 000 électeurs.

Lire la suiteUn corps électoral « gelé » par l’accord de Nouméa

Nouvelle-Calédonie : Une population pluriethnique, une société clivée

La population de la Nouvelle-Calédonie est estimée à 269 000 habitants (ISEE-NC1 2014).

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : Une population pluriethnique, une société clivée

Nouvelle-Calédonie : Un territoire politiquement autonome mais pas encore viable économiquement

La Nouvelle-Calédonie est une collectivité française d’outre-mer sui generis régie par le titre XIII de la Constitution (art. 76 et 77). Elle figure toujours sur la liste, adoptée par l’ONU en 1946, des territoires non autonomes considérés, par elle, comme non décolonisés.

Lire la suiteNouvelle-Calédonie : Un territoire politiquement autonome mais pas encore viable économiquement

Nouvelle Calédonie : Le casse-tête calédonien

Le référendum organisé, fin 2018, en Nouvelle-Calédonie n’a pas vraiment éclairé son avenir institutionnel. Personne ne sort vainqueur de cette consultation. La partie à venir entre indépendantistes et loyalistes (non-indépendantistes), arbitrée par la France, s’annonce serrée d’autant que plane sur elle l’ombre de la Chine et l’inquiétude de Canberra.

Lire la suiteNouvelle Calédonie : Le casse-tête calédonien

De l’importation du soja et de la viande par la Chine, ou l’art de la contradiction

Le marché de lalimentaire est un point faible de léconomie chinoise, le pays le plus peuplé du monde est le plus mal doté en terre arable avec 0,09 ha par habitant (contre 0,47 aux États-Unis ou 0,87 en Russie). Lautosuffisance alimentaire dépend des importations. La Chine représente un formidable enjeu pour les puissances agricoles exportatrices dans le monde. Le soja est le premier produit agricole exporté en Chine par les États-Unis avec 12,4 milliards $ en 2017 (60 % des exportations américaines), mais le Brésil en est le premier fournisseur depuis 2013. Le marché chinois de la viande, également en explosion, est approvisionné par les pays à vocation exportatrice : Brésil, Argentine, Australie et Uruguay et depuis quelques mois les États-Unis. Il ne représente que 4,2 % des importations de soja.

Lire la suiteDe l’importation du soja et de la viande par la Chine, ou l’art de la contradiction