FAO : les Routes de la soie arrivent à Rome au rythme du tam tam // Silk Roads arrive in Rome at the rhythm of Tam Tam

Le 23 juin 2019, Qu Dongyu, vice-ministre de l’Agriculture et des Affaires rurales  de Chine gagne la bataille de la direction générale de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture). Il est élu dès le premier tour avec 108 voix, contre 71 pour Catherine Geslain-Lanéelle, la candidate de la France et de l’Union européenne, et 12 voix à Davit Kirvalidze de Géorgie, apparemment soutenu par les États-Unis. Victoire nette et sans bavure.

On June 23, 2019, Qu Dongyu, Vice Minister of Agriculture and Rural Affairs of China wins the battle of the General Directorate of FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations). He was elected in the first round with 108 votes, against 71 for Catherine Geslain-Lanéelle, the candidate of France and the European Union, and 12 votes for Davit Kirvalidze of Georgia, apparently supported by the United States. Victory net and without burr.

Lire la suiteFAO : les Routes de la soie arrivent à Rome au rythme du tam tam // Silk Roads arrive in Rome at the rhythm of Tam Tam

Chine – États-Unis  Agriculture et guerre : blitzkrieg et poker versus guerre de tranchées et jeu de go

Dans la guerre commerciale déclarée par D. Trump à la Chine, l’agriculture avec son navire amiral, le soja, constitue un sujet bien singulier. Alors que la balance commerciale américaine est structurellement déficitaire dans tous les secteurs hormis l’agriculture, alors que celle de la Chine est bénéficiaire dans tous les secteurs hormis celui de l’agriculture, le Président Xi utilise son secteur faible – l’absence d’autosuffisance alimentaire – pour créer des problèmes au secteur fort – la puissance agricole – de son adversaire.

In the trade war proclaimed by D. Trump against China, agriculture with soybean, the flagship of the trade between the two countries, seems to play quite an unusual part. While the US trade balance is structurally negative in all sectors except agriculture, while that of China is positive in all sectors except agriculture, President Xi plays his weak sector – the lack of food self-sufficiency – to create problems for the strong one of his adversary – his tremendous agricultural power. 

Lire la suiteChine – États-Unis  Agriculture et guerre : blitzkrieg et poker versus guerre de tranchées et jeu de go