Corée du Sud : écoliers excellents, universités moyennes, diplômés au chômage

Le mot est faible. Les écoliers coréens travaillent beaucoup plus que les Finlandais qui réussissent mieux au test Pisa. Bien classée, la Corée du Sud ne conserve pas son avance à l’université et au-delà : la compétence des adultes au travail est moyenne et le taux de chômage des jeunes diplômés s’en ressent. Pourquoi un tel paradoxe ?

Lire la suiteCorée du Sud : écoliers excellents, universités moyennes, diplômés au chômage