Indo-Pacifique – Royaume-Uni : Post-Brexit : retour à l’est de Suez

« Reviens-t-en, soldat britannique ; reviens-t-en à Mandalay ! » (R. Kipling)

FAITS

En 1968, le Premier ministre Harold Wilson annonçait l’abandon de la plupart des bases militaires britanniques. Cette époque est révolue : le 1er février 2020, le Brexit devenu effectif annonce le retour d’une « Grande-Bretagne mondiale », en marche vers l’Amérique certes, mais également vers l’Asie. En témoignent un certain nombre de signes qui se sont succédé dès après le référendum de juin 2016, de l’annonce du « retour à l’est de Suez » (décembre 2016, Bahreïn) par B. Johnson, alors ministre des Affaires étrangères, jusqu’à l’ouverture de sa Mission auprès de l’ASEAN (Jakarta, janvier 2020). […]

 

Encadré 1 : Retour du R-U dans l’Indo-Pacifique, chronologie des signes précurseurs (2016/2020)

Encadré 2 : Le Commonwealth of Nations en IndoPacifique

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°136/2020-02

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne ou par mail

 

Lire également

Asie21 n°135/2020-01 : Maurice – océan Indien  : Diego Garcia, un cactus pour Londres

Asie21 Hors-Série n°2/2019-09 : Indo-Pacifique, portrait d’un monde tiraillé entre Washington et Pékin

Asie21 n°128/2019-05 : Océan Indien : L’insulaire stratégique

Asie21 n°127/2019-04 : Maurice : La CIJ et Diego Garcia