Taïwan – États-Unis – Chine : Promesse américaine de nouvelle fourniture d’armes 

4,50

Depuis sa prise de fonction le 20 janvier 2021, le président américain Joe Biden poursuit, de manière plus mesurée néanmoins, la même politique de vente d’armement à Taïwan que celle de son prédécesseur. Cependant, compte tenu de la menace de plus en plus forte de la Chine communiste contre la Chine républicaine, les armements américains complémentaires nécessaires pour tenir en échec les assaillants potentiels risquent d’arriver bien trop tard de même que ceux qui sortent de la production autochtone.

Since Joe Biden’s Inauguration Day January 20, 2021, the American president is continuing the same policy of arms sales to Taiwan as his predecessor, nevertheless less significant. However, with respect to the stressing growing threat coming from the communist Chinese side to confront the Republic of China, the American complementary armaments necessary for the Taiwanese side to be able to keep in check the potential attackers may arrive far too late as well as those which are produced locally.

UGS : Asie21-Futuribles 150-10 Catégories : , Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Description

FAITS

Depuis sa prise de fonction le 20 janvier 2021, le président américain Joe Biden a donné son accord pour la vente future à la république de Chine :

  • de trois types d’équipements pour sous-marins :
  • systèmes de sonars numériques, systèmes de combat intégrés, systèmes périscopiques, à incorporer dans les huit futurs sous-marins dont la construction a commencé en novembre 2020 sur les chantiers navals taïwanais ; 
  • Joe Biden entérine ainsi les décisions prises par le gouvernement Trump en décembre 2020 pour les sonars numériques, en janvier 2021 pour les systèmes de combat intégrés, et confirme son propre accord donné en février pour les systèmes périscopiques ;
  • l’annonce de la décision américaine a été faite publiquement le 16 mars par le ministre taïwanais de la Défense Chiu Kuo-cheng ;
  • de 40 obusiers automoteurs M109A6 Paladin
  • dont la livraison pourrait se situer entre 2023 et 2025, et d’un lot de mines dites intelligentes ;
  • le gouvernement américain [•••]

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°150/2021-05

abonnement en ligne