Taïwan – Japon – États-Unis – Chine : Jeux politiques. L’indépendance de Taïwan sous contrôle américain 政治賭注:美國管控下的台獨

Kurt Campbell* a récemment indiqué clairement, lors d’un discours informel dans un groupe de réflexion1 américain, que les États-Unis ne soutiendraient pas l’indépendance de Taïwan mais étaient disposés à renforcer les échanges non officiels avec l’île. Pourquoi une telle annonce dans l’environnement actuel extrêmement tendu ?

美國主管印太事務官員坎貝爾,最近在一項智庫座談會中宣稱,美國不支持台獨,但是會加強與台灣的非官方交流。在目前國際環境極度緊繃的情況下,為什麼坎貝爾要這麼説?

FAITS

  • Le 29 juin 2021 
    • Le commandant de la flotte américaine du Pacifique, l’amiral Samuel Paparo :
      • déclare2 être  « préoccupé par la république populaire de Chine en tant que menace » pour les États-Unis ;
      • mais est également « confiant dans ses forces, ses alliés et ses plans opérationnels pour contrecarrer toute tentative de la Chine de s’emparer de Taïwan » […] dont « l’objectif est d’étendre son influence dans la région et de supplanter le rôle du leader américain dans l’ordre international fondé sur des règles, d’ici 2050 » ;
      • et ajoute : « Que ce soit demain, l’année prochaine ou dans six ans […] nous avons le devoir d’être prêts à répondre aux menaces contre la sécurité des États-Unis ». (Cf. encadré 1)
    • Réunion préparatoire des ministres des Affaires étrangères en Italie pour le sommet du G20 qui aura lieu à Rome en octobre suivant : le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a refusé de s’y rendre et a préféré une réunion en visioconférence.
  • Le 1er juillet : à l’occasion de la célébration du centenaire de la fondation du PCC*, Xi Jinping :
    • déclare qu’il briserait l’indépendance de Taïwan,
    • qualifie la réunification de la patrie de mission historique inébranlable du PCC,
    • avertit que personne ne doit sous-estimer la détermination et la forte capacité du peuple chinois à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale.
  • Le 4 juillet : 
    • Chiou I-jen3*, ancien premier conseiller, ancien vice-Premier ministre de l’ex-président Chen Shui-bian (DPP) s’est prononcé sur l’indépendance de Taïwan (Cf. encadré 1), expliquant que :
      • « la déclaration d’indépendance n’appartient pas au peuple taïwanais », 
      • […]

 

Encadré 1 : Sur l’indépendance de Taïwan

Encadré 2 : L’intérêt du Japon pour l’indépendance de Taïwan

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 152/2021-07

abonnement en ligne

 

Lire également :

Asie21 n° 147/2021-02 Taïwan – États-Unis – Chine : Pour Joe Biden : qu’une seule Chine ?

 

政治賭注:美國管控下的台獨

美國主管印太事務官員坎貝爾,最近在一項智庫座談會中宣稱,美國不支持台獨,但是會加強與台灣的非官方交流。在目前國際環境極度緊繃的情況下,為什麼坎貝爾要這麼説?

由於中國外長王毅並未於今年6月前往羅馬,與出席20國外長會議的美國國務卿布林肯會面,此正顯示北京對華盛頓當局的不滿,也因此美國總統拜登希望與習近平於今年10月會唔的安排,迄今仍不確定。而坎貝爾的此番表態,【。。。】