Taïwan : Han Guo-yu, révélateur de l’échec du gouvernement de Tsai Yingwen, 韓國瑜揭露蔡英文政府的失敗

Carte des résultats électoraux de Taïwan en 2014 et 2018 : DPP et KMT

Source : https://www.cna.com.tw/news/firstnews/201811250031.aspx

La posture idéologique sécessionniste du gouvernement actuel DPP a fragilisé sa présidente Tsai Ing-wen aussi bien sur le plan économique que politique. Les élections locales de novembre 2018 révèlent son incompétence dans les affaires économiques et la montée en puissance  de Han Guo-yu (KMT). C’est une surprise. Le bureau de représentation des États-Unis à Taipei (dont le nouveau bâtiment est plus grand que l’ambassade américaine à Paris) n’a pas non plus anticipé cette vague KMT. Même le célèbre Centre Fairbank pour les études chinoises de Harvard s’est étonné de ce résultat : il a invité Han Guo-yu aux États-Unis en avril prochain à s’exprimer sur sa victoire.

民進黨的台獨分裂主張,已使蔡英文政府不論在経濟及政治上,均遭到挫敗。2018年11月的台灣地方選舉,正揭示了蔡政府處理経済事務的無能,而國民黨韓國瑜的聲勢爆起!此乃驚人的消息,美國在台協會(該會的新辦公大樓,要比駐巴黎的美國大使館還要龐大)也未曾預料到國民黨的反撲新浪潮,而着名的哈佛大學費正清中國研究中心,已決定今年四月份邀請韓國瑜,前往美國該中心演講。

The secessionist ideological stance of the current DPP government has weakened its president Tsai Ing-wen both economically and politically. The November 2018 local elections revealed his incompetence and the rise of Han Guo-yu (KMT). It is a surprise. The US representation office in Taipei (whose new building is larger than the US embassy in Paris) did not anticipate the KMT wave either. Even the famous Fairbank Center for Chinese Studies at Harvard was surprised by that result: he invited Han Guo-yu to the United States next April to lecture about his victory.

  • Chiang Kai-shek, feu président la république de Chine (nationaliste), considéré comme l’oppresseur du peuple taïwanais (par les Verts et les Taïwanais dits de souche),
  • Commission de la justice transitionnelle ( 促進轉型正義委員會) : mise en œuvre en 2018, à l’initiative de la présidente Tsai Yingwen, chargée entre autre de faire la lumière sur la répression politique à Taiwan sous la période autoritaire du gouvernement du Kuomintang de 1945 à 1992 et notamment sur la Terreur blanche.
  • DPP (Democratic Progressive Party) : Minjindang (民進黨 ), Parti du peuple qui avance, appelé aussi le Parti vert, favorable à l’indépendance de l’île, parti populiste extrêmement antichinois.
  • Fairbank Center for Chinese Studies : Centre Fairbank pour les études chinoises de Harvard, 美國哈佛大學費正清中國研究中心.
  • Han Guo-yu ( 韓國瑜 ) : nouveau maire KMT élu de Kaohsiung
  • KMT (Kuomintang) : Guomindang ( 中國國民黨 ), Parti nationaliste chinois, appelé aussi le Parti bleu.
  • Lai Ching-te ou William Lai ( 賴清德 ) : Premier ministre DPP, a dû démissionner après les élections de novembre 2018.
  • Terreur blanche, appelée également 228 (二二八) : elle commémore le massacre du 28 février 1947 à Taiwan qui a fait plus de 20 000 morts. La situation politique était alors très compliquée avec les Japonais, vaincus en 1945, qui ne voulaient pas quitter l’île et la guerre civile qui sévissait entre les communistes (PCC) et les nationalistes (KMT). Le gouvernement de Chiang Kai-shek a eu sa « période maccarthyste ». L’origine du nom de Terreur blanche  vient des communistes qui combattaient les nationalistes sur le Continent, pendant la guerre civile.­­­­
  • Tsai Ying-wen (蔡英文) : présidente de la république de Chine (Taiwan), a dû démissionner de la présidence du DPP, après les élections.

FAITS

  • 31 mai 2018 : mise en œuvre officielle de la Commission de la Justice transitionnelle, à l’initiative de Mme Tsai, votée par l’Assemblée. Cette commission est chargée entre autre de faire la lumière sur la répression politique à Taïwan sous la période autoritaire du gouvernement du Kuomintang de 1945 à 1992 et notamment durant la Terreur blanche. Cette Commission cherche également à renommer, déplacer ou supprimer le mémorial de Chiang Kai-shek, situé au centre de Taipei.
  • 24 novembre 2018 : élections municipales et provinciales taïwanaises ainsi qu’un référendum à questions multiples1, victoire du KMT sur le DPP. (Cf. carte)
  • 9 décembre 2018 : le gouvernement taïwanais fait réhabiliter 1505 personnes qui avaient été injustement condamnées à l’époque de la Terreur blanche.

En misant toute sa stratégie sur la politique politicienne, le gouvernement DPP de Mme Tsai n’a pas vu venir sa défaite aux élections de novembre 2018, largement remportées par le KMT et en particulier, contre toute attente, par […]

Catherine Bouchet-Orphelin, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°125 février 2019

Acheter l’article

abonnement en ligne

 

蔡英文領軍的民進黨政府,未曾想到會在此次選舉中,大敗於國民黨,尤其是被視為民進黨最堅固地盤的高雄市,竟在跌破眼鏡下,被韓國瑜奪去市長寶座。後者發動選戰,為期不過才三個月,他巧用互聯網,主打経済,講求實際。由於民進黨在該地已執政20年,韓國瑜必須挽救日益蕭條並沈淪的高雄市!此項選舉結果,有如政治大地震,未來的影響,目前尚難預料!

台灣對中國、日本及美國而言,一直是爭論的焦點。對國民黨而言,為了重振經濟,高雄市應重開大門,歡迎中國大陸觀光客來訪。在維持現狀的情況下,採取模糊的兩岸政策,基本上要堅守台灣的自由與民主。對北京而言,台灣位處琉球群島及東南亞國家中間,中國海軍必須衝出此條封鎖缐,才能航向太平洋,也才能接近美國夏威夷,乃至於美國西岸本土。而掌控台灣,乃是中國南海九段缐的重要一環,美國在該地區的軍力布署,由於太靠近中國東海岸,因而被視為一種長期存在的威脅。更何況,如果北京不能控制臺灣,習近平的偉大中國夢,就無法實現。和平統一如果無望,則不排除最後訴諸武力!

對華盛頓而言,北起日本,中經台灣,南到菲律賓,這是包圍並封鎖中國的㐧一島鏈,戰略意義,絶非等閒。美國軍工集團,為了獨霸軍售的經濟利益,已視台灣為其禁臠,,他國不得染指。更何況,從中國南海進入太平洋,台灣正位於全球貿易海運航線的関鍵位置。對東京而言,中國南海的海運缐,[…]

 

Lire également : 

Chiang Kaï-shek, le grand rival de Mao, 蔣介石—毛澤東的強大對手, 2016

蔣介石—毛澤東的強大對手

這是一本介紹蔣介石元帥歷史的着作,做為毛澤東的強大對手,他的人格特質的確不易掌握。做為一位冒險家,蔣介石雖出身上海下層社會,但在1922年,卻又能冒著生命危險,解救孫中山的危機!根據本書作者的說法,這位曾是依靠外國強權的紅色將軍,後來於1927年屠殺他的共黨盟友時,卻毫不手軟!他希望重振中國的國威,但是在他宣告下的中國統一,卻是以屈從外國租界的停滯不前為代價,並從而使這位革新者的計劃,付諸流水。他曾勇敢的抵抗日本的侵略,並在這悲壯的歲月中,贏得很高的聲望。。。

 

Lire également l’article de JY Heurtebise : Taiwan – Chine : «  Reconnaître ses erreurs ou se dire infaillible » .