Nouvelles Routes de la soie chinoises : la contre-offensive en Europe et dans le Pacifique

Les nouvelles Routes de la soie chinoises visent à connecter la Chine à l’Europe de l’Est, l’Asie centrale, le Moyen-Orient et l’Asie du Sud à travers des projets d’infrastructures de mille milliards de dollars. Face à l’expansionnisme chinois qui pourrait bouleverser les équilibres géopolitiques, les États ne faisant pas directement partie du projet en Europe de l’Ouest et dans le Pacifique commencent à s’organiser de façon de plus façon cohérente pour ne pas voir s’éroder leur influence.

FAITS

« Les nouvelles Routes de la Soie » est le nom qui fut d’abord donné au projet chinois d’investissement géant concernant l’Europe, l’Orient et l’Asie. Depuis 2015, le terme officiel choisi par le gouvernement chinois est 一带一路 (littéralement : Une Ceinture/Une Route ou en anglais One Belt One Road : OBOR). C’est la contraction de : 丝绸之路经济带和21世纪海上丝绸之路, à savoir « La ceinture économique de la Route de la soie et la Route de la soie maritime du XXIe siècle ».

Les pays principaux concernés par l’OBOR sont :

  • en Europe : Pologne, Roumanie, République Tchèque, Bulgarie ;
  • en Asie centrale : Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizstan ;
  • en Afrique et au Proche-Orient : Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Égypte, Iran, Turquie ;
  • en Asie du Sud et Sud-Est : Pakistan, Sri Lanka, Indonésie, Thaïlande, Malaisie.

Plus organiquement, le projet est axé autour de six corridors :

  1. Chine-Mongolie-Russie,
  2. Eurasie,
  3. Chine – Asie centrale
  4. Chine Pakistan,
  5. Chine – Bangladesh Birmanie,
  6. Chine – « Indochine ».

En 2013, Xi Jinping avait annoncé un investissement total de 4 000 milliards de dollars. Selon les estimations de PricewaterhouseCoopers (PwC), en 2016, 3 ans après, 250 milliards avaient été effectivement investis et 250 autres seraient prêts à l’être. Le Corridor Chine-Pakistan est […]

Jean-Yves Heurtebise, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°115 mars 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne