Japon – Corée : Les implications de la crise nippo-coréenne

La crise nippo-coréenne qui amène le gouvernement coréen à engager une stratégie inclusive illustre les conséquences du désengagement américain en Asie.

FAITS

En 1965, les pressions américaines avaient amené Park Chung-hee à signer un traité de normalisation avec le Japon critiqué par les gouvernements qui ont suivi la dictature.

En 2015, Park Geun-hye a signé avec le Japon un accord pour résoudre la question des « femmes de réconfort » et les deux pays ont créé la Reconciliation and Healing Foundation que le Président Moon Jae-in a dissous dès son entrée en fonction.

En 2018, la cour suprême a reconnu aux Coréens contraints de travailler dans des usines japonaises durant la guerre le droit à des indemnisations. Deux groupes japonais ont été condamnés à indemniser quelques travailleurs mais le Japon redoute la multiplication de demandes sud-coréennes voire nord-coréennes dans l’hypothèse d’une normalisation des relations diplomatiques.

Juillet 2019, Shinzo Abbe a invoqué […]

Jean-Raphaël Chaponnière, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°132 octobre 2019

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne