Chine – Mékong : les récents plans chinois et leurs impacts environnementaux pour les pays en aval

Une des dernières initiatives de la Chine, consiste à convaincre les pays situés en aval du fleuve Mékong, de lui permettre de prendre les mesures nécessaires à ce qu’elle appelle « l’amélioration de la navigation » sur son cours.

FAITS

En mai 2017, trois bateaux chinois naviguant sur le Mékong, arrivèrent à Khon Phi Luong1, au nord de la Thaïlande à la frontière avec le Laos.

À leur bord : des ingénieurs et des équipements scientifiques, notamment de sondage.

Le but de leur inspection : préparer la destruction des obstacles naturels2 qui subsistent sur cette portion du fleuve – laquelle comporte des zones de rapides – afin de rendre la navigation possible pour des navires pouvant aller jusqu’à 500 tonnes. Une telle opération permettrait à ces derniers de naviguer sans encombre du Yunnan jusqu’à Luang Prabang, 3e ville du Laos et capitale de la province du même nom. […]

Patrick Hébert, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°110 octobre 2017

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne