La Chine au secours du Liban

Les casques bleus du contingent chinois de la FINUL1 fournissent une aide médicale à la ville de Beyrouth après les explosions meurtrières du 4 août dernier. Une occasion supplémentaire de se rapprocher du Liban avec lequel l’empire du Milieu développe également différents accords de coopération.   

The peacekeepers of the Chinese contingent of UNIFIL (United Nations Interim Force in Lebanon) are providing medical aid to the city of Beirut after the deadly explosions of August 4. An additional opportunity to get closer to Lebanon with which the Middle Empire is also developing various cooperation agreements.

FAITS

Le 6 août dernier, l’unité médicale des forces chinoises appartenant au 18e contingent de casques bleus chinois de la FINUL, a annoncé qu’elle fournirait une aide médicale à Beyrouth après les explosions meurtrières qui se sont produites 2 jours avant, dans le port de la capitale libanaise. La Chine avait également conclu, avant les explosions du 4 août 2020, divers accords de coopération, notamment économiques avec le pays du Cèdre. [•••]

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°142/2020-09 

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne ou par mail