TAIWAN  Mort de Li Ao 李敖 : le monde chinois perd un grand intellectuel

L’intellectuel chinois Li Ao 李敖 s’est éteint à l’âge de 83 ans le 18 mars 2018 à Taipei. Il a été à la fois, et avec grand talent, romancier, poète, essayiste, penseur, provocateur, rebelle, activiste, dissident, polémiste, écrivain enquêteur, et député. Qualifié de « fou » par les cercles littéraires et politiques de Taiwan, il défendait vigoureusement la liberté de parole. Li Ao laisse une œuvre considérable et peut être comparé à Sima Qian司馬遷.

華人世界隕落一顆知識份子的良心

在全球華人圈享有極高知名度的作家李敖,於2018年3月18日逝世於台北。他在台灣被視為狂人:官司不斷,禁書等身,政學兩棲,永不服輸。中國網友得悉他的死訊後,嘆道:他以玩世來醒卋,用駡世而救世!

FAITS

Li Ao est né à Harbin 哈爾濱en 1935 dans une Mandchourie 滿州 occupée par le Japon. Son père, ancien élève de l’université de Pékin (Beida) y était directeur d’école. Li Ao grandit à Pékin où son père va être accusé faussement par ses supérieurs d’être un traître à la patrie ; il sera blanchi plus tard. Mais cet épisode sera pour Li Ao le point de départ de son aversion pour le Kuomintang.

Après la victoire des communistes en 1949, la famille Li se retranche à Taiwan. Li Ao est alors adolescent. Au lycée de Taizhong, il est influencé par un de ses professeurs, communiste. Il poursuit ses études supérieures à l’Université nationale de Taiwan (Taida) en histoire.

Personnage très complexe, il a été inspiré par le libéralisme et par le philosophe Hu Shi 胡适 (1891-1962). Sa ligne de pensée est la défense de la civilisation chinoise. En 1971, Li Ao est emprisonné cinq ans pour dissidence politique. Pendant toute cette période, […]

Catherine Bouchet-Orphelin, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°116 avril 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne