Chine – États-Unis : La politique du tweet remplacée par la diplomatie économique avec Katherine Tai

Suivez l’évolution de l’Asie avec un abonnement à Asie21 🎄🎁

Chine et États-Unis constatent que les échanges commerciaux ne respecteront pas les accords de février 2020. K. Tai, représentante de Président Biden cherche à en comprendre les raisons et tire des leçons de cet échec pour entamer de nouvelles relations économiques avec la Chine. Les lois de marché et la compétitivité ne s’imposent pas, même par des tweets. La diplomatie et le temps long s’engagent sur une voie classique avec l’écologie en condiment.

FAITS

Bilan de 18 mois de l’accord commercial Chine – États-Unis

En février 2020, les États-Unis et la Chine, après 2 années de guerre commerciale et tarifaire, avaient signé un accord commercial. La Chine s’engageait à acheter en 2020 – 2021, 200 milliards $ de biens et services supplémentaires par rapport au niveau de 2017.

  • Le bilan en août 2021 n’est pas brillant : la Chine n’a acheté que 61 % des biens américains prévus dans l’accord de 2 ans, elle accuse un retard cumulé d’environ 107 milliards de dollars. Les exportations américaines vers la Chine ont repris après la guerre commerciale, mais ne restent que légèrement supérieures au niveau de la référence de 2017. Le tableau 1 résume les 6 dernières années d’échanges commerciaux. 
  • Le 4 octobre, l’administration Biden par Katherine Tai, après examen des résultats, a conclu que 
    • la Chine devait respecter l’accord signé au début 2020 avec en particulier son engagement d’acheter des produits américains prévus,
    • l’administration devait maintenir les droits de douane américains sur des centaines de milliards de dollars d’importations en provenance de Chine, avec des exceptions qui apparaissent pour alléger les dommages causés aux consommateurs américains. 
  • Par l’accord de 2020 la Chine prévoyait […]

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 155/2021-11

abonnement en ligne