Péninsule coréenne : Retour à la normale

Le 16 juin 2020, la Corée du Nord a détruit le bâtiment abritant le bureau de liaison avec le Sud situé à Kaesong, une ville nord-coréenne située à proximité de la zone démilitarisée et abritant le parc industriel intercoréen, que les entreprises sud-coréennes ont quitté on 2016.

FAITS

Une semaine plus tôt, la Corée du Nord avait déjà fermé ses canaux de communications politique et militaire avec le Sud.

Le bâtiment avait été inauguré en septembre 2018 suite à un accord conclu en avril de la même année lors du premier sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in. Il s’agissait de la principale structure physique permettant une communication permanente entre les deux Corée. Une vingtaine de fonctionnaires des deux pays était installée. Les responsables des deux délégations avaient rang de vice-ministre. Les Sud-coréens occupaient le 2e  étage et les Nord-coréens le 4e. Les rencontres se tenait au 3e étage. Les travaux avaient été suspendus fin janvier, officiellement à cause de la crise de la covid-19.

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°141/2020-07&08

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne ou par mail