Corée du Sud – Chine : Faire pleuvoir pour éliminer la pollution des particules fines en Corée

Les autorités sud-coréennes ont mené leur première expérience d’ensemencement de nuages destiné à lutter contre la pollution par les particules fines de type PM2,5 qui arrivent au-dessus de leur territoire.   

Since 2013, China has built and / or financed numerous infrastructure to facilitate international trade, including the export of Chinese goods. As the venue for Silk Roads Forum approaches, a think tank that Beijing listen carefully has suggested that China should use the Belt & Road initiative to create an economic union. If this is only a suggestion, many heads of state are expected at the Beijing forum this year. Such a union would only be the logical continuation of a project that will have to be renewed in the years to come to maintain a raison d’être.

FAITS

Le 25 janvier 2019, l’AMC a envoyé un avion diffuser de l’iodure d’argent1 dans les nuages au-dessus de la mer Jaune2 (黄海) entre la Corée du Sud et la Chine. Cette expérience d’ensemencement des nuages a pour but de provoquer des pluies artificielles susceptibles d’entraîner vers la mer les particules fines de type PM2,5 poussées, selon la Corée du Sud, par les vents en provenance de Chine. […]

Patrick Hébert, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°125 février 2019

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne

Lire également

Asie21 n° 106  mai 2017 : Poursuite des efforts de développement d’énergies renouvelables éolienne et solaire

Asie21 n° 116 avril 2018 : La Chine a atteint son objectif carbone de 2020 (soit avec 3 ans d’avance) 

Asie21 n° 119 juillet-août 2018L’énergie nucléaire indispensable pour l’avenir énergétique et environnemental de la Chine 

Asie21 n° 124 de janvier 2019 : Chine – Bye bye l’accord de Paris (COP21)…