Chine : Vers une institutionnalisation de la Belt & Road Initiative 中國要將"一帶一路"制度化

Depuis 2013, la Chine construit et/ou finance de nombreuses infrastructures destinées à faciliter le commerce international, et notamment l’exportation des biens chinois. Alors que le forum des nouvelles Routes de la soie approche, un think tank qui jouit de l’oreille attentive de Pékin a suggéré que la Chine s’appuie sur l’initiative Belt & Road pour créer une union économique. Si cela n’est qu’une suggestion, de nombreux chefs d’État sont attendus au forum de Pékin cette année. Une telle union ne serait que la suite logique d’un projet qui devra se renouveler dans les années à venir pour garder une raison d’être.

早從2013年開始,中國承建或資助的無數基礎建設,其目的就是為了推動國際貿易,尤其是輸出中國產品。當第二屆"一帶一路"國際合作高峯論壇,即將來臨時,北京的一位專家曾認為,中國大力推動"一帶一路",就是打算創立一個經濟同盟。當許多國家元首,準備出席此項今年在北京召開的盛會時,此種同盟的構想,今後就會不斷的被提出來,此正所謂"山雨欲來風滿樓"!

Since 2013, China has built and / or financed numerous infrastructure to facilitate international trade, including the export of Chinese goods. As the venue for Silk Roads Forum approaches, a think tank that Beijing listen carefully has suggested that China should use the Belt & Road initiative to create an economic union. If this is only a suggestion, many heads of state are expected at the Beijing forum this year. Such a union would only be the logical continuation of a project that will have to be renewed in the years to come to maintain a raison d’être.

FAITS

  • Du 25 au 27 avril 2019, le second forum de la BRI aura lieu en Chine.
  • Les 20 et 21 décembre 2018 les autorités chinoises ont organisé une série de réunion d’information en amont du forum. Seuls les pays ayant à cette date confirmé la présence de leur représentant au plus haut niveau de l’État (Premier ministre ou chef d’État selon la nature des régimes) étaient conviés.
  • À l’heure actuelle, le nombre d’États ayant confirmé une présence à un tel niveau ne dépasse pas encore les chiffres de l’édition 2017 (29 pays à l’époque).
  • La Chine a refusé d’inviter l’Union européenne en tant qu’entité politique. Selon Pékin, une telle invitation imposerait alors d’inviter les représentations d’autres organisations régionales. 

Le 17 décembre 2018, L’Advisory Council of Belt and Road Forum for International Cooperation, créé à l’initiative de Pékin, s’est réuni pour la première fois. Il est composé essentiellement d’anciens officiels de haut rang (Romano Prodi, Jean-Pierre Raffarin, Igor Ivanov …) et de quelques universitaires tels que l’ancien doyen de la National University of Singapore.

La Chine souhaite que ce forum réponde aux codes et standards des plus grandes organisations internationales telles que l’assemblée générale de l’ONU. À ce titre, Pékin cherche à organiser une série de discours d’ouverture marquée par la succession de discours de chefs d’État.

Wu Jiansheng, membre d’un think tank rattaché à la NDRC a récemment publié un rapport en faveur de l’institutionnalisation de la BRI. Cela ne constitue pas une position officielle mais est au moins un marqueur d’intérêt de la part des autorités chinoises. L’auteur explique qu’il est nécessaire de promouvoir les valeurs asiatiques et la méthode chinoise pour une mondialisation saine (sous-entendu par l’auteur en opposition donc à la méthode américaine). […]

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°125 février 2019

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne

專家的意見,並不就代表官方的立塲,但卻彰顯了中國當局的關注點。專家指出,為了推動健康的全球化,就必須發揮亞洲價值及中國方式(言下之意,似乎不贊成美國方式)。然而,北京欲將"一帶一路"法制化,首先應投入的工作,就是說服各國元首踴躍參加,如果大部分的與會國,都是享用中國資金的國家(辟如肯亞、中亞國家、莫三鼻克⋯等),那麼今年中國就應有驚人之舉,此即邀請到最大數目的歐洲國家!


"一帶一路"制度化,不論在組織結構上,或是象徵意義上,均有其好處。從財務計劃而言,其任務應該是沒有時限的(辟如深水港的建設,接二連三)。而北京要使"一帶一路"與時俱進,就必須具備長期規劃,而不應仍然停留在簡單的基建援助。這也就是長期以來,中國已腳踏實地的細心觀察,各國際組織是如何運作旳。


不論如何,中國人的做事風格,乃是謹慎小心,他們知道前面必有難関須克服。中國的野心,在最初階段,乃是與既有的國際組織架構(聯合國丶世界銀行丶國際貨幣基金⋯),保持互補多於競爭的關係。在此前提下,北京試圖創建一個協作平台,而與聯合國主導的2030行動計劃,攜手合作。而目前旣存的國際機構,在関切中國利益下,如能調整其治理方式及原則,那麼中國將不是不可能,與前者展開全方位齊頭並進!