Malaisie : les trois premiers mois de Mahathir

L’improbable retour au pouvoir de Mahathir Mohammad, ancien Premier ministre (1981 – 2003), à la faveur des élections générales le 9 mai 2018, a pris bon nombre d’observateurs par surprise. Âgé de 93 ans, Mahathir retrouve un pays en mauvaise posture. Non seulement l’économie traverse une passe difficile, mais les dérives politiques ont atteint de nouveaux excès avec Najib Razak, le Premier ministre sortant. Sur la scène internationale, le crédit dont bénéficiait ce pays émergent a été sérieusement entamé. Après l’euphorie et la jubilation, le Premier ministre et sa nouvelle administration doivent faire face à de sérieux défis. Rien n’indique à ce stade qu’ils vont y parvenir.  

FAITS

Le 4 juillet 2018, Najib Razak est inculpé pour corruption dans le cadre de l’énorme scandale du fonds 1MDB, fonds souverain dont il est estimé à ce jour que près de 4 milliards USD ont été détournés. Le 3 octobre, son épouse, Rosmah Mansour, est à son tour arrêtée par la Commission malaisienne anti-corruption. Aussi, ce scandale occupe-t-il beaucoup la nouvelle équipe gouvernementale formée le 2 juillet à Kuala-Lumpur alors que les différents ministres avaient annoncé, à leur nomination, vouloir réduire la dette publique, redonner du pouvoir d’achat aux ménages et surtout réorganiser l’espace politique.

 Sophie Boisseau du Rocher, Asie21

 

Encadré

Anwar Ibrahim a été réélu au Parlement le 13 octobre 2018 à une large majorité de voix.

Le retour en grâce d’Anwar Ibrahim, redevenu le dauphin désigné du Premier ministre Mahathir, est, tout autant que le retour au pouvoir de ce dernier à l’âge 94 ans, un événement sans doute sans précédent dans le monde politique de la planète… peut-être depuis la clémence d’Auguste envers Cinna (à cette différence près qu’Anwar n’ourdissait aucun complot) !

Dans sa jeunesse, président des étudiants musulmans de Malaisie, c’était un jeune homme svelte,  grand, élégant, hyperactif , doté d’un regard impressionnant et d’un charisme puissant, vite remarqué par les chefs de l’UMNO (United Malays National Organization) dont il a rapidement intégré la structure. Il est vite devenu […]

Jean Hourcade, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°121 octobre 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne