OBOR ou BRI ? Les deux et plus…

Yidai Yilu, 一路, littéralement « une ceinture et une route », expression utilisée au tout début (automne 2013) sont à l’origine de plusieurs sigles souvent employés indifféremment. OBOR, pour One Belt One Road en anglais, est le sigle le plus connu. BRI, pour Belt and Road Initiative, a pris le relais pour, semble-t-il, la raison suivante : Pékin, par souci de gommer une éventuelle interprétation hégémonique susceptible d’être prêtée au mot One (un, une mais aussi unique, comme dans the one coutry/party who could do it), le mot initiative étant apparemment plus neutre. BRI est quelquefois abrégé en B&R selon l’acronyme anglais.

Ces deux sigles, OBOR et BRI, rassemblent sous une appellation unitaire les deux catégories que sont celles de :

  • la Route terrestre (« Ceinture économique de la route de la soie », ou encore « Silk Road Economic Belt », ce qui se « sigle » SREB),
  • et la Route maritime (« Route maritime de la soie du 21e siècle » ou « 21st Century Maritime Silk Road », sans sigle connu).

NB. Le singulier de l’origine subsiste encore malgré la multiplicité des itinéraires qui ont surgis depuis 2013.

Rémi Perelman, Asie21

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°112 décembre 2017

La suite est réservée aux abonnés : abonnement en ligne