Corée du Nord : un ICBM bien dérangeant

La république démocratique de Corée du Nord, RPDC, récidive, et vient d’envoyer avec succès un missile Hwasong-15 capable cette fois d’atteindre les États-Unis. C’est ce qu’a fait savoir le Department of Defense, qui a précisé les caractéristiques de la trajectoire.

FAITS

À partir de la vidéo du lancement, complaisamment diffusée, les experts constatent que le premier étage est doté de deux moteurs de 80 tonnes de poussée en couple et de quatre verniers pour assurer le guidage.

Un second étage, nouveau, dont le diamètre rejoint à présent celui du premier, est porteur d’un nez dont le diamètre atteindrait 2,5 mètres. D’après Pyongyang, il abrite un système d’arme capable de larguer, avec la bonne incidence, une ogive lourde extra-large capable de frapper la totalité du territoire américain (https://www.globalsecurity.org/wmd/world/dprk/hwasong-15.htm).

On peut pronostiquer que le tir de ce missile « Made in North Korea » sera suivi à brève échéance d’un second tir de qualification, puis, si le succès se confirme, d’un tir significatif au plan opérationnel et politique en direction de l’Amérique du Sud, qui, sans les viser directement, menacera les États-Unis.

Ces progrès étaient attendus, mais à un horizon compté en années. Ils démontrent qu’au-delà du domaine nucléaire, […]

Edouard Valensi

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°112 décembre 2017

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne