Les étapes récentes du réchauffement des relations sino-singapouriennes

Le réchauffement remonte à juin 2017 lorsque Vivian Balakrishnan, ministre singapourien des Affaires étrangères, se rend à Pékin les 11 et 12 et discute avec son homologue du projet de coopération bilatérale dans le cadre du programme chinois des nouvelles Routes de la soie.

Est alors évoquée la création possible d’un couloir commercial entre l’Asie du Sud-Est et la Chine, un projet qui ne comporte pas seulement des aspects techniques, mais aussi politiques. A la fin du même mois, c’est le vice-premier ministre singapourien Tharman Shanmugaratnam qui se rend en Chine les 25 au 29 et invite le premier ministre chinois, Li Keqiang, à venir en visite à Singapour. L’offre est acceptée sans que toutefois soient arrêtées les dates d’une telle visite.

Le 7 juillet 2017, à la suite du sommet du G20 à Hambourg, Xi Jinping […]

 

Daniel Schaeffer, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°110 octobre 2017

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne