Corée du Nord – Corée du Sud : Mai 2022, les deux Corée se retrouvent

4,50

Mai 2022 : la péninsule coréenne, partiellement dénucléarisée, a retrouvé une paix permanente. Une utopie ? Non ! L’issue possible de négociations que le président de la Corée du Sud, Moon Jae-in, veut voir engagées irréversiblement avant la fin de son mandat. Il s’est déjà assuré du soutien de la Chine, et il a convaincu Joe Biden de revenir sur ses réserves initiales, et de désigner un négociateur de haut niveau. Dans l’année qui vient tout va reposer sur Kim Jong-un, jusqu’ici dictateur habile, qui doit se révéler être un homme d’Etat. Après 70 ans d’enfermement il doit prendre le risque d’ouvrir la République populaire au monde.

May 2022 : the Korean peninsula, partly denuclearized, has found permanent peace. Utopia ? No, the possible outcome of negotiations the South Korean President Moon Jae-in wants to see irrevocably engaged before the end of his term. He has already secured China’s support, and convinced Joe Biden to reconsider his initial misgivings and appoint a high-level negotiator. In the year to come, everything depends on Kim Jong-un, so far a skilled dictator, who must appear as a statesman. After a seventy years long enclosure, he should risk to open the Popular Republic to the world.

UGS : Asie21-Futuribles 151-8 Catégories : , Étiquettes : , , , , ,

Description

FAITS

Le président de la Corée du Sud, brisant tous les tabous, relance les négociations de paix sur la péninsule coréenne lors d’une réunion de très haut niveau à Beijing le 10 avril 2021, à l’occasion d’un discours majeur ouvrant sa dernière année au pouvoir et enfin lors de la très importante rencontre le 21 mai avec le Président Joe Biden : un seul thème abordé, le retour à la paix : « le temps des longues délibérations s’achève, il est temps d’agir. » […]

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n° 151/2021-06

abonnement en ligne