Russie – Chine  Sur le pont de Blagovechtchensk   中俄邊界大橋的糾結

Russie – Chine  Sur le pont de Blagovechtchensk 中俄邊界大橋的糾結

Ce pont sur le fleuve Amour, entre la ville russe de Blagovechtchensk et Heihe sur la rive chinoise, est présenté d’une façon surprenante comme le chaînon manquant d’une des branches des nouvelles Routes de la soie en Eurasie. La portion chinoise, réalisée depuis 2016 après près de trois décennies de négociations, débouche sur le vide en attendant que la partie russe termine ce qui lui revient. Le chantier à l’arrêt semble marquer le peu d’intérêt que Moscou porte à l’activisme de Pékin.

中國東北黑龍江省的黑河市與俄國遠東阿穆爾州的布拉戈維申斯克,隔着黑龍江,緊緊相望,這裡是"一帶一路"的歐亜新支線。中俄兩國歷經長達幾近三十年的協商,要在這兒建造一座跨河大橋,如今在中國的這一部分,已於2016年完工,而俄國那一頭,卻遠遠落後。如此看來,此項建橋工程,北京方面,熱火朝天,莫斯科卻興趣不高!

 

La revue National Geographic a confié une mission de reconnaissance de 16 projets de la Route de la soie à une équipe d’experts. Ankur Shah est l’un d’eux. Il raconte comment, à l’automne 2018, il s’est rendu à Blagovechtchensk, 225 000 habitants, située entre Moscou, à 7 985 km et Vladivostok, à 1 440 km, au confluent de la Zeïa et du fleuve Amour (Heilongjiang en mandarin), qui délimite la frontière avec la Chine sur près de 1 600 km. De l’autre côté du fleuve, la ville chinoise de Heihe, 212 000 habitants (72 000 en 2002), dont le dynamisme contraste avec la stagnation de la première, notamment depuis la crise du rouble en 2014.

La traversée du fleuve se fait par ferry l’été et par bus lorsqu’il est pris par les glaces. La construction de ce pont routier transfrontalier de 1 280 m avait été décidée en 1993 par Boris Eltsine et Jiang Zemin. Il devrait franchir l’Amour en aval du confluent de la rivière Zeïa, dans le village de Changfa, au sud-est de Heihe. En juin 2001, devant la lenteur de l’avancement de ce projet, la partie chinoise a proposé de le financer. Ce pont est désormais présenté, selon le quotidien chinois Global Times du 17/08/2017, comme un projet de l’Initiative des nouvelles Routes de la soie – celui du corridor économique Chine-Mongolie-Russie, (CMREC) dont il serait le maillon manquant. L’information est surprenante, car […]

Rémi Perelman, Asie21

根據"一帶一路"專家安克沙的研究,中國的"一帶一路"與俄國牽頭的"歐亜經濟聯盟",是戰略伙伴関係,同時也是競爭對手。2018年秋天,他就前往布拉戈維申斯克做實地考察,該城共有居民22萬5千人,位扵黑龍江與結雅河的交匯口,西與莫斯科相距7985公里,東與海參威相距1440公里。該城緊靠黑龍江,隔河就是中國的黑河市,後者2002年時,人口才7萬餘人,但現在已達21萬多人,中國這邊的活力十足,與河對面的停滯不前,反差極大,特別是2014年俄幣盧布發生危機以後!

這條跨越黑龍江的公路大橋,縂長1280公尺,乃是1993年中俄雙方領導人,江澤民與葉爾辛共同決定的。由於該建橋計劃,進展緩慢,2001年六月,中方提出建橋資金。根據環球時報2017年8月17日的報導,包含在"一帶一路"內的"中-蒙-俄経済走廊",就將建造這座大橋,視為不可或缺的重要環節。此項資訊令人頗感意外,因為該橋距離蒙古首都烏蘭巴托遠達一千五百公里!

同樣的情形,又發生在距離黑河市東南450公里的同江市。根據2013年的協議,那裡將建造一座橫跨黑龍江的鐵路大橋。2016年7月,中國部份的1900公尺橋面已完工,而俄國部分的300公尺橋面,卻從2016年12月才開工。由於俄國的熱情不足,因此有人不禁問道,這難道真的是"友誼之橋"嗎?

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°123 décembre 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne