Pakistan : vers une renaissance du nationalisme pachtoun ?

La communauté pachtoune connaît une effervescence sous l’influence d’un nouveau mouvement à caractère social qui revendique des droits, tout en dénonçant les arrestations arbitraires dont l’armée est rendue responsable. À court terme, il y a peu de chance que les manifestations monstres organisées dans les grandes villes du pays aboutissent à une renaissance du nationalisme pachtoun. Mais la situation peut devenir explosive à la veille des élections législatives de cet été.

FAITS

En 2014 est né le Mehsud Tahaffuz Movement (Mouvement pour la protection des Mehsuds). Il s’agissait alors de défendre les droits de la tribu des Mehsuds, la plus importante tribu de l’agence tribale fédérale du Sud-Waziristan, représentant les deux tiers de la population. La mort à Karachi d’un jeune Pachtoun innocent, tué par la police dans des conditions troublantes en janvier 2018, a fait connaître le mouvement dont peu de gens avaient auparavant entendu parler. Prenant l’appellation de Pashtun Tahaffuz Movement (Mouvement pour la protection des Pachtouns), PTM, le Mouvement se déclarait alors le défenseur de tous les Pachtouns, en tout premier lieu ceux des sept agences tribales fédérales, frontalières de l’Afghanistan (voir carte).

Il s’agit d’un mouvement dirigé par un activiste charismatique de 26 ans d’origine modeste, ayant suivi des études de médecine, Manzoor Pashteen. Il est composé de jeunes hommes mais aussi, ce qui est exceptionnel dans une société aussi conservatrice, de jeunes filles, qui n’ont connu que des années de guerre. Il se démarque de tout parti politique et de toutes les organisations religieuses. Les manifestations pacifiques qu’il a organisées dans les grandes villes pakistanaises ont rassemblé des représentants de toutes les classes sociales. Les organisateurs ne s’attendaient pas à de telles foules qui ont surpris et inquiété les autorités dirigeantes.

Sous la pression des militaires, […]

Alain Lamballe, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°117 mai 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne

 

Lire également : Les Pachtouns, un grand peuple sans pays, publié en avril 2018 par la maison d’éditions VA