Détroit de Taïwan : Vive émotion taïwanaise

Sans concertation préalable avec Taipei, Pékin a ouvert quatre couloirs aériens au-dessus du détroit de Taiwan. Leur utilisation potentielle par l’armée de l’air de Chine populaire accroît les risques sécuritaires de l’île par rapport à la situation existante jusque-là. C’est pourquoi l’unilatérale décision de la Chine populaire suscite, derrière les déclarations officielles du gouvernement taiwanais, le fort émoi qu’exprime celui-ci.

Le 7 janvier 2018, la république de Chine (Taiwan) a fait paraître un communiqué officiel selon lequel la Chine populaire a « commencé à utiliser le couloir aérien M503 et d’autres couloirs aériens contestés de manière unilatérale et sans aucune négociation préalable ».

Le couloir aérien M503, grossièrement orienté Nord-Sud, avait été ouvert en 2015, après accord préalable passé entre les deux entités chinoises. L’objectif était de permettre aux lignes aériennes chinoises de survoler la mer pour désengorger la navigation aérienne continentale du Sud du Pays. L’accord passé permettait aux lignes chinoises de survoler le sud du détroit de Taiwan, à l’Ouest de la ligne médiane qui partage les eaux entre les deux rives. Le couloir M503 est pris en compte par la région d’information de vol (Flight information region / FIR) de Shanghai. Jusque-là les choses étaient normales puisqu’entendues dans les formes.

Or, […]

Daniel Schaeffer Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°113 janvier 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne