Singapour – Thaïlande : Pékin et Washington 新加坡與泰國在中美兩強之間力保平衡

4,50

Européens et Américains considèrent habituellement comme étrange le comportement qui consiste à nouer des relations durables et confiantes avec des partenaires entre lesquels règne une rivalité manifeste (« qui n’est pas avec moi est contre moi »). Aussi sont-ils étonnés d’apprendre qu’il n’en va pas toujours de même dans la sphère asiatique. Une brève revue de l’ambivalence – mot ici dépourvu de sa valeur fréquemment péjorative – a été publiée récemment1. Ici, deux exemples, Singapour et Thaïlande, illustrent le souci d’équilibre que les pays d’Asie du Sud-Est tiennent à conserver dans leur coopération de défense entre les deux grandes puissances.

歐美國家總認為,要保持長期結盟而又相互信賴,對於相互競爭的國家  而言,是不可思議的事,但是,在亞洲卻並非如此。東南亞國家的國防軍備,同時和中美兩個大國合作,以達到其維持平衡的目的。新加坡與泰國即為兩個實例。

Europeans and Americans regard as strange the behavior of building long-lasting and trusting relationships with partners between whom there is a clear rivalry (« who is not with me is against me »). So they are surprised to learn that it is not always the same in the Asian sphere. A brief review of ambivalence – a word here devoid of its frequently pejorative value – has been published recently *. Here, two examples, Singapore and Thailand, illustrate the balance that the Southeast Asian countries want to maintain in their defense cooperation between the two great powers.

Description

FAITS

Deux exemples illustrent le souci d’équilibre que les pays d’Asie du Sud-Est tiennent à conserver dans leur coopération de défense entre les deux grandes puissances.

  • Le 20 octobre 2019, Singapour, partenaire stratégique de longue date des États-Unis, a signé un accord de défense renforcé avec la Chine. Ainsi, la 4e génération de dirigeants de Singapour vient-elle de stabiliser l’ADESC signé en 2008. Les nouvelles fonctionnalités comprennent :
  • un accord sur les forces de visite,
  • un arrangement de soutien logistique mutuel,
  • une ligne téléphonique bilatérale,
  • un dialogue régulier des ministres de la Défense.

En outre, deux propositions ont été discutées : l’institutionnalisation et le renforcement d’exercices existants pour l’armée et la marine, un nouveau mémorandum d’accord sur les échanges universitaires entre l’Académie des sciences militaires de l’APL et le Singapore Armed Forces Training Institute-Military Institute (SAFTI-MI).

Cet accord avec la Chine intervient quelques semaines après le renouvellement d’un accord similaire avec les États-Unis (installations militaires, intelligence artificielle…).

  • Bien que les États-Unis restent le principal allié de la Thaïlande dans le domaine de la sécurité, la Chine […]

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°133 novembre 2019

abonnement en ligne

Lire également :

 

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°133 novembre 2019

 abonnement en ligne