Maurice : Les Chagos, les Nations unies, le Brexit…

1,50

Les Lettres précédentes ont évoqué la situation juridique de Diego Garcia, le plus grand des atolls de l’archipel des Chagos où les États-Unis ont construit une grande base aérienne et navale. La Grande-Bretagne vient de subir une défaite diplomatique le 22 mai 2019 lorsque les Nations unies ont massivement voté en faveur de la restitution des îles contestées à l’île Maurice.

Description

FAITS

Le 25 février 2019, la Cour internationale de Justice (CIJ) – l’un des six principaux organes de l’ONU siégeant à la Haye – avait émis un avis consultatif sur les effets juridiques de la séparation de l’archipel des Chagos de Maurice en 1965, indiquant que le Royaume-Uni devait rendre rapidement l’archipel des Chagos à Maurice1.

Le 22 mai 2019, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté à une très large majorité (116 voix pour, 6 contre et 56 abstentions) une résolution exigeant du Royaume-Uni qu’il mette fin dans les six mois à son administration coloniale de l’archipel des Chagos et y reconnaisse la souveraineté de Maurice.

Rémi Perelman, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°129 juin 2019

abonnement en ligne

Lire également :