Corée du Sud : Renforcement des capacités de l’industrie locale de défense

Malgré l’annonce d’une coupe budgétaire de 738 millions de dollars pour le ministère sud-coréen de la Défense en 2020 (2% de son budget) suite à la crise provoquée par l’épidémie de covid-19 dans le pays, la Corée du Sud reste bien décidée à renforcer les capacités de son industrie de défense.

FAITS

L’objectif est de de progressivement remplacer les importations militaires du pays, essentiellement en provenance des États-Unis, par des équipements développés et produits localement1. Toutefois si les prochaines commandes passées à l’étranger devaient être retardées tout comme certains paiements, la livraison et le déploiement de plates-formes clés telles que les avions de chasse F-35A et les destroyers de classe KDX-III devraient respecter le calendrier prévu.

En soutien à l’industrie locale, l’Agence d’acquisition des programmes de défense (Defense Acquisition Program Administration, DAPA) a annoncé le 16 avril 2020 avoir sélectionné 11 projets de développement militaire. La liste précise des projets sélectionnés n’a pas été communiquée, mais la DAPA a confirmé que la plupart des projets concernait le futur avion de combat (Korea Fighter Experimental, KFX), l’hélicoptère armé léger (Light Armed Helicopter, LAH) développé par l’Industrie Aerospatiale de Corée (Korea Aerospace Industries, KAI), un nouveau radar à balayage électronique actifs, un missile air-sol guidé et le développement d’un char de combat de future génération. Si ces projets sont pilotés par des grands groupes de défense, ils devraient tout de même faire la part belle à certaines petites et moyennes entreprises (PME). En effet, les PME pourraient se faire financer à hauteur de 75 % de leur investissement, dans la limite de 8 millions de dollars par projet et ce pour une durée de cinq ans pour le développement de composants et/ou de sous-systèmes. L’annonce des sociétés sélectionnées devraient se faire dans le courant du mois de juin 2020.

Parallèlement le gouvernement a […]

 

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°139/2020-05 

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne ou par mail