CHINE La traque des cinq libraires libertaires de Hong-Kong connaît un nouveau rebondissement

Le 19 janvier 2018, Gui Minhai, libraire de Hong-Kong, naturalisé suédois est enlevé une seconde fois alors qu’il se rendait à un examen médical à Pékin. C’est le dernier épisode de la série d’enlèvements des cinq libraires hongkongais travaillant pour la librairie Causeway Bay Book et la maison d’édition Mighty Current connus pour leurs titres subversifs et critiques du régime et des dirigeants communistes chinois.

FAITS

  • 19 janvier 2018, Gui Minhai (桂民海), libraire de Hong-Kong, naturalisé suédois après avoir obtenu la permission de résider en Suède après les manifestations étudiantes de 1989, a été enlevé par dix hommes en vêtements civils, accompagné de deux diplomates suédois (Gui Minhai souffrirait de sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot).

Il venait d’être libéré de prison le 17 octobre 2017, après avoir été enlevé le 17 octobre 2015 en Thaïlande une première fois.

  • 2004 : il avait fui la Chine pour éviter la prison après un accident de voiture (probablement en état d’ivresse) qui avait causé la mort d’une étudiante chinoise.
  • janvier 2016 : une vidéo de confession était rendue publique sur la Télévision centrale de Chine dans laquelle Gui Minhai « avouait » s’être rendu en Chine pour purger sa peine de deux ans de prison du fait de ses remords dans l’affaire de 2004.
  • 23 janvier 2018 : Margot Elisabeth Wallström, ministre des Affaires étrangères de la Suède (Parti social-démocrate suédois des travailleurs) a affirmé que la Suède prenait très au sérieux l’affaire de l’enlèvement de Gui Minhai.

Cet événement se comprend dans un contexte plus large qui est celui de l’enlèvement de cinq libraires de Hong-Kong travaillant avec la même libraire, Causeway Bay Books et/ou pour la même maison d’édition Mighty Current : une enseigne connue pour sa production de livres critiques sur la Chine, notamment sur l’affaire Bo Xilai, et apparemment préparant la sortie d’une biographie non autorisée de Xi Jinping ainsi qu’un livre intitulé 2017: Upheaval in China2017 : bouleversements en Chine ) sous presse en octobre 2017 (et jamais publié).

  • 14 octobre 2015 : Lü Bo (呂波) agé de 45 ans, disparaît avec sa femme à Shenzen.
  • 15 octobre 2015 : Cheung Jiping (張志平) disparaît dans la ville de Fenggang (Chine).
  • 17 octobre 2015 : c’est au tour de […]

Jean-Yves Heurtebise, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°114 février 2018

La suite de l’article est réservée aux abonnés : abonnement en ligne