Philippines – Chine : Perspective d’investissement chinois sur le chantier naval de Subic bay

Philippines – Chine : Perspective d’investissement chinois sur le chantier naval de Subic bay

3,50

À la suite de la déclaration de faillite du chantier naval Hanjin Heavy Industries and Construction Corp. Philippines (HHIC-Phil), implantée sur Subic bay, et de sa mise en redressement judiciaire le 8 janvier 2019, le gouvernement philippin est à la recherche d’une solution de sauvetage de l’entreprise défaillante. Deux sociétés chinoises, dont une d’État, ont exprimé leur intérêt pour une reprise. Le projet suscite une énorme méfiance tant du côté de certains membres du gouvernement que de l’opposition alors que le président Duterte, sans le dire clairement, y est favorable.

Description

FAITS

Le 8 janvier 2019, dans le sillage de la mise en redressement judiciaire de Hanjin Heavy Industries and Construction Corp. Philippines (HHIC-Phil), société de construction navale d’origine sud-coréenne implantée sur le site de Subic Bay depuis 2006, le gouvernement philippin cherche un repreneur de cette compagnie qui se déclare en faillite. Deux sociétés chinoises, dont les noms ne sont toujours pas révélés, dont une d’État, ont aussi officiellement fait part de leur intérêt pour une reprise.

À la suite de l’énergique alerte publique lancée le 12 janvier 2019 par le vice-amiral Alexander Pama, ex-commandant en chef de la marine, sur les intentions implicites que pourraient cacher les candidatures chinoises, le gouvernement philippin organise une concertation […]

Daniel Schaeffer, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°125 février 2019

abonnement en ligne

 

Lire également :  Asie21 n°124, janvier 2019