Chine – Mercosur : Controverses au sein du Mercosur autour d’un projet d’accord de libre-échange Chine-Uruguay

Chine – Mercosur : Controverses au sein du Mercosur autour d’un projet d’accord de libre-échange Chine-Uruguay

1,50

Description

FAITS

Le 20 octobre 2016, le président uruguayen, Tabaré Vasquez, a annoncé, à son retour d’un voyage officiel à Pékin, la conclusion d’un accord de principe avec son homologue Xi Jinping en vue de l’établissement d’un traité de libre-échange entre son pays et la République populaire de Chine avec prise d’effet en 2018. Cette visite en Chine fut également l’occasion de conclure différents accords techniques et de valider des investissements dans le domaine des infrastructures. Ces différents contrats devraient faciliter les exportations agricoles uruguayennes en direction de la Chine.

Cependant, à l’annonce de cet accord de principe, le président argentin, Mauricio Macri, de concert avec celui du Brésil, Michel Temer, lui ont opposé une règle applicable à tous les États-membres du Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay et Venezuela) : les accords de libre-échange intéressant les États de l’organisation régionale sud-américaine doivent être négociés par ses instances dirigeantes et non par ses membres à titre individuel et de manière bilatérale lorsque le partenaire n’est pas de l’institution…. Réplique du président uruguayen : le Brésil et l’Argentine ne cessent de militer pour une plus grande flexibilité de cette règle afin de permettre, à titre bilatéral, de conclure des accords de libre-échange avec l’Union européenne et l’Alliance du Pacifique (Colombie, Chili, Pérou et Mexique). […]

Laurent Amelot, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°100 novembre 2016

Informations complémentaires

Auteur

Amelot Laurent

Mois

Pays

Chine

Relations entre Asie et ...

Amérique latine