Vietnam – États-Unis – Exxon : Accord gazier américano-vietnamien, potentielles vagues chinoises

Vietnam – États-Unis – Exxon : Accord gazier américano-vietnamien, potentielles vagues chinoises

1,50

Description

Simultanément à la dernière visite de John Kerry au Vietnam, l’Américain Exxon Mobil a signé deux accords de coopération avec Petrovietnam : un pour l’exploitation du gaz en mer au large de Danang, un pour le traitement du gaz tiré de là. En revanche le lot (trong lô ; block) sur lequel Exxon va exploiter est coupé par l’un des segments du tracé chinois en neuf/dix traits. Ce qui, compte tenu du site où sera implantée la plateforme de forage, pourrait engendrer une nouvelle polémique entre Pékin et Hanoï qui par ailleurs viennent, une fois de plus, de réitérer leurs vœux de régler leurs différends dans les meilleures conditions possibles.

FAITS

Le 13 janvier 2017 à grand renfort de publicité, Petrovietnam, la compagnie pétrolière nationale vietnamienne, a signé à Ho Chi Minh Ville, avec la société américaine Exxon Mobil, deux accords de coopération dans le secteur de la production du gaz :

  • l’un pour l’exploitation en mer du gisement de la Baleine bleue (Cá Voi Xanh, Blue whale), sur le lot (ou block) 118, au sud-est de Danang, dans le bassin dit du fleuve Rouge (Hong Song basin) (cf. carte n°1). L’exploitation se fera sur le 3e site exploré par la compagnie américaine, d’où sa désignation par Cá Voi Xanh 3. Il se situe approximativement à 88 km, soit un peu moins de 48 milles marins, de la côte , à 109°27’22,576” de longitude est et 15°42’06,772” de latitude nord. Il est prometteur ;
  • l’autre pour traiter le gaz qui sera tiré de là et amené sur la côte.

Daniel Schaeffer, Asie21

Encadré 1 – La délicate position de Cà Voi Xanh 3 par rapport au tracé en 9/10 traits

Encadré 2 – Historique des explorations d’Exxon sur les lots 119 et 118

 

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°103 février 2017

Lire également :

   – Asie21 n°98

    – Asie21 hors-série n°1 septembre 2016