Russie – Chine : Une stratégie de rapprochement à évitement réciproque

1,50

Tournant le dos à l’Europe, la Russie cherche à participer à la dynamique asiatique, notamment en lui fournissant l’énergie indispensable. Pour exploiter les ressources de l’Extrême-Orient, il lui faut attirer un investissement étranger diversifié qui ne la rende pas tributaire de la Chine, alors que celle-ci, pousse vigoureusement son réseau de Routes de la soie destiné à unifier l’Eurasie à son profit, mais en évitant de ne pas dépendre du seul passage par le territoire russe. Ainsi le « corridor économique » de 3 000 km à travers le Pakistan lui donnera, avec l’accès à l’océan Indien, un instrument d’influence en Asie du Sud. Malgré ces relations « à évitement », en lui vendant des S-400, la Russie donne à la Chine une supériorité militaire sur le Japon, Taiwan et l’Inde. Un tournant notable pour le partenariat sino-russe.

Description

FAITS

Lors du Forum de Boao 博鳌亚洲论云 (26-29 mars 2015), le Fonds russe pour les investissements directs, le Fonds chinois Route de la soie et la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII) ont envisagé de financer les infrastructures nécessaires à l’exploitation des matières premières en Extrême-Orient russe.

Le 4 avril 2015, la Russie annonce la militarisation de sa frontière arctique pour sécuriser la région.

Le 13 avril 2015, Rosoboronexport annonce la vente à la Chine du dernier né de ses systèmes de missile sol-air, le S-400 Triumph, d’une portée de 400 km, l’un des meilleurs du monde. En principe, il ne sera vendu qu’à la Chine qui l’a arraché dans le cadre de la négociation gazière de mai 2014.

Le 20 avril 2015, le président Xi Jinping signe de nombreux accords avec […].

Rémi Perelman, Asie21

Extrait de la Lettre confidentielle Asie21-Futuribles n°84 mai 2015

NB : cf.

  • dans ce même n° :
    • Pakistan – Chine : La Chine investit le Pakistan,
    • Russie : AIIB, dernières nouvelles, dans la partie « Points à surveiller »
  • Asie21 n°71, Investissements asiatiques en Extrême-Orient russe, RP